Le Secret de l’Inventeur, tome 2: L’Énigme du Magicien, d’Andrea Cremer

Résumé: Après l’explosion des Catacombes, le seul foyer qu’elle ait jamais connu, Charlotte est contrainte de mener sa petite troupe de résistants à l’oppresseur anglais, parmi lesquels une dizaine d’enfants, vers La Nouvelle-Orléans. Désormais leader du groupe, elle se retrouve face à des choix difficiles pour préserver la vie de ses jeunes protégés, mais continue de voir en Grave, malgré sa force herculéenne et ses origines inquiétantes, un allié et un ami.

L’Empire fera tout pour les empêcher de rallier le quartier général de la Résistance, où les attendent son frère Ashley et Jack, qu’elle tient désormais pour un traître… et c’est sans compter les stratagèmes de Nicodème, un puissant mage, et du capitaine du célèbre Persée, un flibustier français aux intentions troubles. Mais le danger ultime pourrait bien venir de la propre mère de Charlotte : leader de la rébellion, elle semble décidée à faire de Grave le premier des membres d’une invincible armée !

Mon avis: Après l’excellent moment que j’ai passé avec le tome 1, j’avais très envie de me lancer dans la lecture du tome 2! Et quel ne fut pas mon plaisir de retrouver l’univers steampunck si séduisant d’Andrea Cremer! Ah que c’est frustrant, vite acheté, vite lu et je veux déjà la suite!

Alors que Charlotte s’apprêtait à rentrer aux Catacombes, voilà que le seul foyer qu’elle n’a jamais connu n’est plus qu’une ruine. Malgré le chagrin que ressent la jeune fille, elle doit rester forte et prendre la tête de leur petit groupe en attendant le retour d’Ashley, son grand frère. Les enfants de la Résistance vont tenter de venir en aide aux rescapés des Catacombes et de mettre à l’abri les plus jeunes, avant de partir pour la Nouvelle-Orléans, le berceau de la Résistance. Mais voilà que Charlotte commence à douter de tout, de ses capacités de leader, de ses sentiments pour les frères Winter mais pire encore: de la Résistance.

Tout d’abord je tiens à saluer le dessinateur qui nous offre une fois de plus une première de couverture sublime, bien plus représentative du roman que l’originale.

Je dois dire que rien que l’idée de me replonger dans les aventures de Charlotte me mettait en joie. C’est un personnage que j’affectionne tout particulièrement, j’aime son côté tête brûlé et sa fougue. Dans ce second opus, elle a plus de responsabilité, mais j’ai aimé qu’elle soit mal à l’aise avec l’idée de mener tout un groupe. Charlotte n’est pas une de ces héroïnes faites pour commander, Charlotte est davantage un personnage casse-cou, prêt à se jeter dans n’importe quelle bataille pour ses idéaux et pour ses amis.

Pour ce qui est des autres personnages du roman, j’attendais avec impatience de retrouver le mystérieux Jack, le séducteur Coe et l’énigmatique Linnet. Entre les trois frères et sœur, je reconnais que mon cœur balance! Je n’arrive pas à cerner leurs intentions, et leurs relations avec Charlotte sont enrobées de mystère. Dans L’énigme du Magicien, Linnet est tout de même la plus présente des trois, et je dois dire que c’est un personnage que j’apprécie beaucoup. Forte, secrète et taquine, Linnet nous réserve bien des surprises et j’ai grand hâte de la retrouver dans la suite, où son rôle promet d’être encore plus important. Je regrette malgré tout les faibles apparitions de Jack, qui ne permet pas de faire avancer l’histoire avec Charlotte. Que c’est frustrant!

En tout cas, on fait également la connaissance de nouveaux protagonistes, tels que Nicodémus ou encore Jean-Baptiste la Chance, qui nous promet des frissons pour la suite! On continue à apprivoiser l’étrange Grave, qui se révèle être un personnage avec bien plus de sentiments que ce que l’on croyait…

L’écriture de l’auteure est toujours aussi addictive, et peut-être moins brouillonne que la dernière fois. En tout cas, les pages se tournaient toutes seules, une fois commencé, impossible de lâcher le roman!

Ce qui est assez frustrant, en dépit de la qualité de ce second tome, c’est qu’il n’est qu’une transition pour le livre final… Du coup on avance assez peu dans l’intrigue, même si on fait la connaissance du quartier de la Résistance et que l’on découvre l’ampleur de tout ce qui gravite autour de Grave. Ce tome est terriblement rageant car l’action n’arrive qu’à la toute fin, et les confrontations entre Charlotte et les frères Winter sont relativement rares et ne permettent pas de faire avancer leur histoire. L’intrigue en générale stagne elle aussi, puisqu’on ne connait toujours pas les réelles motivations de l’Empire et de la Résistance. Certes, ce tome est addictif et nous offre un excellent moment de lecture mais il m’en faut plus… Bien plus! Alors j’espère sincèrement que la suite ne tardera pas trop!

Bilan: L’énigme du magicien nous fait passer un moment plus qu’agréable aux côtés de Charlotte, on apprend à davantage connaître certains protagonistes comme Grave ou encore Linnet, mais on reste malgré tout sur notre faim avec ce tome qui n’est que de transition…

Note: 8/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s