The Earl and the Fairy, tome 1, d’Ayuko

the earl and the fairy

Résumé: Lydia Carlton est une docteur en féerie vivant dans l’Angleterre victorienne. Alors qu’elle doit se rendre à Londres, elle fait la rencontre du séduisant Edgar Ashenbert qui est à la recherche d’un trésor qui s’avère être une épée légendaire. Lydia se décide à le suivre dans son long voyage qui se transformera vite en fabuleuse aventure. Mais une question taraude Lydia. Pourquoi Edgar veut-il retrouver cette épée et quel usage veut-il en faire ?

Mon avis: Voici officiellement mon tout premier manga! Puisque ces derniers je m’essaie à pas mal de choses, je me suis dis pourquoi les mangas? Après un petit temps adaptation nécessaire, j’ai pris rapidement le plis, et j’ai pu apprécier l’histoire pleinement!

earl-and-fairy-plancheL’intrigue se déroule au XIXème siècle dans Angleterre Victorienne. Lydia Carlton est docteur en féerie, c’est à dire qu’elle est capable de voir les fées qui l’entoure et de conseiller ainsi les gens dans leur relation avec ces petits êtres fantastiques. Alors qu’elle doit rendre visite à son père à Londres, elle se fait enlever par un dangereux malfaiteur. Cependant Edgar va la libérer mais dans un but bien précis… En effet il prétend être l’héritier du Chevalier Bleu, et il a besoin de Lydia pour retrouver l’épée perdue qui lui permettrait de retrouver son titre…

Ce shôjo est délicatement illustré, j’ai trouvé les dessins très sobres et très fins. Il y a peu de décors, les personnages sont davantage mis en avant. J’ai adoré tout le côté artistique ^^ The-earl-and-the-fairy-T.I-2

En ce qui concerne l’histoire, elle m’a étonnée car je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit aussi centrée sur le personnage d’Edgar. Très mystérieux, on en sait que peu sur lui. Même à la fin après quelques révélations étonnantes, on est toujours aussi peu renseigné sur lui. Le personnage de Lydia est très touchant par sa naïveté (attention, je ne dis pas qu’elle est idiote!) et son caractère très doux. Son compagnon Nico, qui est aussi une fée avec l’apparence d’un chat, fait quelques apparitions plutôt amusantes. J’ai trouvé qu’il détendait l’atmosphère, très sombre à cause notamment d’Edgar.

Pour finir, je lirai la suite avec plaisir pour connaître la suite des aventures de Lydia et d’Edgar 🙂 Ce premier tome (et premier manga par la même occasion) est un succès!

Bilan: Des dessins sobres mais très beaux, une intrigue très intéressante, une romance discrète qui n’alourdit pas l’histoire, des personnages attachants et intriguant! A lire!

Note: 8.5/10

Publicités

2 réflexions au sujet de « The Earl and the Fairy, tome 1, d’Ayuko »

    1. Pour ma part j’ai bien aimé, mais j’ai encore trop peu d’expérience dans le domaine des mangas pour me faire un réel avis ^^ (j’ai trouvé que le rythme était un peu trop rapide mais je ne sais pas si c’est du au fait que ce soit un manga ou pas…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s