Young Elites, tome 3 : L’Étoile de Minuit, de Marie Lu

couv31901726

Attention ! Risque de spoilers sur les tomes précédents !

Résumé : Adelina a tourné le dos à ceux qui l’ont trahie et elle s’est vengée une dernière fois. Le règne du Loup Blanc est un triomphe, mais seulement par la cruauté dont fait preuve la reine. La noirceur qu’elle porte au plus profond de son cœur échappe à tout contrôle… Jusqu’au jour où un nouveau danger se manifeste. Adelina voit ses vieux démons se réveiller lorsque ses compagnons sont menacés. Pour préserver son empire, Adelina et les Roses doivent s’allier aux Dagues et s’engager dans une quête périlleuse. Cette alliance contre nature signera-t-elle leur mort à tous ?

Mon avis : Fraichement sorti, le troisième et dernier tome de Young Elites est rapidement passé à la casserole ! C’est une trilogie pour laquelle je n’attendais pas grand-chose, le premier tome ne m’avait d’ailleurs pas convaincue à 100%. Pourtant, La confrérie de la Rose m’avait agréablement surprise, et on n’était pas passé loin du coup de cœur ! C’est donc avec une grande impatience, et une certaine appréhension il faut le dire, que je me suis jetée sur cette conclusion, que j’ai tout bonnement trouvé magistrale !

Adelina a obtenu ce qu’elle recherchait tant : sa vengeance envers ses anciens alliés et une victoire écrasante contre le pouvoir qui a tant malmené les malfetto au cours des dernières années. Adelina règne donc impitoyablement sur son royaume et lance ses armées aux quatre coins du monde pour conquérir encore et toujours plus de terres. Mais Adelina est seule. Terriblement seule. En dépit de l’amitié indéfectible que lui voue Magiano, Adelina souffre de l’absence de Violetta et de ses démons qui ne la quittent jamais. Adelina, conquérante et sanguinaire, semble sombrer dans la folie. Jusqu’au jour où Raffaele lui fait une étrange proposition…

Tout d’abord, chapeau bas à l’auteure qui a eu le courage d’écrire une trilogie centrée sur une anti-héroïne aussi sombre et glaçante ! C’était un pari risqué, la preuve puisque certains lecteurs n’ont jamais pu accrocher avec le personnage d’Adelina, mais pour moi la jeune femme est tellement aboutie, tellement époustouflante que je n’ai pu qu’adhérer à ce personnage. L’évolution d’Adelina au cours des tomes est fascinante. On l’a connu en pleine faiblesse, puis têtue et acharnée, puis totalement folle et là on la redécouvre en souveraine. Adelina, dans son rôle de reine, est fabuleuse. Enfin, on ne peut pas dire qu’elle soit la souveraine la plus douce qui soit ! Mais je dois reconnaitre que sa personnalité et sa posture ont totalement changé. Elle est froide, voire glaciale, et met ses émotions de côté. Pourtant, on ressent toujours cette pointe d’humanité lorsqu’elle se trouve en présence de Magiano ou lorsqu’elle pense à Violetta. Dans L’étoile de minuit, le personnage d’Adelina atteint son apogée. C’est un personnage qui n’aura eu de cesse de me surprendre et qui m’aura pris aux tripes jusqu’au bout. Marie Lu est parvenu à nous offrir un personnage des plus complexes et des plus insaisissables, à la personnalité extrêmement travaillée. Adelina est un vrai coup de cœur, je ne suis pas prête de l’oublier !

Du côté des personnages secondaires, certains seront davantage effacés tandis que d’autres se révèleront totalement dans ce troisième et dernier opus. Je pense notamment à Violetta qui a su au fil des pages me séduire. Cette jeune Elite est à l’opposé de sa sœur, et c’est ce qui est justement intéressant. Elle est à la fois la meilleure part et la faiblesse d’Adelina. Violetta est donc un personnage indispensable au développement de l’héroïne, mais j’ai trouvé dans ce tome qu’elle avait su exister par elle-même. La grosse surprise de ce tome 3 est sans aucun doute Teren. Jusque-là, je méprisais réellement son personnage, le trouvant idiot de se laisser manipuler par Giulietta et n’appréciant pas du tout sa vision des choses. Pourtant, il va se révéler dans cette conclusion. Libéré de l’emprise nocive de Giulietta, sa véritable personnalité va apparaitre et on comprend enfin le pourquoi de certaines choses. J’ai adoré la conclusion que l’auteure a apporté à son personnage. Je ne m’étendrai pas davantage sur les personnages, si ce n’est pour dire que Magiano a une fois de plus su conquérir mon cœur 😉

L’intrigue de ce tome 3 se révèle assez différente de celles des deux autres tomes. L’aspect mythologique est davantage présent, et quel bonheur ! Marie Lu nous offre les réponses à nos questions, et nous livre des passages de toute beauté. La première partie du récit est très mouvementée. J’ai adoré ce début corrosif, où le monde des Elites tombe un peu en lambeaux. La seconde partie est bien plus mystérieuse. J’aimerais en parler davantage mais je ne souhaiterais pas non plus vous gâcher le plaisir de découvrir tous les rebondissements et les révélations que réserve l’auteure ! En tout cas, impossible de s’ennuyer tant on est absorbé par la quête des personnages. J’ai trouvé la fin absolument superbe, dans tous les sens du terme. D’une part, elle était très émouvante (j’ai versé ma petite larme à plusieurs reprises !), j’ai trouvé la façon dont Marie Lu avait tourné les choses très belle et poétique. D’autre part, la fin est cohérente vis-à-vis d’Adelina et de l’univers. Que du positif !

Bilan : Une trilogie qui ne paie pas de mine au départ, mais qui a su se faire une place parmi mes lectures incontournables. Je ne suis pas prête d’oublier Adelina, cette anti-héroïne si sombre et pourtant si touchante, ni les autres protagonistes qui apportent tous leur pierre à l’édifice. Un troisième tome qui conclut à merveille l’histoire enchanteresse de Marie Lu. Un presque coup de cœur !

Note : 8,5/10

g13

Publicités

Une réflexion au sujet de « Young Elites, tome 3 : L’Étoile de Minuit, de Marie Lu »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s