Witch Hunter, tome 1, de Virginia Boecker

Résumé: Elizabeth Grey, seize ans, est une redoutable chasseuse de sorciers. Elle et son meilleur ami Caleb sont membres de la garde d’élite du roi, destinés à éradiquer la sorcellerie et à livrer à la justice ceux qui la pratiquent. Et, à Anglia, la sentence pour sorcellerie est sévère : la mort sur le bûcher. Mais un jour, Elizabeth est elle-même accusée d’être une sorcière. Elle est arrêtée et jetée en prison. Quelques heures avant de périr sur le bûcher, Elizabeth reçoit un visiteur inattendu : Nicholas Perevil, le sorcier le plus recherché du pays…

Mon avis : Witch Hunter est un titre qui me faisait particulièrement envie. Le résumé était alléchant et je suis rapidement tombée sous le charme de la couverture. Et il faut dire que je suis toujours à la recherche de nouvelles sagas !

Dès les premières pages, Virginia Boecker nous confronte à un univers sombre et impitoyable, et à une héroïne qui sait faire preuve de cruauté. Elle possède une sorte de dualité assez déstabilisante qui nous révèle tantôt une jeune fille assez naïve et tantôt une chasseuse redoutable. Pourtant Elizabeth, du haut de ses seize ans, a déjà enduré beaucoup plus que certains. On sent que son passé (et même son présent) lui pèse et j’ai aimé toutes les failles dont elle est constituée. C’est un personnage auquel je me suis rapidement attachée, mais je pense que l’auteure peut encore davantage exploiter Elizabeth avec ses forces et ses faiblesses. J’ai vraiment hâte de voir ce que lui réserve The King Slayer.

Virginia Boecker a également introduit dans ce premier volume des personnages secondaires extrêmement intéressants et intrigants. Evidemment, je pense tout d’abord à Nicholas Perevil et à Blackwell. Nicholas (le fameux sorcier qui apparait dans le résumé) est à l’opposé de ce que j’imaginais. Je l’imaginais jeune et ténébreux, mais en fait pas du tout ! Moi qui m’attendais à une romance avec Elizabeth, j’ai été plutôt étonnée du contraire! Nicholas est un personnage avec un énorme potentiel, il a su me surprendre à de nombreuses reprises mais je pense qu’il n’est pas encore suffisamment développé. L’auteure reste malheureusement trop en surface. Quant à Blackwell, on sent qu’il s’agit d’un personnage clé de la saga. A l’image de Nicholas, on lui devine un certain potentiel mais j’en attends bien plus dans la suite.

Il y a également une flopée d’autres personnages, tels que John, Fifer, George ou encore Schuyler, qui m’ont tous séduite. Chacun possède son petit caractère bien à lui et apporte son petit grain à l’histoire. Je suis plus mitigée en ce qui concerne le personnage de Caleb, et pourtant c’est l’un des protagonistes qui m’a le plus intriguée, et ce dès le départ.

L’écriture de Virginia Boecker est vraiment très bien, il n’y a rien à redire là-dessus. Tout est fluide et agréable, pourtant je n’aurais pas été contre plus de descriptions ou de détails ! Il est parfois difficile de s’imaginer l’environnement dans lequel évoluent les personnages ! Néanmoins, on suit avec plaisir la voix d’Elizabeth.

Pour ce qui est de l’intrigue en général, je ne suis pas encore totalement convaincue. J’ai passé un excellent moment aux côtés d’une héroïne attachante, et on évolue au sein d’une histoire qui bouge et qui sait rebondir. MAIS je me sens légèrement flouée par rapport aux 60 premières pages. Le début laissait pressentir un gros coup de cœur avec un univers tellement sombre, cruel et une héroïne auquel il arrive des choses absolument injustes et révoltantes mais l’auteure n’a pas été au bout de tout cela. Le reste du roman est plus commun et dans un registre bien plus « adolescent ». J’ai vraiment aimé la suite des événements, mais j’aurais réellement souhaité autre chose. Et il faut dire que l’univers reste globalement trop survolé. Je suis frustrée de ce côté, mais aussi en ce qui concerne Malcolm qui semble être un personnage très important mais dont on ne sait rien au final.

Bilan : Witch Hunter est un roman très prenant et addictif, mais qui possède des bases encore trop fragiles. Si j’ai apprécié ce moment de lecture, j’attends que l’auteure développe davantage l’univers et ses personnages. Ceci dit, je lirai la suite avec grand plaisir !

Note : 7.5/10

Publicités

2 réflexions au sujet de « Witch Hunter, tome 1, de Virginia Boecker »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s