Le Combat d’Hiver, de Jean-Claude Mourlevat

Résumé: Le combat d’hiver est celui de quatre adolescents, évadés de leur orphelinat-prison, pour reprendre la lutte perdue par leurs parents, quinze ans plus tôt. Ont-ils la moindre chance d’échapper aux terribles « hommes-chiens » lancés à leur poursuite dans les montagnes glacées? Pourront-ils compter sur l’aide généreuse du « peuple-cheval »? Survivront-ils à la barbarie des jeux du cirque réinventés par la Phalange? Leur combat, hymne grandiose au courage et à la liberté, est de ceux qu’on dit perdus d’avance. Et pourtant.

Mon avis: Je vais être cash : je suis passée à côté de cette lecture. J’avais déjà lu Terrienne de JC Mourlevat que j’avais adoré, pourtant je n’ai pas retrouvé sa jolie plume ici. Et puis pour être honnête, je me suis un peu ennuyée, et je ne me suis pas franchement attachée aux personnages !

Ce qui n’a pas marché avec moi, je pense que ce sont les personnages. Je les ai trouvés trop plats et sans personnalité. On leur attribue des qualificatifs (courage, intrépidité) mais ça ne s’en ressent pas forcément au cours du roman. Ils agissent tous un peu de la même manière, ce qui rend leurs actions assez prévisibles. Le personnage principal d’Helen aurait pu me plaire, car c’est une adolescente plutôt en retrait par rapport à son éblouissante meilleure amie, plus calme même si elle va se rebeller par la suite. Toutefois j’ai trouvé qu’il manquait trop profondeur au personnage pour le rendre vraiment intéressant. Il en est de même pour Milena, qui promettait pourtant d’être intrigante. Au final, sa personnalité reste trop lisse.

Pour ce qui est des deux garçons, Milos est celui qui m’a le plus marqué positivement. Bon certes, à part être gentil, il n’est pas grand-chose d’autre mais ce qui lui arrive est la seule chose qui m’ait réellement plu dans le roman. Bartoloméo est quant à lui trop éclipsé pour qu’on s’y attache vraiment.

Et puis en toute honnêteté, les personnages sont censés avoir quoi, 17/18 ans ? Mais j’ai trouvé qu’ils avaient le comportement d’enfants de 12 ans… La relation Milos – Helen est trop rapide, presque risible. Quoi ? Vous êtes déjà amoureux à la fin du premier chapitre alors que vous venez à peine de vous rencontrer ?

Le style de Mourlevat, bien que pas aussi poétique que dans mes souvenirs, demeure néanmoins agréable et fluide. Il conviendra sans nul doute à un public assez jeune qui veut lire un texte de qualité. Ceci dit je l’ai trouvé un peu trop dénué de « sentiments », sans doute parce que je n’ai pas été touchée par les scènes tristes…

Ce qui est intéressant dans Le Combat d’Hiver, c’est le mix entre réalité et fantastique qu’on y trouve. J’adhère plutôt bien à cet univers, où on parvient sans peine à s’imaginer les hommes-chiens ou les hommes-chevaux. Le tout est relativement bien expliqué, mais il me reste un arrière-goût de « trop peu » en bouche. Certaines zones d’ombre ne sont jamais évoquées, ce qui rend l’univers lui aussi trop survolé. On suit les personnages dans des aventures qui nous dépassent et dans un monde dont on sait trop peu de choses. La trame de fond n’est donc pas assez exploitée pour moi.

J’ai souvent vu dans les chroniques que l’histoire s’essoufflait dans les 50 dernières pages. Pour moi, elle n’a simplement jamais su décoller ! Elle est restée plate tout du long, en dépit de quelques actions qui nous faisaient espérer un regain de rythme. Mais non. Après, cela redevenait plat (et ennuyant), avec des scènes assez futiles parfois. Le roman est en soi assez sombre, ce qui est un bon point pour moi. Pourtant, Mourlevat n’est pas parvenue à me toucher ni à m’émouvoir, tant je ne m’étais pas prise d’affection pour les protagonistes principaux. La fin arriva donc comme une délivrance pour moi, qui ait tenu bon jusqu’à présent ! J’espérais sans cesse un peu d’action pour aiguiser mon intérêt mais celui-ci est resté au point mort.

Bilan: Vous l’aurez donc compris, je n’ai pas franchement aimé cette lecture ! Ceci dit, un avis comme le mien est assez rare sur la toile, je vous recommande donc d’aller en lire d’autres beaucoup plus positifs !

Note: 5/10 (parce que je ne veux pas être trop méchante)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s