Mr Mercedes, de Stephen King

Résumé: Midwest 2009. Un salon de l’emploi. Dans l’aube glacée, des centaine de chômeurs en quête d’un job font la queue. Soudain, une Mercedes rugissante fonce sur la foule, laissant dans son sillage huit morts et quinze blessés. Le chauffard, lui, s’est évanoui dans la brume avec sa voiture, sans laisser de traces. Un an plus tard. Bill Hodges, un flic à la retraite, reste obsédé par le massacre. Une lettre du tueur à la Mercedes va le sortir de la dépression et de l’ennui qui le guettent, le précipitant dans un redoutable jeu du chat et de la souris.

Mon avis: Ne me jetez pas de tomates s’il vous plait, mais je dois vous révéler quelque chose : je n’ai JAMAIS lu de Stephen King ! Alors il fallait quand bien que je m’y mette un jour ! J’avais envisagé de commencer par quelque chose de plus classique de cet auteur (un bon vieux Shining ou Carrie…), mais il se trouve qu’on m’a offert Mr Mercedes qui est un polar, un genre quand même peu exploité par King. Ceci dit le résumé est alléchant, la couverture superbe donc pourquoi pas ? Et même si je m’attendais à autre chose, j’ai quand même apprécié cette lecture.

Bill Hodges, ancien inspecteur, déprime depuis qu’il est à la retraite. Il n’a plus à rien à faire dans sa vie et végète à longueur de journée. Pourtant une lettre va le sortir de sa léthargie habituelle : celle d’un tueur qui a échappé aux autorités et qui a fait huit morts et de nombreux blessés après avoir foncé dans une foule au volant d’une Mercedes. Mr Mercedes, en narguant le vieux flic, va réveiller dans ce dernier une flamme longtemps éteinte. Bill Hodges est persuadé que le meurtrier va récidiver et il est prêt à tout pour empêcher un nouveau carnage…

Les personnages sont vraiment bien dépeints. Bill Hodges est un peu une caricature du vieux flic retraité qui déprime dans son coin, qui ne vivait que pour son travail et qui a pris pas mal de poids depuis qu’il n’est plus en service, mais en dehors de ça j’ai beaucoup aimé sa hargne, son esprit vif et ses méthodes parfois peu orthodoxes. C’est un personnage haut-en-couleurs qui fut très agréable à suivre ! King a su me surprendre en dévoilant au bout de quelques pages à peine l’identité de Mr Mercedes. Brady est un personnage totalement détestable mais j’étais quand même impatiente de lire les chapitres qui lui étaient dédiés. Ne nous le cachons pas, sa psychologie est parfaitement travaillée et fascine quelque peu… Brady est un personnage complexe et loin d’être idiot. Cette intelligence lui permet de rivaliser avec Bill Hodges si bien que le duel qu’ils se mènent est entièrement équilibré.

Les personnages secondaires sont tout aussi bien travaillés. J’ai vraiment apprécié le jeune Jerome et Holly, totalement décalée et folle. Avec Bill, ils forment un trio détonnant, surprenant et amusant. Aucun des trois n’étant habilité à enquêter, ils n’hésitent cependant pas à prendre des risques, pour notre plus grand plaisir. J’ai hâte de retrouver ce trio de choc !

L’écriture de King n’a ici rien d’exceptionnelle. Elle contient parfois quelques longueurs gênantes mais elle sait aussi être efficace dans les moments d’action ou de suspense. Pas mal de vulgarités et d’expressions racistes m’ont énormément dérangée mais on sent toute la verve de l’auteur qui n’hésite pas à s’en servir pour dénoncer et critiquer l’Amérique et le système.

En ce qui l’intrigue, cette dernière s’installe tranquillement malgré un prologue qui démarre sur les chapeaux de roues. King prend le temps de poser le décor et ses pions, mais ça ne m’a pas du tout perturbée. Le premier tiers, bien que plutôt lent, m’a passionnée et bien accrochée. On se demande bien ce que prévoit Mr Mercedes et ce que pourra faire Bill pour l’en empêcher. Ce qui m’a le plus dérangée, ce sont les 150 pages du milieu qui sont lentes et qui, j’ai le regret de le dire, m’ont cruellement ennuyée. Mr Mercedes partait plutôt bien mais ce gros passage à vide m’a barbée au possible ! J’avais plus que hâte d’en finir… Heureusement passé ce vide intersidéral, King a su me recaptiver et mine de rien, je me suis de nouveau intéressée à l’intrigue et à l’histoire. Les 100 dernières pages sont passionnantes et accrocheuses, on se demande vraiment comment tout cela va terminer ! Mais ce qui m’a réjouie c’est l’action qui arrive enfin et qui tient ses promesses : j’ai adoré. La fin m’a convenue et me donne envie d’en lire plus.

Malgré un milieu trop creux, le reste m’a séduite. Je lirai donc avec joie la suite des aventures de ce trio étonnant, puisqu’il s’agit d’une trilogie !

Bilan: Malgré un milieu ennuyant, le reste de roman tient la route et se révèle passionnant! Les personnages m’ont convaincue et l’intrigue en général est vraiment intéressante.

Note: 7/10

Publicités

Une réflexion au sujet de « Mr Mercedes, de Stephen King »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s