Le Tribunal des Âmes, de Donato Carrisi

couv50770085

Résumé : Rome. Sa dolce vita, son Capitole, ses foules de pèlerins, ses hordes de touristes. Sa pluie battante, ses sombres ruelles, ses labyrinthes souterrains et ses meurtriers insaisissables.

Marcus est un homme sans passé. Sa spécialité : analyser les scènes de crime pour déceler le mal partout où il se terre. Il y a un an, il a été grièvement blessé et a perdu la mémoire. Aujourd’hui, il est le seul à pouvoir élucider la disparition d’une jeune étudiante kidnappée.

Sandra est enquêtrice photo pour la police scientifique. Elle aussi recueille les indices sur les lieux où la vie a dérapé. Il y a un an, son mari est tombé du haut d’un immeuble désaffecté. Elle n’a jamais tout à fait cru à un accident.

Leurs routes se croisent dans une église, devant un tableau du Caravage. Elles les mèneront à choisir entre la vengeance et le pardon, dans une ville qui bruisse encore de mille ans de crimes chuchotés au cœur du Vatican. À la frontière de la lumière et des ténèbres.

Mon avis : J’avais adoré Le Chuchoteur et L’Ecorchée de Donato Carrisi, j’étais donc extrêmement curieuse de lire Le Tribunal des Ames qui a connu un succès moins important que ses deux autres romans. Mon histoire avec ce thriller est bien particulière. Je l’avais commencé il y a plusieurs mois de cela, avant de l’abandonner non pas parce que je n’aimais pas, mais parce que j’étais dans une mauvaise période pour lire. J’ai eu subitement envie de m’y remettre et pourtant, je suis retombée dans une autre mauvaise période pour lire ! Entre les partiels et le job d’été que j’ai enchainé juste après, j’étais vraiment crevée et je n’avais pas trop la tête à lire. J’ai donc trainé Le Tribunal des Ames durant des jours et des jours tel un véritable boulet. En soi, j’ai conscience que l’histoire était bien, mais je ne peux pas dire que je l’ai appréciée malheureusement… J’aurais vraiment aimé le lire à un autre moment pour l’apprécier à sa juste valeur. Quel dommage !

Le roman met en scène deux personnages très différents que tout oppose au premier abord. Sandra, photographe pour scènes de crime, peine à remonter la pente suite à la mort de son mari. Alors que tout indiquait une mort accidentelle, voilà qu’un étrange appel la fait douter. Que lui cachait réellement David, son mari ? Qui aurait bien pu souhaiter sa mort ? Marcus, quant à lui, doit enquêter clandestinement sur la disparition d’une jeune étudiante. Il se remet difficilement d’une blessure par balle qui a provoqué chez lui une amnésie totale. Pourtant, s’il n’a plus de passé, ses capacités intellectuelles restent optimales pour découvrir la vérité sur la disparition de la jeune femme.

Les deux personnages ont chacun des personnalités très distinctes. Il a été assez difficile pour moi de cerner le personnage de Marcus, car lui-même ignore qui il est ! Son passé intrigue, on se pose au moins autant de questions que lui ! Outre cet intérêt naturel qu’il suscite de par son amnésie, j’ai trouvé le personnage assez fade. Il manquait un peu de personnalité à mon goût. J’ai davantage préféré le personnage de Sandra. J’ai trouvé la jeune femme très combative. En soi, elle n’est pas très originale et on croise souvent des enquêtrices de sa trempe dans les polars. Toutefois, cela fonctionne très bien ici. Je regrette un peu l’absence de personnages secondaires importants. A part Marcus et Sandra, très peu sont récurrents. J’ai malgré tout apprécié le personnage de Shalber qui ajoute du piment à l’histoire.

L’intrigue du Tribunal des Ames se complexifie au fur et à mesure que l’on tourne les pages. Si au départ on fait face à une enquête assez classique avec la disparition d’une jeune étudiante, on se rend rapidement compte que tout est bien plus compliqué qu’il n’y parait. Telles de véritables poupées russes, plusieurs intrigues s’imbriquent entre elles. Le lecteur peut être un peu décontenancé par les différentes directions que prend l’intrigue, mais l’auteur maîtrise cet art tellement bien qu’au final on n’est pas perdu du tout ! Donato Carrisi a su me surprendre avec ses rebondissements si bien amenés. La fin est très surprenante et nous laisse franchement sur le derrière ! Après cela, on n’a qu’une seule envie : lire Malefico, la suite directe du Tribunal des Ames.

Bilan : Un thriller bien mené, très surprenant, qui en séduira plus d’un ! A lire !

Note : 7.5/10

g11

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le Tribunal des Âmes, de Donato Carrisi »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s