Night School, tome 5: Fin de Partie, de CJ Daugherty

Résumé: Au jeu d’échecs, on appelle « fin de partie » ou « finale » le stade où il ne reste qu’une poignée de pièces sur le plateau. Les pions y revêtent une importance capitale puisqu’ils peuvent être promus en la pièce de son choix s’ils parviennent à la dernière rangée. Il en va de même pour Night School : quantité de pièces maîtresses ont disparu de l’échiquier de Cimmeria. Les enjeux atteignent à présent des hauteurs inégalées, les événements qui clôturaient Night School – Résistance ayant mis de nombreux plans en échec. C’est désormais une lutte à la vie à la mort. Mais Nathaniel a-t-il déjà vraiment gagné ? N’y a-t-il plus rien qu’Allie puisse faire pour l’arrêter ? Il ne reste presque plus de temps. La partie doit s’achever par un échec et mat.

Mon avis : C’est le cœur gros que je me suis procurée le dernier tome de Night School… J’adore vraiment cette saga et y mettre fin, ça m’a rendue plutôt triste. J’espérais de ce tome qu’il me surprenne, m’emmène une dernière fois dans l’ambiance stressante et si particulière de Cimmeria, mais au final j’en ressors convaincue mais pas surprise du tout…

Alors qu’Allie devait retourner de force à Cimmeria en laissant Carter aux prises de Nathaniel et de ses hommes, l’atmosphère est plus que pesante à Cimmeria. Et pour cause : la défaite contre Nathaniel est retentissante et on ne sait pas ce qu’il est advenu de Carter. Isabelle et Allie décident de mettre tout en œuvre pour retrouver le jeune homme et contrecarrer les plans de Nathaniel, pour ainsi venger la mort de Lucinda. La Night School reprend donc du service, mais est-ce que de jeunes élèves peuvent réellement faire quelque chose contre un Mal grandissant avide de pouvoir ?

Le moins qu’on puisse dire, c’est que ce tome 5 démarre sur les chapeaux de roues en débutant directement sur une course poursuite. Le ton est donné dès le départ : ce tome sera trépidant, stressant, rapide et accrocheur. Effectivement, il l’était ! On se retrouve très vite embarqué dans cette spirale angoissante sans savoir où cela va nous mener. CJ Daugherty nous a habitués à du grand niveau côté retournement de situation mais aussi côté suspicion. J’avoue que les premiers tomes de Night School dégagent une ambiance si particulière que l’on se met à soupçonner n’importe qui d’être dans le clan de Nathaniel ! Je reconnais que malheureusement ici, je n’ai pas retrouvé cette atmosphère qui m’avait tant plu. Peut-être que j’en attendais trop ? Peut-être que j’ai l’esprit trop tordu et que je vois le mal partout ? Tout ça pour dire qu’il m’a manquée des surprises et des rebondissements de dernières minutes…

Côté personnages, ça s’essouffle un peu et on se rend compte que même si Night School c’est trop cool, il était tant que ça se termine. Allie est toujours identique à elle-même. Courageuse, fonceuse, mais parfois hésitante et sur les nerfs, c’est une héroïne qu’il est toujours agréable de suivre. Carter m’a fait honnêtement ni chaud ni froid dans ce tome, ce qui me désole un peu moi qui adorait Carter par-dessus tout. Sylvain remonte dans mon estime (il était temps !) et au final je me rends compte que j’ai toujours apprécié son personnage, sans que j’ose me l’avouer vraiment… Les personnages secondaires sont toujours les biens venus pour apporter plus de piment à l’histoire et on ne se lasse pas de personnages tels que Zoé ou encore Rachel. Bref que du bonheur, mais assez peu d’évolution et de surprise de ce côté-là.

L’écriture de CJ est toujours un bonheur à lire. Fluide, efficace et addictive, elle donne vraiment envie de continuer de lire, et on ne peut jamais s’empêcher que de se dire « allez, encore un chapitre ? ». La découpe des chapitres est une fois de plus des plus judicieuses et les dernières phrases nous mettent sans cesse l’eau à la bouche, et hop on finit par céder et à lire le chapitre d’après !

Niveau intrigue et histoire, comme je le disais plus haut je n’ai pas été surprise. Ceci dit j’ai pris énormément de plaisir à lire ce dernier tome et plus particulièrement tout ce qui touchait à l’affrontement final. Pour ceux qui attendaient des révélations, sachez d’ors et déjà qu’on en apprend bien davantage sur la société Orion et cette partie m’a relativement passionnée ! J’ai pris aussi beaucoup de plaisir à suivre la quête pour retrouver Carter et aussi tous les stratagèmes mis en place pour mettre Nathaniel à terre. La fin que nous offre l’auteure m’a convaincue, et si ma sœur pense (et espère) que CJ en garde sous le coude pour une éventuelle suite, cette fin m’a parue étrangement peu ouverte. Une suite gâcherait un peu tout, et je la trouve très bien comme ça, cette fin ! Vous l’aurez bien compris, cette suite sans surprise ni rebondissement m’a un tantinet déçue mais je suis quand même contente d’avoir clôt cette saga qui est restée un plaisir de lecture jusqu’au bout ! Son seul défaut est sans doute de compter un tome de trop. Quatre tomes auraient amplement suffit, je pense.

Bilan : Un tome 5 au rythme détonnant et à l’ambiance stressante ! Le combat final est intéressant et captivant, la fin est convaincante. Je regrette un petit manque de surprises malgré tout…

Note : 7.5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s