The Raven Cycle, book 3 : Blue Lily, Lily Blue, by Maggie Stiefvater

Résumé : (traduction personnelle) Rêver est dangereux. Mais être éveillé peut être encore plus dangereux. Pour la première fois de sa vie, Blue Sargent a des amis en qui elle peut faire confiance, un groupe auquel elle appartient. Les Raven Boys l’ont accepté comme l’une d’entre eux. Leurs problèmes sont devenus les siens, et ses problèmes les leur. Mais le souci avec les choses que l’on trouve, c’est qu’elles peuvent être facilement perdues. Les amis peuvent trahir.  Les mères peuvent disparaitre. Les visions peuvent mentir. Les certitudes peuvent se défaire…

Mon avis : Voilà maintenant trois ans que j’attends désespérément la sortie du tome 3 de Glendower en français. Je sais bien que la saga n’a jamais réellement trouvé son public, mais Black Moon pourrait au moins avoir la décence de dire qu’ils ne publieront JAMAIS la suite. J’ai donc décidé de me jeter sur cette suite en VO, et honnêtement je ne regrette pas ! Les couvertures sont mille fois plus belles et fidèles à l’univers, et je me suis rendue compte que la traduction dénaturait énormément le récit de Maggie Stiefvater…

Je crois déjà que je ne saurais pas décrire tout le bonheur que j’ai ressenti entre retrouvant tous ces personnages absolument fabuleux ! Je suis toujours aussi fan de Blue, qui est bien loin de ces héroïnes niaises et dont le cœur balance entre les différents beaux gosses qui l’entourent. Au contraire, Blue est imprévisible et surtout, elle dit ce qu’elle pense ! Elle entretient une relation très particulière avec chacun des garçons, et cela rend leur amitié encore plus fabuleuse et captivante. Dans Blue Lily, Lily Blue, la jeune fille va beaucoup évoluer et reprendre une place assez centrale par rapport au dernier tome, où Ronan était davantage mis en avant. Ici, Blue va se heurter à certains secrets du passé qui risquent de bousculer son avenir…

L’autre gros plaisir du roman ? Retrouvez les Raven Boys ! J’adore le lien qui les unit, chacun entretenant une relation assez étrange avec l’autre. Tout d’abord il y a Gansey, le leader. Aaaah Gansey, vraiment j’adore ce personnage ! J’aime sa façon de voir les choses, j’aime comment il agit avec Blue, j’aime sa façon d’être présents auprès de ses amis lorsqu’ils ont besoin de lui… Bref, c’est un personnage que j’adore ! Dans ce tome, Adam se cherche. Il ne semble toujours pas trouver sa place parmi eux, ni même au sein de la quête. Et pourtant, il a un rôle crucial à jouer, voire fondamental. L’évolution du personnage d’Adam est sans aucun doute la plus importante de ce troisième volume et risque de changer beaucoup de choses dans la personnalité du garçon et dans ses actes. Pour ce qui est de Ronan, bien qu’il soit un peu plus en retrait, ses apparitions n’en restent pas moins très intéressantes et son humour toujours aussi noir et mordant !

La plume de l’auteure est absolument fabuleuse, et la traduction française ne lui rendait définitivement pas hommage. J’ai donc redécouvert le style enchanteur de Maggie, très poétique ! Certains passages n’en sont que plus poignants. En tout cas, je n’ai eu de cesse d’être émerveillée face à sa plume !

La quête en elle-même avance à pas de géant. On sent que le dénouement est proche. Mais plus on semble se rapprocher de la fin tant attendue, plus l’angoisse monte. Ce tome est semé d’embûches, le moral de nos personnages est mis à rude épreuve et leurs vies semblent plus en danger que jamais. Je suis curieuse de savoir s’ils resteront unis jusqu’au bout ou si cette quête aura eu raison de leur amitié. En effet, il ne faut pas oublier qu’une fois qu’ils auront retrouvé Glendower, ils ne pourront lui demander qu’un seul vœu. Or cela a de quoi créer des frictions entre les quatre amis !

Cela ne se ressent probablement pas assez dans ma chronique, mais cette saga je l’aime vraiment ! Elle fait sans aucun doute partie de mes sagas chouchoutes, celles que l’on chérit parce que les personnages nous fascinent, nous font vibrer et nous surprennent. L’intrigue en soi n’est pas des plus compliquées. Et pourtant, Maggie Stiefvater a su créer un univers original, très développé et bourré de détails, ce qui le rend absolument crédible. Je suis totalement fan de la magie qui s’en dégage et je pourrais rester plongée dans cet univers trèèèès longtemps sans que je parvienne à m’en lasser. J’ai extrêmement hâte de lire The Raven King, mais en même temps je ne suis pas pressée de quitter l’univers et la quête qui m’ont tant fait vibrer, ainsi que des personnages aussi attachants…

Bilan : Avec un style enchanteur, une intrigue extrêmement bien ficelée et des personnages toujours aussi captivants et très développés, Maggie ne fait que confirmer ce que je savais déjà : cette saga fait partie de mes préférées ! En tout cas, ce tome est un coup de cœur ♥

Note : 9.5/10

Publicités

3 réflexions au sujet de « The Raven Cycle, book 3 : Blue Lily, Lily Blue, by Maggie Stiefvater »

    1. Ah zut ! Les personnages font beaucoup, alors si tu ne les apprécies pas j’imagine que ça doit s’en ressentir sur l’intégralité du roman :S

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s