Le Noir est ma Couleur, tome 4: L’évasion, d’Olivier Gay

Attention ! Risque de spoilers sur les tomes précédents !

Résumé: Manon et Alexandre fuient Paris pour Nice où des Mages Noirs doivent aider la jeune fille à contrôler ses nouveaux pouvoirs. Traqués par le Conseil des Mages, recherchés par la police, ils empruntent de petites routes en scooter. Au fil des heures, les pouvoirs noirs de Manon s’affirment de manière inquiétante, mettant Alexandre en danger…

Mon avis: C’est toujours avec grand plaisir que je commence un nouveau tome du Noir est ma Couleur. Comme je vous l’ai déjà dit à de nombreuses reprises, cette saga est rafraîchissante et je m’évade totalement quand je la lis. Non en vrai, si j’ai décidé de lire le tome 4 si vite après le trois, c’est surtout que la fin m’avait laissée sur le derrière !

En effet, alors qu’Alexandre et Manon avaient pris la décision de se rendre à Nice afin d’y rencontrer des Mages Noirs, les seuls susceptibles de permettre à la jeune fille de maitriser ses pouvoirs, ils se retrouvent face à un problème de taille : Manon ne parvient plus à voir le Spectre. Comment vont-ils parvenir à s’échapper loin de ceux qui les poursuivent ? Parviendront-ils à Nice avant que Manon ne perde définitivement le contrôle du Noir, qui chaque jour devient plus menaçant ?

Ce tome-ci va se révéler bien différent des précédents. Ici, les personnages secondaires tels que les amis d’Alexandre ou encore la famille de Manon vont être totalement absents. L’Evasion va se concentrer essentiellement sur Manon et Alexandre, leur relation et les pouvoirs de la jeune fille. C’est déstabilisant, on ne sait pas dans quoi on s’embarque puisqu’on perd totalement nos repères ! Mais autant vous dire que j’ai adoré 😉

Les deux protagonistes principaux ont encore évolué dans ce tome 4. Alexandre gagne en maturité (si, si je vous jure) et Manon, bien que perturbée par son manque de maitrise du Noir, gagne en confiance. Le duo s’affirme davantage, et Alexandre a parfaitement sa place dans le monde de Manon ! C’est un vrai pilier pour la jeune fille, et au final chacun a besoin de l’autre pour évoluer.

L’auteur alterne toujours les points de vue des deux héros, tantôt croustillants et amusants, tantôt surprenants et stressants. L’action est très présente, on a rarement une seconde pour souffler tant on demeure sur le qui-vive tout au long de notre lecture.

L’intrigue avance progressivement, et si les trois-quarts du livre permettent de faire évoluer l’histoire entre Manon et Alexandre, le dernier quart est celui qui m’a le plus intriguée. En effet, pour la première fois de toute la saga, on en apprend plus sur les Mages Noirs ! J’ai vraiment hâte de me jeter sur le cinquième et dernier volume, surtout après le monstrueux twist final ! Arrrgh je ne vais pas pouvoir attendre bien longtemps !

Bilan: Une saga qui se bonifie au fil des tomes, vivement la suite et fin !

Note: 9/10

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le Noir est ma Couleur, tome 4: L’évasion, d’Olivier Gay »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s