Expérience Noa Torson, tome 2: Ne Regarde Pas, de Michelle Gagnon

Résumé: Noa se bat contre la corporation qui manipule le sinistre projet Perséphone. Avec l’aide d’autres adolescents, elle sillonne les États-Unis pour empêcher le kidnapping de nouveaux cobayes. De son côté, Peter, resté à Boston, met à profit ses aptitudes au piratage pour s’introduire dans le système informatique de l’organisation.

Mon avis: J’avais plus que hâte de lire la suite de cette trilogie après le premier tome qui m’avait largement séduite, sans pour autant qu’il soit extraordinaire. Comme j’avais vraiment apprécié Ne T’arrête Pas en dépit de ses quelques défauts, j’ai placé la barre très haut pour ce second tome. Même si je lui trouve encore pas mal de petits défauts, j’ai été encore une fois séduite par l’ensemble du roman !

Alors que le Projet Perséphone avait été percé à jour, voilà quatre mois que Noa est à la tête d’une bande d’ados qu’elle doit maitriser et diriger. Pourtant les raids qu’ils mènent pour sauver d’autres misérables ados enlevés pour servir de cobayes deviennent de plus en plus dangereux et Noa craint de ne pas être à la hauteur. D’autant qu’elle peine à conjuguer avec son rôle de chef ses capacités hors-normes qu’elle n’arrive pas encore à comprendre et à maîtriser totalement. Peter, de son côté, se sent bien trop en retrait et inefficace malgré les actions qu’il mène en hackant les serveurs de l’organisation qui semble être à la tête du Projet Perséphone. De plus, il doit gérer sa vie de lycéen qui lui permet de se fournir une parfaite couverte et sa relation avec Amanda qui devient de plus en plus étrange après son enlèvement par Mason…

En dépit des défauts de chacun, j’avais vraiment hâte de retrouver Noa, Peter, Amanda et de faire la connaissance du mystérieux Zeke que l’on rencontre à la fin du tome 1. C’est avec un grand plaisir que je me suis replongée dans les points de vue de Noa. Si je l’avais trouvée forte et combattante, on découvre une nouvelle facette de sa personnalité ici. Noa n’est clairement pas faite pour être à la tête d’une organisation uniquement composée d’ados paumés. Noa, qui n’a eu de cesse d’être seule tout au long de sa vie, doit s’adapter à un nouvel environnement mais elle se rend rapidement compte qu’elle n’a pas les épaules pour. J’ai profondément aimé ses doutes, ses craintes et ses peurs. La Noa que l’on connait n’est pas invincible ! La voir affaiblie, fatiguée de toute cette histoire rend le personnage plus humain, plus réaliste, et par conséquent plus proche de nous. Peter, quant à lui, est plus en retrait dans ce tome. Pourtant ses points de vue ne sont pas moins nombreux que ceux de Noa ! Peter lui laisse pourtant clairement l’affiche dans Ne Regarde Pas. Malgré tout, j’adhère toujours au personnage qui détonne quelque peu au milieu de tous ces ados paumés et instables. Peter apporte plus de stabilité, et j’ai aimé sa niaque d’agir malgré la distance qui le sépare du groupe de Noa.

Pour ce qui est des personnages secondaires, je ne vais pas trop m’étendre au-delà de Zeke et Amanda. En effet les autres restent pour moi trop en retrait pour être pleinement appréciés, et je pense notamment à Teo et Daisy, qui m’ont parus bien fades à côté des quatre autres héros que l’auteure place nettement plus en avant. Pour ce qui est d’Amanda, je suis bien contente qu’on la retrouve dans cette suite. C’est un personnage auquel j’avais bien accroché, et mes impressions se confirment sur elle puisque je continue à l’apprécier. Le rôle d’Amanda se précise et s’affirme vis-à-vis du Projet Perséphone, et la direction que prend son personnage me plait énormément. L’autre personnage que j’avais hâte de revoir est bien évidement Zeke, qui rejoint Noa à la fin du tome 1 sans pour autant que l’on sache réellement qui il est. Je m’étais faite une image bien mystérieuse du jeune homme, mais finalement il est bien moins ténébreux que ce que je pensais 😛 Toutefois j’ai aimé sa fraîcheur, sa dualité entre son côté plus posé et sa facette plus dangereuse et par-dessus tout : sa relation avec Noa !

En parlant de ça, parlons romance. Si dans le premier tome j’avais salué la quasi absence de romance, je retire absolument tout ce que j’ai dit pour Ne Regarde Pas ! Je ne dirais pas que j’ai été déçue d’en trouver dans un roman que j’avais jugé mature par son thème et ses personnages, malgré leur jeune âge, mais quand même un peu… Car si on passe d’une quasi absence de romance, on passe à un carré amoureux des plus complexes ! Surtout que pour moi, Peter et Noa ne vont clairement pas ensemble… La relation Amanda-Peter évolue plutôt bien par rapport au tome 1, et j’adhère plutôt à ce duo (on va éviter le terme de couple, comme ces jeunes gens ne semblent pas encore décidés à choisir…). Pour ce qui est de Noa et de sa relation naissante avec Zeke alors là, je dis oui également ! Toutefois je ne m’avance pas trop et j’attends de voir la suite !

En ce qui concerne le style d’écriture de Michelle Gagnon, on se retrouve une fois encore face à une alternance de points de vue entre Peter, Noa et Amanda (toujours à la troisième personne). J’aime bien cette méthode, elle fonctionne plutôt bien ici. On alterne des chapitres où on se trouve au cœur de l’action avec des raids et autres poursuites et des chapitres plus calmes où le combat se situe davantage au travers de fouilles et de hackages. Il n’y a pas des chapitres que j’ai plus aimés que d’autres, et c’est un gros point positif car dans ce genre de romans, le risque serait de nous endormir pendant les chapitres où il n’y a pas d’action physique.

Si la première moitié brille par son absence de surprises, la seconde moitié m’a entièrement séduite. Sans celle-ci, ma note n’aurait pas dépassé le 7/10 car j’aurais été profondément déçue de la direction trop attendue qu’aurait pris l’histoire. Pourtant pendant la seconde moitié du roman, l’auteure se réveille soudainement et redonne un coup de cravache à son histoire avant que celle-ci ne devienne trop prévisible. En tout cas l’intrigue évolue petit à petit, les mystères s’accumulent notamment vers la fin où Michelle Gagnon lâche quelques petites bombes bien placées qui nous donnent fortement envie de lire la suite ! Je ne vais pas m’étendre sur les petits défauts de ce tome, qui sont bien évidement l’absence de surprises de la première moitié du livre et les quelques passages totalement invraisemblables. Pour moi ces petits défauts (je pense notamment au côté totalement improbables de certaines actions) font aussi le charme de la trilogie et se retrouvent relégués au second plan lorsque l’on voit de quoi l’auteure est capable. Je sens qu’elle nous mène en bateau et qu’on n’a pas encore terminé de souffrir avec elle ! En tout cas, la fin de Ne Regarde Pas m’a laissée sur le derrière, sans mot. J’attends de voir N’oublie Pas, le dernier de la trilogie qui j’espère la conclura brillamment.

Bilan: Un second tome à la hauteur, qui donne très envie de lire la suite et fin de cette trilogie!

Note: 8.5/10

Publicités

Une réflexion au sujet de « Expérience Noa Torson, tome 2: Ne Regarde Pas, de Michelle Gagnon »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s