Graceling, tome 1: Le Don de Katsa, de Kristin Cashore

graceling

Résumé: Katsa est une Graceling, un être rare doté de pouvoirs incroyables : elle peut tuer un homme à mains nues et son oncle, le roi des Middluns, l’oblige à assassiner pour son compte. Sa rencontre avec le prince Po, un Graceling dont le talent est connu de lui seul, va changer le cours de son existence. En tombant amoureuse de Po, elle va découvrir un monde meilleur, et comprendre que son don n’est pas une malédiction. Parallèlement, Katsa apprend qu’un terrible danger plane sur les Sept Royaumes : il est temps pour elle d’accomplir son destin. Sauver sa terre ou vivre son amour : Katsa devra-t-elle choisir ?

Mon avis: C’est qu’il commençait à prendre la poussière dans ma PAL celui-là :O! Ce qui m’a décidée de le sortir de là? Et bien c’est la future rencontre avec l’auteure au festival des Imaginales! Je n’allais quand même pas le faire dédicacer sans l’avoir lu! Alors voilà, c’est au bout de 3 ans que je me décide enfin à le lire…

Katsa est une graceling au service de la cour des Middluns. Un graceling est un être humain doté d’une qualité extraordinaire et il possède deux yeux de couleurs différentes. Katsa possède quant à elle possède le don d’assassin, ce qui arrange particulièrement son oncle, le  roi des Middluns qui l’exploite pour tout type d’affaire qui requiert une correction physique (on va dire ça comme ça :P) Katsa accepte son sort et son destin, jusqu’à ce qu’elle rencontre le jeune prince Po, un autre graceling…

Katsa est le genre d’héroïne que j’affectionne beaucoup. Elle a du caractère, ne se laisse pas marcher sur les pieds dans ce monde où les hommes dominent. Beaucoup la craignent pour son don, et même si elle ne veut pas l’admettre, elle en souffre. C’est aussi ça que j’aime chez elle: ce n’est pas seulement une force de la nature, c’est aussi une jeune femme sensible. Le prince Po est quant à lui bien mystérieux! On sent qu’il cache des choses, notamment sur son véritable don. J’ai adoré leur relation, qui débute en douceur et évolue tranquillement au cours du roman. Elle est au centre du livre mais ce n’est pas dérangeant au final, car elle est plutôt bien menée et loin de ses histoires à l’eau de rose.

Il y a bien sûr d’autres personnages attachants comme la petite Bitterblue (héroïne du tome 3) qui n’est alors âgée que de 10 ans et qui se révèle déjà avoir un caractère bien trempé et un grand courage. J’ai  hâte de la retrouver.

Jusque là j’adore! Mais quand on y réfléchit bien, on se dit que l’intrigue et l’univers restent un peu brouillons. L’univers des Sept Royaumes aurait pu être d’avantage exploité et mieux expliqué car on a le droit à une simple page de récapitulation et si on a pas bien saisi cet univers complexe et bien tant pis! En plus j’ai trouvé le dénouement un peu facile… Cependant cela reste une histoire facile à lire, peut-être même un peu trop. J’aurais aimé qu’il y ait plus de complications, de batailles et de sang!

Bilan: Un livre sans prise de tête, avec une agréable romance, des personnages attachants mais qui manque cependant un peu d’étoffe.

Note: 7/10

Ce livre entre dans les challenges:

bannirechallenge2

challenge-destins-de-femmes

challenge-young-adult

Publicités

Une réflexion au sujet de « Graceling, tome 1: Le Don de Katsa, de Kristin Cashore »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s