Les Anges Déchus, tome 2: Crescendo, de Becca Fitzpatrick

Attention ! Risque de spoilers sur le tome précédant !

Résumé: Après une année tourmentée, Nora peut enfin savourer le bonheur dans les bras de Patch, son âme soeur, son ange gardien. Mais le meutre de son père revient la hanter et Nora est à la recherche de réponses. Alors même que Patch est de plus en plus énigmatique, et distant… Et si le père de Nora était une victime du conflit ancestral oppposant anges déchus et Néphilims ? Et si Patch était lié de près à sa mort ?
Secrets, dissimulation, ambivalence… Nora est seule face aux zones d’ombre qui l’entourent et lever le voile sur la vérité peut parfois se révéler fatal…

Mon avis : Voilà presque un an jour pour jour que j’ai commencé la saga très connue des Anges Déchus. J’avais pris beaucoup de plaisir lors de cette première lecture, mais j’ai vraiment trainé pour lire Crescendo ! Quel dommage, car j’ai adoré cette suite !

Depuis que Patch est devenu l’ange gardien de Nora en refusant son sacrifice, la jeune fille n’y voit que du positif : cela va consolider sa relation avec l’ancien déchu ! Pourtant, Patch se montre assez distant et ne répond pas à toutes ses interrogations… Lui cache-t-il encore de sombres secrets ? Alors que Nora est en plein doute, voilà que l’assassinat de son père refait surface…

Nora et Patch m’avaient presque manqué ! En tout cas, j’ai vraiment été heureuse de retrouver notre héroïne pleine de peps ! Nora est un personnage que l’on suit avec plaisir, et auquel on s’attache très facilement. Elle est loin d’être parfaite, à vrai dire elle est même bourrée de défauts ! Pourtant c’est ce qui fait son charme. Dans Crescendo, la jeune fille doit faire face à son passé et doit batailler avec ses émotions. J’ai vraiment aimé la voir à la fois combative et désemparée. Ce qui n’a par contre pas changé depuis le tome 1, c’est son humour et son répondant que j’apprécie toujours autant !

Patch, quant à lui, se fait légèrement plus discret dans cette suite. Il a tendance à agir dans l’ombre, et on le voit surgir à des moments où on ne s’y attend pas ! Patch reste une fois de plus très mystérieux quant à son passé et ses réelles intentions. Je ne peux pas vraiment me prononcer sur ce personnage qui cache encore trop de choses ! Ceci dit, Becca Fitzpatrick sait rendre le personnage attrayant et plus complexe au fil des pages, et c’est une excellente chose !

Du côté des autres personnages, j’ai été plus qu’heureuse de retrouver Vee ! La meilleure amie de Nora est toujours aussi amusante et pleine de bons conseils (enfin presque…). J’adore sa pêche et son humour : c’est un vrai rayon de soleil ! Si la place que prend Vee est un vrai plaisir, j’ai été plus que surprise de voir que Marcie commençait à prendre plus d’importance dans Crescendo. Je me souvenais assez mal de son personnage, mais je crois que Marcie n’était qu’une peste sans intérêt dans Hush Hush. Pourtant, on va la voir plus régulièrement et on va commencer à se poser de sérieuses questions sur son compte ! En tout cas, je suis curieuse de voir ce que lui réserve la suite… Celui qui a contribué à rendre ma lecture très plaisante est le petit nouveau de la saga : Scott. J’adore son humour, et je trouve qu’il se complète plutôt bien avec la répartie de Nora. Ils forment un duo inattendu et électrisant, j’ai hâte de voir cette évolution !

La plume de Becca Fitzpatrick demeure simple et sans fioriture, mais elle a le mérite d’être fluide et agréable. Elle possède également cette petite pointe d’humour que certains romans YA n’ont pas, sans doute à cause du personnage de Nora. En tout cas, j’ai pris énormément de plaisir à suivre cette narratrice !

Je reprochais un peu au premier opus son manque d’originalité, mais dans Crescendo, je dois reconnaître que j’ai été surprise par la tournure de certains événements. Sans vouloir vous en dire trop, l’intrigue se complexifie et s’oriente vers quelque chose que je n’imaginais même pas ! Du coup, ça me met l’eau à la bouche et j’ai vraiment plus que hâte d’en savoir plus sur cette mystérieuse Main Noire. La mythologie en soi n’est pas très développée, mais j’ai bien compris qu’il ne fallait pas trop en demander non plus ! Mais finalement le manque de détails ne me perturbe pas plus que cela, donc je ne lui en tiens pas rigueur.

Crescendo nous réserve pas mal de frissons en tout cas, des rebondissements et quelques révélations croustillantes. Mais vous savez ce qui est le plus atroce ? Se retrouver confronté à une fin pareille sans avoir le tome 3 sous la main ! Autant vous dire que je ne vais pas patienter un an avant de lire !

Bilan: Une saga rafraichissante que l’on prend plaisir à lire ! L’intrigue se complexifie, et les personnages s’étoffent au fil des tomes pour nous offrir de bons moments ! J’ai adoré, c’est presque un coup de cœur!

Note: 9/10

Publicités

2 réflexions au sujet de « Les Anges Déchus, tome 2: Crescendo, de Becca Fitzpatrick »

  1. Ce second tome est celui que j’ai le moins apprécié car je trouve que l’auteure nous sert du réchauffé et du déjà vu par rapport au tome précédent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s