Une Fille Parfaite, de Mary Kubica

Résumé: « Je la suis depuis plusieurs jours. Je sais où elle fait ses courses, où elle travaille. Je ne connais pas la couleur de ses yeux ni comment est son regard quand elle a peur. Mais je le saurai bientôt. »

Incapable de dire non au séduisant et énigmatique inconnu qu’elle vient de rencontrer dans un bar, Mia Dennett accepte de le suivre jusqu’à chez lui. Sans savoir qu’elle vient de commettre une grave erreur. Et que rien, jamais, ne sera plus comme avant.

Mon avis: La couverture m’a tout de suite attirée par son côté mystérieux et secret, et lorsque j’ai lu le résumé il est devenu clair qu’il me fallait ce roman ! Sans être un véritable thriller comme je le croyais, Une Fille Parfaite n’en reste pas moins un roman fort aux nombreux retournements de situation. J’ai adoré !

Mia, jeune professeure de dessin, disparait un beau jour sans laisser de traces. Sa mère Eve, avec qui elle entretenait une relation lointaine et effacée, s’inquiète immédiatement. Alors que tout le monde pense que Mia veut simplement attirer l’attention sur elle, Eve est persuadée du contraire. Gabe, un inspecteur de police, va prendre l’affaire très au sérieux. Surtout que Mia a été vue pour la dernière fois en compagnie d’un jeune homme qu’elle ne semblait pas connaître…

J’applaudis avec beaucoup d’entrain l’originalité de la construction du roman. En effet, l’alternance des points de vue entre Eve, Gabe et Colin se révèle efficace, haletante et envoûtante. On se laisse facilement emporter par leur voix, sans oublier les chapitres qui alternent « l’avant » et « l’après » de l’enlèvement de Mia. On aurait pu se sentir un peu perdu à force d’être sans cesse bousculé entre ces espace-temps et tous ces personnages, mais pas du tout ! L’auteure nous met rapidement à l’aise, on prend vite nos repères et on s’immerge totalement dans le roman sans trop réfléchir.

Si l’alternance de points de vue est sans conteste le meilleur choix, c’est aussi parce que l’on n’a jamais le point de vue de Mia. On la perçoit de différentes manières selon les trois protagonistes et à chaque fois il en ressort une image différente. Tout au long du roman on se demande qui est la vraie Mia, ce qu’elle pense de tout ça, quels sont ses véritables sentiments… Mia est un personnage aux facettes multiples, qui même à la fin, demeure un véritable mystère ! Je l’ai adorée !

La narration à trois voix n’aurait sans doute pas eu un tel effet si les personnages ne s’étaient pas révélés aussi passionnants. Eve, la mère de Mia, m’a immédiatement touchée. J’ai aimé qu’elle se batte pour sa fille, tout en reconnaissant qu’elle n’a pas été une mère idéale. C’est un personnage qui n’a pas l’habitude de se prendre en main, pourtant elle semble changer et être prête à tout pour Mia. Gabe est un flic attachant, tenace et plein d’humour. C’est un personnage qui ajoute du piquant au récit, et j’ai vraiment ses remarques mordantes. Colin est le personnage le plus mystérieux et le plus touchant du roman. J’ai eu du mal de le saisir, de comprendre quel était réellement son but dans toute cette histoire. Je reconnais que c’est le point de vue qui m’a le plus captivée, j’avais sans cesse hâte de retrouver Colin, de le connaître davantage et de voir évoluer sa relation électrique avec la jeune Mia.

Si je m’étais attendue à un thriller, on ne peut pas réellement dire que c’en soit un. L’aspect thriller psychologique est plutôt léger, on se retrouve davantage dans un drame pour moi. Toutefois, l’auteure joue quand même avec notre patience et nos nerfs. Il y a pas mal de rebondissements dans Une Fille Parfaite, de situations qui évoluent vers quelque chose que je n’aurais pas imaginé. Tout ceci est donc une excellente surprise ! En tout cas j’avais hâte de connaitre le fin mot de l’histoire ! La fin m’a énormément touchée, bouleversée et j’ai donc été comblée par cette conclusion. Toutefois, certains évoquaient un séisme qui détruisait tout sur son passage, et si la fin est effectivement surprenante, on ne peut pas dire qu’elle soit apocalyptique non plus ! En tout cas je ne regrette nullement ce moment de lecture qui fut royalement addictif !

Bilan: Pas un coup de cœur, mais une lecture marquante! Je suis vraiment tombée sous le charme des personnages et de la narration à trois voix qui fonctionne à merveille. A lire!

Note: 8.5/10

Publicités

Une réflexion au sujet de « Une Fille Parfaite, de Mary Kubica »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s