Il faut sauver Zoé, d’Alysson Noël

Résumé: « Ma sœur était le genre de personne pour qui les nuages s’écartent et sur qui le soleil brille en permanence. Alors forcément, vivre à ses côtés, c’était risquer de rester dans l’ombre. »
Écho a connu des jours meilleurs. Ses parents l’ignorent, trop occupés à sombrer dans la dépression, ses amies d’enfance se détournent d’elle, et son entrée au lycée n’annonce aucune embellie. Mais comment parvenir à exister alors que le souvenir de sa sœur, Zoé, assassinée un an plus tôt, continue de la hanter ? Quand elle met la main sur le journal intime de sa sœur elle découvre, au fil des pages, les secrets que cette dernière a toujours voulu cacher. Et, entre les lignes, le seul moyen pour Écho de se reconstruire.

Mon avis: Ce livre traine dans ma PAL depuis plus d’un an et demi, alors que c’est un cadeau d’anniversaire ! Je me devais donc de l’en sortir, surtout que j’étais curieuse de découvrir Alyson Noël dans un autre registre que le fantastique. Et au final, j’ai été agréablement surprise par ce roman fort sympathique.

Echo est la petite sœur de Zoé, assassinée un an auparavant. Alors que les parents des jeunes filles peinent à reconstruire leur vie, Echo tente de vivre comme une adolescente normale en faisant abstraction des regards compatissants et pleins de pitié. Toutefois, Echo semble se voiler la face et ne pas avoir fait le deuil de Zoé, cette sœur si différente d’elle, plus parfaite, plus insouciante, plus vivante… Alors qu’un jour on lui remet le journal intime de sa sœur ainée, Echo va devoir plonger dans les derniers jours de Zoé, découvrir la vérité mais aussi l’accepter…

Ce roman est tout petit (280 pages) et se lit donc très vite, voire d’une traite. J’ai été immédiatement happée par la voix d’Echo, qui fait comme si elle était assez forte pour endurer tout ça mais qui au final peine à accepter le drame. C’est une héroïne comme je les aime, simple en apparence mais avec des fêlures et des facettes cachées. On la voit évoluer tout au long du livre, et cette métamorphose est absolument passionnante. Les autres personnages sont plus effacés, je pense notamment aux copines d’Echo, mais certains sont intrigants dès leur première apparition comme Mark. Au final chaque personnage apporte son petit grain de sel au récit, tout s’emboîte à merveille et fait évoluer l’intrigue.

L’écriture de l’auteure n’est pas fantastique, mais je l’ai trouvée fluide et addictive. Les passages du journal intime sont à la fois passionnants et assez frustrants, puisqu’Echo s’arrêtait de lire pile au moment où on voulait en savoir plus ! J’ai aimé que l’auteure joue là-dessus, ça a rajouté du piment et du suspense au roman.

L’intrigue en soit n’est pas super originale. En effet, elle m’a tout de suite fait penser à Love Letters to the Dead, que je n’avais pourtant pas vraiment apprécié. Ceci-dit, le thème de la sœur aînée assassinée, idéalisée par la cadette, est ici mieux traité à mon sens. On retrouve la même dimension quasi malsaine de la petite sœur qui veut devenir comme l’aînée, mais j’ai trouvé ça plus développé dans Il faut sauver Zoé, et peut-être plus justifié. On se prend rapidement d’affection pour Echo, j’ai aimé suivre ses aventures, ses quêtes et ses découvertes, la voir évoluer dans un nouvel environnement… Au-delà du deuil et de l’acceptation, ce livre traite aussi de la recherche d’identité, des premiers amours, de l’amitié, du danger des réseaux sociaux… Pour tout ce petit amas de thématiques, je pense qu’il vaut le détour d’être lu !

Bilan: Un moment très agréable à passer en compagnie de ce sympathique roman!

Note: 8/10

Publicités

Une réflexion au sujet de « Il faut sauver Zoé, d’Alysson Noël »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s