La Faucheuse, tome 1, de Neal Shusterman

couv4750269Résumé : Les commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté.

Mon avis : Cela faisait longtemps qu’un roman de la Collection R ne m’avait pas autant tenté ! Le résumé demeure très mystérieux et c’est tant mieux ! J’ai donc commencé ma lecture sans trop savoir à quoi m’attendre, je voulais seulement être surprise et passer un bon moment. Et c’est exactement ce qui s’est passé !

L’univers de science-fiction que nous propose Neal Shusterman est très intéressant et intelligent. L’idée de créer une société où la mort (vieillesse, maladie, accident…) est totalement éradiquée est ingénieuse. Pour éviter une surpopulation, les Faucheurs ont un grand rôle à jouer : c’est à eux que revient la lourde responsabilité de « glaner » des personnes, sans discrimination, sans distinction de race ni de sexe. Le glanage consiste ni plus ni moins en un meurtre, bien que la société n’utilise plus ce mot. Il faut reconnaitre que le concept est séduisant ! J’ai trouvé l’idée tellement horrible, tellement glaçante et presque incompréhensible (pourquoi éradiquer la mort si au final il faut quand même que des personnes meurent ?) que je suis rapidement entrée dans une phase d’addictivité. J’étais avide d’en savoir plus sur cet univers, sur les Faucheurs et leurs motivations, etc… Naturellement l’univers créé par Neal Shusterman est bien plus complexe que cela, mais je vous laisse tout le plaisir de le découvrir par vous-mêmes, en tout cas sachez que l’auteur a su développer son monde à la perfection pour le rendre crédible et vraisemblable.

Vous l’aurez donc compris, le concept et l’univers m’ont très vite emballée. La seule petite chose qui bloquait au départ, c’était les personnages. J’ai eu extrêmement de mal à m’attacher aux deux protagonistes principaux. Citra est une jeune fille au caractère bien trempé, et généralement j’aime ce genre d’héroïne un peu fougueuse, mais je dois reconnaitre qu’elle m’agaçait au départ. Toutefois, plus on avançait dans le récit, plus je commençais à l’apprécier, notamment vers les deux tiers du roman. Citra est un personnage qui a eu du mal de décoller, mais je dois reconnaitre qu’elle a un énorme potentiel. Si j’ai eu du mal avec Rowan dans les premiers chapitres, je me suis davantage attachée au garçon vers la moitié de La Faucheuse. Il lui arrive des péripéties très intéressantes, pour ne pas dire plus captivantes que celles de Citra, donc forcément j’avais à chaque fois hâte de retrouver son point de vue !

Le roman est divisé en trois parties, chacune marquant une évolution cruciale chez les personnages. J’ai beaucoup aimé le découpage fait par l’auteur, tout comme j’ai apprécié l’alternance de points de vue entre Citra et Rowan. Cela nous permet d’appréhender deux visions opposées de l’univers des Faucheurs ce qui rend le roman encore plus addicitif et passionnant. À chaque fin de chapitre, l’auteur nous offre un extrait du journal d’un Faucheur et je dois reconnaitre que les réflexions qu’on y trouve sont très intéressantes vis-à-vis de l’histoire mais pas seulement. Bref c’est un vrai plus !

Comme vous l’avez sans doute compris, l’univers est très riche et pour poser les bases, l’auteur prend son temps. Le début est donc relativement lent, mais cela ne m’a pas dérangé pour autant. Ceci dit, plus on avance dans notre lecture, plus le rythme s’accélère et plus les enjeux se précisent. Le suspense monte crescendo et on en vient à redouter la fin ! D’ailleurs en parlant de fin, je trouve que l’histoire pourrait très bien s’arrêter là. D’un côté, je suis curieuse de lire le tome 2, mais d’un autre côté, je ne comprends pas très bien la nécessité d’une suite…

Bilan : Un roman SF qui fait froid dans le dos ! Le concept proposé par l’auteur est très original et très bien desservi par une intrigue finement ficelée qui met en scène des personnages aboutis. A lire !

Note : 8/10

g11

Publicités

Une réflexion au sujet de « La Faucheuse, tome 1, de Neal Shusterman »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s