Breathing, tome 3: Ma Raison de Respirer, de Rebecca Donovan

Résumé: Deux ans après avoir brisé le coeur d’Evan, Emma ne parvient pas à l’effacer de sa mémoire. Quand un carton plein de souvenirs ressurgit, l’armure d’Emma se fissure. Toutes ses émotions passées reviennent l’assaillir. Pour oublier, elle devient accro à l’adrénaline. Soirées, alcool, garçons : rien ne semble pouvoir combler ce vide qui la consume. Jusqu’à une rencontre décisive, qui bouleversera toutes ses certitudes…

Mon avis : Il me tardait de boucler cette trilogie plutôt sympathique, surtout lorsqu’on lit tous les avis élogieux sur ce dernier volume ! En lisant le résumé, j’ai tout de suite été intriguée. En effet, on nous annonce dès le départ que l’on va retrouver une Emma très différente de celle que l’on connaissait, mais qu’en plus de cela, plusieurs années ont passé depuis qu’elle a quitté Evan. Mais si le début m’a très rapidement charmée, j’ai vite déchanté vers le milieu de Ma Raison de Respirer, je vais vous expliquer pourquoi…

Dès les premiers chapitres, on doit s’acclimater au nouvel univers d’Emma. En effet, elle n’a plus les mêmes amies, va à la fac, etc… Mais surtout il faut s’habituer à la nouvelle Emma ! Elle est beaucoup plus renfermée qu’avant, son passé lui pèse et elle ne parvient pas à passer à autre chose comme elle aimerait si bien nous le faire croire. C’est donc une Emma brisée que l’on découvre, elle est moins battante que dans les tomes précédents et pourtant, j’ai adoré ses moments de doute et de faiblesse. Au fur et à mesure du tome, elle va vouloir sortir la tête de l’eau, continuer à vivre mais évidemment dans la vie d’Emma, un malheur n’est jamais loin…

En ce qui concerne les personnages secondaires, les nouvelles amies d’Emma n’ont pas fait sensation avec moi. Elles sont très clichées, un peu pimbêches, bref je n’ai pas trouvé qu’elles apportaient grand-chose dans ce tome 3 ni dans la reconstruction d’Emma. Si j’avais adoré le personnage de Sara dans le tome 1, il m’avait plutôt exaspérée dans le tome 2. Ici, elle est plus effacée qu’auparavant mais je n’ai pas retrouvé ce que j’aimais tant chez elle.

Un nouveau personnage masculin fait son apparition : Cole. C’est un personnage extrêmement attachant, une bouffée d’air frais dans ce troisième opus. J’aurais préféré qu’on le voie davantage, ou bien qu’il ait un rôle un peu plus important dans la vie d’Emma.

Ensuite, évidemment on retrouve Evan, le point central de toute la trilogie. Et son retour fut comment dire… une réelle déception. C’est à partir de là que j’ai décroché totalement dans ma lecture, tant elle est devenue laborieuse et ennuyante… Il me tardait clairement d’en finir ! Dès la moitié du livre, on va se retrouver avec le point d’Evan. Si certains ont adoré lire les pensées d’Evan, c’est pour moi le point faible du roman, ce qui gâche tout. L’auteure enchaîne de façon maladroite les points de vue entre Emma et Evan sans aucune précision, ce qui est très désagréable. Parfois je ne savais même plus si je lisais les pensées d’Evan ou d’Emma ! C’était extrêmement agaçant de devoir se prendre la tête avec ce changement de point de vue ! De plus, j’ai trouvé que cette nouvelle narration n’apportait pas grand-chose. On savait déjà ce que pensait Evan de la situation, donc pour moi son point de vue était clairement inutile. Cela créé également des redites par rapport à Emma, surtout lorsque les deux protagonistes vivent et ressentent exactement la même chose…

Si la première moitié m’avait plutôt séduite, vous l’aurez compris j’ai été cruellement déçue par la seconde moitié du roman. Tout est devenu extrêmement plus lent et des actions futiles s’enchainaient. Mes réactions se limitaient à : « Oh super, ils vont encore à une énième fête ! », ou bien : « Génial, encore une discussion stérile entre Emma et Evan qui ne fera pas évoluer les choses ! ». J’attendais la fin comme une délivrance. Heureusement, elle est tout de même arrivée ! Bon, j’aurais pu la prédire avant même de commencer ce tome, donc forcément je suis encore plus déçue. Rien de bien surprenant là-dedans, j’ai juste eu l’impression de perdre mon temps au cours de ce trop long tome 3…

Bilan : Un dernier tome décevant. Malgré une première partie intéressante, le reste du roman traine en longueur… Ma Raison de Respirer est beaucoup trop long, certains passages auraient mérité d’être écourtés. En plus de cela, le point de vue d’Evan n’apporte rien de plus à l’histoire, et nous embrouille plus qu’autre chose.

Note: 6/10

g03

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s