Antéchrista, d’Amélie Nothomb

Résumé: Avoir pour amie la fille la plus admirée de la fac, belle, séduisante, brillante, enjouée, audacieuse ? Lorsque Christa se tourne vers elle, la timide et solitaire Blanche n’en revient pas de ce bonheur presque écrasant.
Elle n’hésite pas à tout lui donner, et elle commence par l’installer chez elle pour lui épargner de longs trajets en train. Blanche va très vite comprendre dans quel piège redoutable elle est tombée. Car sa nouvelle amie se révèle une inquiétante manipulatrice qui a besoin de s’affirmer en torturant une victime. Au point que Blanche sera amenée à choisir : se laisser anéantir, ou se défendre.

Mon avis : Même si je n’avais pas trop apprécié Acide Sulfurique j’ai décidé de donner une autre chance à Amélie Nothomb avec Antéchrista, une histoire qui me bottait plutôt. Malheureusement je fais face une nouvelle fois aux mêmes problèmes que rencontrés précédemment…

Blanche, une jeune étudiante plutôt timide et solitaire, se voit approchée par une des filles les plus populaires de l’université. Elle tombe sous le ch           arme de la petite Christa, belle, courageuse et gentille et lui propose de venir dormir chez elle pour lui épargner le long trajet qui la mène à l’université. Seulement Christa change de comportement lorsqu’elles ne sont que toutes les deux. Elle semble plus malsaine, perverse, manipulatrice… Est-ce ça avoir une amie ?

Le concept de base me tentait plutôt bien comme dit plus haut. Je m’attendais vraiment à voir l’espoir de Blanche face à sa première amitié, son désespoir aussi face au comportement de Christa, sa lutte pour ne pas se laisser écraser, dominer… Ce qu’on peut quand même dire, c’est que j’ai trouvé tous ces éléments dans Antéchrista. Seulement, voilà : rien n’est développé. Tout va trop vite ! Le roman est vraiment très petit, si bien que l’auteure n’a pas eu le temps de développer correctement tout le côté «malsain » de cette relation, ni même la déchéance de Blanche…

Du côté des personnages, c’est là aussi un problème d’approfondissement. Comment voulez-vous que l’on s’attache à des personnages trop vite survolés ? Si on se range du côté de Blanche par solidarité dès le départ, j’aurais aimé en savoir plus sur elle. Elle nous est dépeinte comme solitaire et banale, mais le manque de développement me l’a plutôt présentée comme un personnage fade et sans saveur. Christa, qui aurait dû être un personnage fort et influent, n’a pas eu la grandeur qu’elle aurait nécessitée. Je suis un peu déçue donc, surtout que je m’attendais à un peu plus de psychologie autour de cette dernière… Il va de soi que si les personnages principaux n’ont pas été assez fouillés, c’est pire pour les secondaires, totalement effacés et encore plus fades…

L’écriture en soi n’est pas mauvaise du tout. Le rythme est soutenu, on tourne les pages facilement tant on demeure pris par le ton rapide et énergique de Blanche. Non, vraiment le seul bémol c’est le manque de développement qui fait qu’on a droit à aucune description physique de personnages, ni même de paysages… Ça m’a vraiment dérangée cette histoire qui se déroule sans décor avec des personnages sans visage…

Ce qui m’a plu ceci dit, c’est le thème. Je l’aurais certes aimé plus développé, mais il est quand même présent et il apporte une atmosphère lourde et pesante, malsaine et presque angoissante ! Malgré un récit court qui nous laisse un arrière-gout de bâclé dans la bouche, le roman reste rapide à lire donc ce n’est pas une perte totale de temps !

Bilan : un récit qui aurait pû être prenant si les personnages et le thème avaient été davantage développés…

Note : 5.5/10

Ce livre entre dans le challenge:

Bingo: dans la catégorie → couverture moche.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Antéchrista, d’Amélie Nothomb »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s