Gone, tome 4: L’Epidémie, de Michael Grant

Résumé: Huit mois après que tout les enfants de plus de 14 ans aient disparus de la ville de Perdido Beach, en Californie, les enjeux sont encore en hausse.
Les enfants de Perdido Beach sont toujours affamés. Malgré l’agitation bouillante laissée derrière eux par tant de batailles, de luttes de pouvoir et de colères divisées, il fait momentanément calme dans Perdido Beach. Mais les ennemis dans la zone ne se contentent pas de disparaitre, et dans le silence, les choses mortelles remuent, se développent et découvre une voie libre.
L’Obscurité a enfin trouvé sa voie dans l’esprit de sa Némésis et le contrôle par une brume de délire et de confusion. Une maladie fortement contagieuse et fatale s’étend à un rythme alarmant aussi sinistres que les insectes prédateurs qui terrorisent Perdido Beach. Et Sam, Astrid, Diana et Caine sont tourmenté par un doute croissant quant a savoir s’ils pourront s’échapper ou même survivre dans la zone.
Avec tant de bouleversements qui les entourent, quels choix désespérés feront-ils quand il s’agit de sauver ceux qu’ils aiment?

Mon avis : Dire que j’attendais avec impatience de lire ce tome 4 est un euphémisme. Je trouve la saga Gone de mieux en mieux, mais surtout je deviens de plus en plus accro. Allo docteur, c’est grave de voir souffrir des enfants et d’aimer ça ? Car oui, dans ce tome, les survivants de la Zone ne vont pas être épargnés. Comme d’habitude, j’ai envie de dire !

Après les terribles combats qui ont opposés les enfants de Perdido Beach, le calme semble revenu. Mais très rapidement, on se rend compte qu’une terrible épidémie est en train de se répandre. Pour couronner le tout, une invasion d’insectes carnivores se prépare. Si Sam et ses amis pensaient avoir tout vu, ils vont rapidement se rendre compte que la Zone et l’Ombre leur réservent encore de sombres épreuves…

Dans ce tome, ça bouge beaucoup ! Changement de décor pour certains, beaucoup d’action pour d’autres… Michael Grant ne leur laisse une fois de plus aucun répit. Je n’en avais pas marre de Perdido Beach ou du pensionnat Coates, mais c’est toujours agréable de découvrir de nouveaux endroits. Dans ce nouvel opus, Caine et Diana se sont exilés sur une île ayant appartenue à un couple de milliardaires. Ils reprennent des forces, retrouvent leur vigueur et leur mauvais caractère d’antan. La relation complexe entre les deux personnages va s’intensifier dans L’Epidémie, pour mon plus grand plaisir ! Mais Caine est un homme de combat et d’action et il brûle de retrouver une vie plus dangereuse…

Pour ce qui est de Sam et de ses amis, ils ont un nouvel objectif : se rendre au Lac Tramonto avant que leurs réserves d’eau potable ne s’épuisent totalement. Ils vont faire de sacrés découvertes qui risquent de bouleverser le futur des habitants de la Zone, les cartes sont redistribuées et je suis bien curieuse de voir comment tout cela va évoluer…

En tout cas ce qui est sûr, c’est que ce tome 4 porte parfaitement bien son nom. L’épidémie va faire des ravages au sein des enfants et briser le moral de la plupart. Et cette invasion d’insectes ne va rien arranger ! Et pourtant, il y a toujours une faible lueur d’espoir qui brille. Des personnages vont faire des alliances improbables, ils vont se serrer les coudes et les voir aussi unis malgré leurs différences m’a enchantée.

Pour ce qui est de l’histoire en général, ça stagne un peu. Les mystères s’accumulent sur la création de la Zone, le rôle des mutants dans tout cela, et notamment le rôle du petit Pete. On se questionne toujours autant sur la nature et le but du Gaïaphage. Michael Grant apporte peu de réponses dans ce tome 4, mais on sent malgré tout que la fin est proche. Hâte de lire la suite, même si je redoute le dénouement ! En tout cas la chute de L’Epidémie m’a laissée sur le derrière !

Bilan : Une saga qui devient meilleure à chaque tome, des personnages qui se complexifient, une histoire qui gagne en mystère… Bref, ça rend addict ! ♥

Note : 8.5/10

Publicités

Une réflexion au sujet de « Gone, tome 4: L’Epidémie, de Michael Grant »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s