Des mensonges dans nos têtes, de Robin Talley

Résumé: Les filles sont faites pour se marier… Les Noirs et les Blancs ne doivent pas se mélanger… Une fille ne doit pas embrasser une autre fille… Linda ne doit pas aimer Sarah. Rien que des mensonges? 1959, en Virginie. C’est l’histoire de deux filles qui croient qu’elles se détestent — parce qu’elles n’ont pas la même couleur de peau et qu’elles ne sont pas nées du même côté. C’est l’histoire de Sarah et Linda qui croient qu’elles se détestent… mais c’est aussi l’histoire de l’année où tout va changer — parce que les mensonges des autres vont voler en éclats et que les vies, les coeurs de Sarah et Linda vont s’en trouver bouleversés pour toujours…

Mon avis: Des mensonges dans nos têtes, en plus d’avoir un titre intrigant (dont je suis au passage très fan), m’a tout de suite attirée par son thème : une histoire d’amour entre deux filles, une noire et une blanche, pendant la Ségrégation. J’attendais donc beaucoup de ce livre et je dois dire que je ne suis pas déçue ! J’en ressors même très touchée…

Sarah est une excellente élève et a toujours aimé étudier. Mais voilà que pour la première fois de sa vie, elle a peur de retourner au lycée. Et pour cause, elle est noire et fera partie d’une petite poignée à intégrer pour la première fois un prestigieux lycée blanc. Les blancs ont prévu de leur mener la vie dure, et pourtant Sarah ne lâche rien. Sarah, que tout le monde remarque parce qu’elle est noire, Sarah que Linda remarque pour tellement d’autres raisons…

Dès le début on est frappé par le réalisme dans lequel nous plonge l’auteur. On a véritablement l’impression d’avoir atterri en plein milieu de l’atmosphère raciale des Etats-Unis des années 50. Et c’est absolument horrifiant ! Je savais bien entendu que la déségrégation avait été très dure, qu’elle avait eu son lot de violence et d’opposants. Mais ce n’est jamais évident de se retrouver confronté à de tels évènements qui dépassent l’entendement. J’ai vraiment admiré la détermination et le courage de ces gens qui se sont battus pour un monde meilleur et plus juste.

Cette bataille au travers des yeux de Sarah, de Ruth et de leurs amis est passionnante, effrayante et addictive à la fois. Je ne dirai bien évidement pas que j’ai aimé ce qui leur arrive, mais j’ai trouvé que Robin Talley avait su avec délicatesse tantôt, et dureté parfois dépeindre la réalité au travers de son roman. Les voix de Sarah et Linda s’alternent et se mêlent avec brio, j’ai été grandement admirative du travail de l’auteur qui a su pointer du doigt les inégalités, et n’ayons pas peur du mot, les horreurs, tout en gardant sa belle prose.

Les personnes sont terriblement attachants, et je pense notamment à Sarah et Linda qui en dépit de leurs nombreuses différences sont tellement semblables. J’ai été étonnée par le personnage de Linda au départ, puisque je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit aussi raciste, mais au final j’ai appris à « comprendre » l’héroïne et à l’apprécier plus les pages tournaient. J’ai admiré Sarah (ainsi que Ruth, Chuck et les autres) pour sa force mais aussi sa fragilité qui nous font réaliser à quel point cela a été dur…

Si au final il n’y a pas une grande intrigue dans Des mensonges dans nos têtes puisqu’elle se concentre essentiellement sur l’intégration de Sarah au lycée de Linda, les thèmes abordés par l’auteur sont très développés et suffisamment importants pour que ce livre doive être lu par le plus grand nombre. En effet, Robin Talley traite également d’homosexualité, de religion… Tous ces thèmes font de ce roman un livre à lire absolument ! En plus il est tout petit et il se lit tout seul tant on est happé par le fil des évènements. Certains passages sont très durs, mais nécessaires pour ne pas oublier. Non vraiment, ce petit roman a tout pour lui, alors n’hésitez plus !

Bilan: Un livre très touchant et criant de réalisme. A lire!

Note: 8.5/10

Publicités

5 réflexions au sujet de « Des mensonges dans nos têtes, de Robin Talley »

  1. J’ai été un peu déçue par celui là… Je m’attendais à plus de force dans le style et j’ai trouve qu’on tournait un peu en rond… Un livre à lire quand même parce qu’il dépeint bien la triste réalité..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s