Enclave, tome 1, d’Ann Aguirre

enclave

Résumé: Le monde est ravagé. A la surface, plus rien ne vit, plus rien ne pousse. Les hommes se sont réfugiés dans des villes souterraines: les enclaves.
L’enclave c’est ma vie. C’est le lieu qui nous protège des créatures rôdant dans les tunnels, ces Monstres mangeurs de chair humaine. Et moi, je suis celle qui protège l’enclave en retour, celle qui chasse les Monstres.
Il faut servir l’enclave. C’est ce que nous disent les Aînés. Mais ce n’est pas ce que dit Del, mon partenaire de chasse. Je ne sais plus qui croire…

Mon avis: Encore un roman qui fait beaucoup parler de lui… J’ai toujours peur quand je lis des romans très médiatisés, mais je vais finir pas croire que c’est mérité! Car Enclave m’a envoûtée.

Tout d’abord je tiens à dire que je ne comparerai pas ce livre à Hunger Games, car je hais les comparaisons et entre nous, à part le fait que ce soit une dystopie, ils n’ont rien en commun!

Les personnages du roman vivent dans des Enclaves, c’est-à-dire des petites villes souterraines. Ils n’ont jamais vu la couleur du jour, et pour cause: la surface est devenue invivable et le seul moyen de survivre est de rester cloîtrer sous terre. Du moins c’est ce que croit Trèfle, une jeune chasseuse. Elle et son partenaire Del, ainsi que tous les autres chasseurs, ont pour mission de protéger l’Enclave contre les Monstres, ces espèces d’humains mutants qui ressemblent d’avantage à des « zombies » qu’à des hommes.

J’ai admiré la force et le courage de Trèfle. Pour une fois, on n’est pas face à une héroïne qui pleurniche à la première blessure et qui se languit d’amour face au beau gosse mystérieux. Bien au contraire elle est maligne et pleine de jugeote et surtout elle ne se laisse pas marcher sur les pieds! Del, quand à lui, est plus sauvage, mystérieux, on en sait peu sur lui. C’est la découverte de sa personnalité et de son passé qui m’ont séduite chez ce personnage. Ainsi que son côté combatif et sombre, derrière lequel il cache une sensibilité certaine. J’ai eu aussi un coup de coeur pour Tegan, cette jeune fille que la vie n’a pas épargnée ainsi que Bandit, une vraie ordure pas si mauvaise que ça.

L’univers d’Ann Aguirre m’a totalement plu. La vie dans l’Enclave est captivante, tout comme leur système de « métier ». Les tunnels souterrains créent une ambiance très claustrophobique et angoissante! Et bien sûr, comme on peut se douter dès le départ, ils ne vont pas toujours rester sous terre. Mais je vous laisse volontiers la découverte de ce qu’est devenue notre chère planète Terre.

L’écriture de l’auteure est simple et efficace, ce qui fait qu’on accroche dès les premières lignes à l’histoire et qu’on tourne les pages trèèèès vite! Ce qui est intéressant aussi c’est de découvrir en même temps que Trèfle, notre narratrice, ce qu’est devenu notre monde. On avance à tâtons, comme elle. Et on se laisse facilement guider par Del 😀 La fin nous promet un second tome différent de celui-ci et j’ai très hâte d’être en août pour pouvoir l’avoir dans les mains!

Bilan: Un premier tome qui pause les bases d’un univers très intéressant et bien mené, (même si j’attends encore plus d’explications!) avec beaucoup d’action et des personnages atypiques 😉

Note: 9/10

Ce livre entre dans les challenges:

challenge-young-adult

challenge-destins-de-femmes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s