Le Serment des Limbes, de Jean Christophe Grangé

Résumé: Quand Mathieu Durey, flic à la brigade criminelle de Paris apprend que Luc, son meilleur ami, flic lui aussi, a tenté de se suicider, il n’a de cesse de comprendre ce geste. Il découvre que Luc travaillait en secret sur une série de meurtres aux quatre coins de l’Europe dont les auteurs orchestrent la décomposition des corps des victimes et s’appuient sur la symbolique satanique. Les meurtriers ont un point en commun : ils ont tous, des années plus tôt, frôlé la mort et vécu une « Near Death Experience ». Peu à peu, une vérité stupéfiante se révèle : ces tueurs sont des « miraculés du Diable » et agissent pour lui. Mathieu saura-t-il préserver sa vie, ses choix, dans cette enquête qui le confronte à la réalité du Diable ?

Mon avis: Avec Le Serment des Limbes je poursuis ma découverte de l’univers si sombre de Jean Christophe Grangé, et une fois encore j’ai adoré ce voyage ! Dans son roman, Grangé nous emmène faire un petit tour d’Europe glaçant au plus près du Diable…

Mathieu, jeune flic solitaire, vient d’apprendre que Luc son meilleur ami mais également flic, vient de se suicider. Heureusement, des secours sont arrivés à temps pour lui éviter le pire. Toutefois Luc demeure plongé dans un profond coma. Mathieu est sous le choc et ne parvient pas à accepter le geste de son ami. Et pour cause: Mathieu et lui sont profondément catholiques et ont même suivi un séminaire dans leur jeunesse ! Mathieu décide donc d’enquêter sur les jours qui ont précédés le drame dans le but de comprendre ce qui a pu pousser Luc à se suicider. Commence alors pour Mathieu une enquête effroyable, aux facettes multiples, mais qui ne mène qu’à une seule direction: l’antre du Diable.

Dans Le Serment des Limbes, l’auteur découpe son roman en cinq parties qui représentent les différentes étapes passées par Luc avant que celui-ci ne commette le pire. J’ai trouvé ce découpage très judicieux, car il nous permet de rassembler en même temps que Mathieu les pièces du puzzle, bien que cela ne soit pas si simple ! Grangé nous mène par le bout du nez, sème des indices par-ci par-là, et dès que l’on croit enfin tenir un début de piste, voilà que nos maigres convictions volent en éclat ! En tout cas, chaque partie du roman était passionnante, différente de la précédente tant par le lieu que par les révélations qui y étaient faites. Grangé joue avec les nerfs de son lecteur, tant on y trouve des rebondissements et des révélations inattendues ! Autant vous dire que je n’avais aucune envie de m’arrêter en si bon chemin !

Je suis toujours aussi fan du style de Grangé, qui sait si bien nous plonger dans une atmosphère glauque et oppressante. Il n’est jamais avare de détails gores, mais c’est ce qui fait le charme de ses romans !

Pour ce qui est des personnages, je suis rapidement tombée sous le charme de Mathieu. Si par certains aspects il a tout du flic classique qui en a trop vu, il dénote énormément avec ceux que l’on a l’habitude de croiser dans ce type de récit. Mathieu est très chrétien et a suivi un parcours peu commun. Avant de se lancer dans une carrière policière, il était séminariste l’époque où il a rencontré Luc. Malgré ce qu’il a vécu, ses convictions religieuses restent très fortes même si elles vont être mises à mal par l’enquête sordide qu’il va devoir mener. Il y a peu de personnages secondaires véritablement remarquables, mais je retiendrai malgré tout le personnage de Luc. Certes il est dans le coma, mais il rayonne par son aura tout au long du livre. C’est le fil conducteur du récit, et malgré son absence, j’ai été quelque peu fascinée par son personnage.

Le seul petit point noir du Serment des Limbes, c’est peut-être sa taille. C’est un roman imposant, même si j’ai vu pire, pourtant j’ai mis près de dix jours à le lire. Certes, je suis dans une période où je lis moins avec la reprise des études, mais cela reste quand même assez long pour moi. Après réflexion, je pense que le thriller compte une petite centaine de pages en trop. Il est vrai qu’au bout d’un moment j’avais vraiment hâte de le finir ! Sans ce léger surplus de pages, je pense qu’il aurait un véritable coup de cœur.

Pour en revenir à l’intrigue en général, j’ai trouvé que c’était le roman le plus abouti de Grangé parmi les trois que j’ai lu de lui. On sent qu’il s’est énormément documenté sur le sujet, qu’il le maitrise sur le bout des doigts. J’ai lu dans certaines chroniques que des lecteurs n’avaient pas particulièrement apprécié l’aspect religieux de l’intrigue, en raison de passages explicatifs un peu longs. Pour ma part, c’est au contraire ce que j’ai préféré. L’aspect ésotérique a rendu cette lecture plus angoissante encore, mais aussi très passionnante. Je buvais avec avidité les explications de Grangé, et sans elles, le charme du récit n’aurait pas été le même. En tout cas, c’est vraiment une lecture qui restera dans mes mémoires ! Prochaine étape ? La Ligne Noire !

Bilan : un excellent Grangé, qui nous donne des frissons ! J’ai adoré l’aspect religieux de l’enquête menée par Mathieu ainsi que les deux personnages principaux. A lire !

Note : 8.5/10

 
Publicités

Une réflexion au sujet de « Le Serment des Limbes, de Jean Christophe Grangé »

  1. Je suis vraiment contente qu’il t’ai plu. Je viens de finir Lontano et ça a été un coup de cœur enfin j’avais retrouvé son style

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s