Waylander, tome 1, de David Gemmell

Résumé: Le Roi de Drenaï a été assassiné. Une armée d’envahisseurs déferle sur le pays, avec pour mot d’ordre de tuer hommes, femmes et enfants. Mais tout espoir n’est pas perdu. Il repose sur les épaules de celui que la nation surnomme Waylander. Seul, il va s’aventurer en territoire nadir pour retrouver la célèbre Armure de Bronze, symbole de liberté. Mais peut-on faire confiance à ce Waylander ?… Après tout, c’est lui qui a assassiné le roi.

Mon avis : Je ne suis pas une grande fan d’Heroic Fantasy, j’en lis même très peu. Pourtant, j’ai toujours été curieuse de découvrir David Gemmell, considéré un peu comme le maître du genre ! Lorsque ma sœur m’a offert la trilogie Waylander pour Noël, j’étais ravie puisque c’était l’occasion d’explorer l’univers de Drenaï et de découvrir la plume de Gemmell.

La trilogie sur le personnage de Waylander fait partie de la saga Drenaï qui comprend onze tomes, si je ne dis pas de bêtises. Je redoutais de ne pas comprendre toutes les subtilités de l’univers, mais j’ai rapidement compris qu’il n’y avait nul besoin de lire les autres romans de Gemmell pour apprécier Waylander.

Dès les premières pages, j’ai adhéré au héros, ou à l’anti-héros devrais-je dire ! Waylander est un personnage mystérieux, sombre et torturé comme je les aime. Il est plein de fêlures, et doit composer avec un passé obscure qui refuse de le quitter. Waylander est un héros qui fait de nombreuses erreurs, qui possède un certain talent pour mettre mal à l’aise ses interlocuteurs et j’ai adoré ses répliques piquantes et mordantes ! Toutefois, on va le découvrir sous un autre jour au fur et à mesure que l’on avance dans notre lecture, il va se révéler droit et sensible. C’est un héros complexe, torturé et passionnant que nous dépeint Gemmell dans ce premier tome. J’ai hâte de voir ce que lui réserve la suite !

Pour ce qui est des personnages secondaires, j’ai particulièrement aimé le personnage de Dardalion. Le jeune prête est un vrai gentil, doux et prévenant. Il est à l’opposé de la personnalité explosive et rustre de Waylander, et c’est ce qui va rendre le duo si intéressant et amusant. La belle Denyal, courageuse et rebelle, m’a convaincue. Dès le départ on sent qu’elle possède une personnalité forte et elle va se révéler être une vraie battante ! C’est la seule femme du récit, j’ai donc apprécié cette petite touche féminine dans Waylander.

Je dois reconnaître que les personnages sont assez nombreux (plus d’une vingtaine je dirais). Je me suis parfois perdue dans certains noms ; et sorti des personnages centraux du récit, les autres montrent des faiblesses : ils sont moins travaillés, moins intrigants, moins passionnants.

En ce qui concerne la plume de Gemmell, c’est un régal ! Généralement dans ce genre littéraire, on se heurte à un style lourd, plombé par des descriptions à rallonge. Ici, tout est fluide, vif et rythmé. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde ! Ce livre est parfait pour ceux qui veulent s’essayer à l’Heroic Fantasy, sans s’embarrasser d’un style un peu trop lourd.

L’intrigue en général est très prenante et contient peu de temps mort. On est sans cesse au cœur de l’action (il faut dire que Waylander possède beaucoup d’ennemis qui veulent le voir mort !). Les chapitres vont être alternés entre Waylander et un autre personnage, Gellan. Je dois reconnaître que j’ai été moins emballée par ceux avec Gellan. Il s’y passe beaucoup d’action, de batailles épiques mais je préférais de loin suivre la périlleuse quête de Waylander. Le monde de Drenaï est très riche, complexe et si ce premier tome ne nous permet d’en explorer qu’une infime partie, on sent qu’il est plein de ressources pour la suite. La fin se révèle être très surprenante et donne envie de lire la suite. On se pose mille et une questions sur le devenir de notre anti-héros !

Bilan: Un premier tome très riche, avec une écriture agréable et fluide. Waylander est un anti-héros complexe et torturé absolument passionnant ! Un roman à lire, en dépit de passages un peu moins intéressants.

Note: 8/10

Publicités

Une réflexion au sujet de « Waylander, tome 1, de David Gemmell »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s