Le Noir est ma Couleur, tome 5: Le Piège, d’Olivier Gay

Résumé: Manon et Alexandre ont atteint le repaire des Mages Noirs auprès desquels la jeune fille espère trouver des réponses à son pouvoir. Un pouvoir toujours plus sombre, toujours plus puissant. De nouveaux alliés pourraient les aider à percer le secret qui pèse sur elle mais personne n’est à l’abri d’une trahison. Le piège ne va-t-il pas se refermer sur eux ?

Mon avis: Après quatre volumes de qualité, Le Piège vient clore la saga du Noir est ma Couleur. J’attendais évidemment de ce cinquième tome de l’action, des révélations et de l’amouuuur. Au final, j’ai eu tout ça donc c’est parfait !

Alors qu’Alexandre et Manon avaient risqué leur vie pour arriver à Nice, les deux adolescents étaient enfin parvenus à trouver le repère des Mages Noirs. Toutefois, rien ne va se passer comme ils l’avaient prévu. Lise, une jeune Mage Noire, va user du Violet pour séduire Alexandre ce qui ne va pas plaire à Manon qui va devenir incontrôlable. Tout pourrait s’arranger, si les intentions des Mages Noirs n’étaient pas aussi obscures…

Je reconnais avoir été surprise de A à Z par ce dernier tome. Très vite, Olivier Gay prend une direction totalement inattendue ! Moi qui redoutais un tome plus pépère, centré sur l’apprentissage et la maitrise du Noir par Manon… C’était sans compter l’imagination (et le sadisme) de l’auteur qui ne veut décidément pas laisser ses personnages tranquilles !

Même si l’action est très présente dans Le Piège, il reste très différent du tome précédent. En effet, Alexandre et Manon font équipe avec les trois nouveaux ados. J’ai particulièrement aimé le personnage de Théo. Mystérieux, effrayant, surprenant, c’est un personnage haut-en-couleur qui a apporté beaucoup à cette fin de l’histoire. Lise est aussi un personnage qui m’a bien plu. Elle n’a pas sa langue dans sa poche, j’aime son côté rebelle et provocateur. Si je redoutais de la retrouver ici, elle se révèle également nécessaire à la résolution des aventures d’Alexandre et Manon. Arthur est plus effacé à côté des deux autres personnages si charismatiques, mais il m’a quand même bien intriguée.

En tout cas, j’ai été vraiment heureuse de passer ces cinq tomes auprès de Manon et Alexandre qui n’ont cessé de porter la saga vers le haut. Manon a eu une progression constante, elle a gagné en confiance en elle et c’est une héroïne vraiment super à suivre ! Evidemment, j’ai été particulièrement séduite par son côté sombre qu’Olivier Gay a su exploiter dans chacun des tomes. Alexandre, qui aurait pu n’être que « l’humain » de l’histoire, se révèle être une vraie béquille pour Manon. Il est clairement indispensable à la saga, et n’aura cessé de me faire rire tout du long ! Je suis tellement sous le charme de son côté sûr-de-lui, provocateur et séducteur. Pourtant, il a beaucoup évolué lui aussi et gagner en maturité. Bref, ils forment un duo complémentaire, explosif et tellement sympa à suivre !

L’écriture d’Olivier Gay est vraiment adaptée à tout type de lecteurs, jeunes ou vieux. Certes, le public visé est un public assez jeune, mais franchement une fois qu’on est plongé dans Le Noir est ma Couleur on oublie totalement l’aspect jeunesse du livre ! Le style de l’auteur est également plein d’humour et de références actuelles, qui rendent la lecture tellement vivante ! C’est vraiment un plaisir à lire !

Pour ce qui est des révélations tant attendues, je suis conquise. On a droit à des explications quant à la fameuse voix présente dans l’esprit de Manon, quant à l’étrange Lande qu’elle percevait dans le Noir, et bien d’autres encore… Comme quoi ce n’est pas parce que c’est une saga classée jeunesse qu’on ne peut pas avoir un récit complexe et de qualité ! L’histoire trouve donc sa conclusion avec Le Piège, et j’aime cette conclusion ! La fin est un peu expéditive, mais j’ai franchement aimé l’épilogue qui n’oublie aucun personnage (enfin si, quelques-uns quand même !). C’est un peu à regret que j’ai refermé le roman, mais la postface est plutôt encourageante ! Je ne désespère pas retrouver certains protagonistes dans un spin-off… ça pourrait être franchement intéressant 😉

Bilan: Un super final pour une chouette saga ! J’ai hâte de retrouver Olivier Gay dans ce registre, mais également dans d’autres univers.

Note: 9/10

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le Noir est ma Couleur, tome 5: Le Piège, d’Olivier Gay »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s