Young Elites, tome 2 : La confrérie de la Rose, de Marie Lu

Attention risque de spoilers sur le tome précédent !

Résumé : Il était une fois une jeune fille sans histoire. Son père, son prince et ses amis la trahirent, alors elle décida de les détruire.
Adelina veut se venger de tout ce que sa famille, ses amis et ses ennemis lui ont fait subir. on l’appelle désormais le Loup Blanc. Après avoir fui Kenettra avec sa sœur, la jeune femme décide de rechercher de nouveaux alliés pour monter sa propre confrérie d’Elites et détruire l’Inquisition. Mais son pouvoir la dépasse et elle est son pire ennemi… Saura-t-elle résister à la noirceur dans laquelle elle puise sa force ou succombera-t-elle à une folie destructrice ?

Mon avis : Si le premier tome de Young Elites comportait quelques défauts, il me tardait néanmoins de lire la suite. Pour tout vous dire, j’avais tellement hâte que je me suis jetée dessus très rapidement ! Au final je ne regrette pas d’avoir fait confiance à mon instinct et d’avoir laissé sa chance à cette trilogie, car j’ai adoré et c’est un coup de cœur !

Au cours du terrible combat qui avait opposé les Dagues aux Inquisiteurs, et notamment à Teren, Enzo avait trouvé la mort à cause de la terrible erreur commise par Adelina. Les anciens amis d’Adelina ne lui font désormais plus confiance et la chassent de la confrérie. Blessée dans son estime et dans son cœur, Adelina part la tête haute avec un nouvel objectif : réunir de nouveaux combattants Elites pour former sa propre confrérie et se venger. Mais Adelina est submergée par ses démons qui ne la quittent jamais, et son esprit menace de sombrer définitivement…

Adelina m’avait déjà fait forte impression dans le premier tome, mais là l’auteure développe encore davantage son potentiel. On découvre donc une autre Adelina, plus sombre, qui peut se montrer cruelle, et qui prend un certain plaisir à faire souffrir les autres. Son pouvoir lui échappe, grandit et semble prêt à embraser son monde. Le personnage d’Adelina est donc un personnage insaisissable et indomptable, fougueux et imprévisible. Il est impossible d’anticiper les sautes d’humeur de la jeune femme qui peuvent se révéler catastrophiques pour la suite de l’histoire. En tout cas, j’adore cette anti-héroïne ! Marie Lu assume totalement de sortir des codes de la littérature YA et c’est tant mieux !

L’auteure m’a également fait très plaisir du côté des personnages secondaires. Ils possèdent tous cette espèce de dualité qui fait qu’ils ne sont ni totalement bons ni foncièrement mauvais. J’ai adoré revoir Raffaele, bien qu’il soit plus effacé dans cette suite. On en apprend un peu plus sur lui et sur sa personnalité, il est moins difficile à saisir qu’avant. Teren n’est quant à lui toujours pas parvenu à me séduire, je n’arrive pas à le cerner et son côté « amoureux obsessionnel » m’agace beaucoup.

Dans La Confrérie de la Rose, Marie Lu a introduit de nouveaux personnages topissimes. Je pense notamment à Violetta, la petite sœur d’Adelina. Elle apparaissait déjà dans le tome 1, mais pour moi elle ne devient réellement importante que depuis ce tome 2. C’est un personnage qui se révèle très différent de sa sœur, elle est beaucoup plus douce et tente de modérer le tempérament d’Adelina. J’adore son pouvoir et je pense qu’elle peut jouer un rôle clé dans le troisième et dernier volume. Ceci dit, le vrai coup de cœur de ce roman c’est Magiano ♥. Je suis tombée totalement sous le charme du jeune Elite. Je suis 100% fan de son pouvoir, de son caractère, de sa façon d’être avec les autres personnages… Je ne vais pas en dire davantage pour vous laisser le plaisir de le découvrir par vous-même. J’ai également hâte de retrouver Sergio qui demeure encore trop en retrait à mon goût.

Pour ce qui est de l’écriture, j’ai trouvé le style de Marie Lu beaucoup plus cohérent. Les pensées sombres et machiavéliques d’Adelina écrites en italique sont bien mieux intégrées à la narration générale, et nous permettent de mieux comprendre ce qui se joue dans l’esprit de la jeune femme. L’auteure a également repris le système des points de vue alternés entre Adelina, Teren et Raffaele, sauf que cette fois j’ai trouvé ça utile vu que les personnages sont dispatchés aux quatre coins du Royaume.

L’intrigue prend un nouveau tournant et a su rebondir de façon étonnante. La Confrérie de la Rose n’est pas un tome de transition inutile comme dans certaines trilogies, il est au contraire une pièce maitresse qui permet à l’histoire de se réorienter, de gagner en complexité et en enjeux. Et quels enjeux ! Il n’est plus question seulement de la vengeance d’Adelina, c’est l’avenir du Royaume, des malfettos et des Elites qui est menacé… Ce tome comprend également beaucoup d’action et de suspense, certains moments nous retournent le cœur et d’autres nous surprennent. Des révélations nous sont faites et elles vont sans nul doute bouleverser pas mal de choses ! En tout cas, la fin m’a soufflée. J’étais littéralement en état de choc à la suite de certaines révélations stupéfiantes et de la tournure imprévisible de l’histoire. Autant vous dire que j’ai hâte de tenir dans mes mains le tome final qui est prévu pour mars 2017 ! Que ça va être long d’attendre !

Bilan : Un tome bien meilleur que le précédent ! Marie Lu nous offre des personnages complexes et saisissants, de l’action et une intrigue bien ficelée. J’ai hâte de lire la suite après une fin aussi magistrale ; ce tome 2 est un coup de cœur !

Note : 9/10

Publicités

3 réflexions au sujet de « Young Elites, tome 2 : La confrérie de la Rose, de Marie Lu »

  1. tout à fait d’accord avec toi. un tome plus sombre, dangereux où le suspense est de mise ! j’ai moi aussi hâte de connaitre la suite, surtout avec cette fin de dingue ! j’espère encore plus de Miagano dans la suite 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s