Perdue et Retrouvée, de Cat Clarke

Résumé: Essayez d’imaginer: une enfant kidnappée. Une famille déchirée. Lentement, au fil des ans, cette famille va recoller les morceaux. Elle reste un peu fragile, bien sûr, mais toujours unie. Et voilà que l’enfant, devenue adulte, revient à la maison… C’est là que l’histoire commence. Et si la fin du cauchemar n’était que le début d’un autre ?

Mon avis: Perdue et Retrouvée me tentait assez, puisque j’avais déjà lu trois romans de Cat Clarke et je n’avais pas encore été déçue. Cependant même si je ne fais pas partie des ultra fans de cette auteure, je reconnais que j’aime beaucoup ses romans sans prise de tête et qui délivre généralement un beau message. Celui-ci m’a semblé un peu différent des autres et ce n’est pas plus mal car j’ai vraiment aimé!

Faith, dix-sept ans, a toujours vécu dans l’ombre de sa grande sœur disparue depuis treize ans. Et même si la famille de la jeune fille n’a jamais désespérée de la retrouver un jour, les chances de la retrouver vivante diminuaient à vue d’œil… Cependant, Laurel revient et va bouleverser le traintrain de Faith et de son entourage. Laurel revenue, tout redevient comme avant. Ou presque… Car même maintenant, Faith continue à vivre dans son ombre…

Ce que j’ai trouvé vraiment original et surprenant, c’est que l’on suit le roman du point de vue de Faith, la petite sœur de Laurel. En découvrant le résumé, je m’étais attendue à suivre l’histoire de la disparue, et j’ai été étonnement surprise du contraire! En effet, dans ce genre d’affaires tragiques, on pense rarement aux enfants qui restent, qui sont parfois délaissés et relégués au second plan. Faith fait partie de ceux-là, et suivre ses états d’âme, ses pensées les plus intimes était à la fois intéressant et assez perturbant. En effet Faith ne mâche pas ses mots, même si parfois elle éprouve du remords à penser certaines choses, elle le fait quand même. C’est une personnage que l’auteure a très bien su développer et qui fut très agréable à suivre tout au long de la lecture de Perdue et Retrouvée.

Du côté des autres personnages, j’ai eu plus de mal. En effet si Faith m’avait assez séduite, en ce qui concerne Laurel c’est plutôt le contraire. Je sais que ce qu’elle a vécu est horrible, je sais qu’on ne peut pas la blâmer et qu’on devrait plutôt être compatissant envers elle, mais je n’ai pas pu m’empêcher que de la détester. Je ne peux vous dire pourquoi, ce serait vous spoiler, mais je n’ai vraiment pas pu m’attacher à elle… En ce qui concerne la famille de Faith, et bien il n’y a pas grand chose à dire à là dessus. Certains personnages m’ont paru clairement inutiles (comme Michel…), et c’est la même chose pour les amis de Faith qui manquent clairement d’approfondissement. Néanmoins ils restent plutôt sympas.

Comme je le disais plus haut, j’ai trouvé ce livre plutôt original à côté des autres romans de l’auteure. En effet je n’ai pas retrouvé le côté « adolescent (parfois dépravé) mal dans sa peau », si vous voyez ce que je veux dire. Ici, on se trouve davantage dans un huit-clôt familial, avec des mystères que l’on doit percer. J’ai vraiment aimé cette ambiance nouvelle de suspicion, de doute permanent… (Quoi que, quand je repense à ses autres livres, il y avait aussi cette ambiance de suspicion… Mais bon j’ai trouvé que c’était mieux dépeint dans Perdue et Retrouvée.)

Le style d’écriture de Cat Clarke est toujours aussi agréable à lire bien que pas exceptionnel. Les pages se tournent facilement, suivre les pensées de Faith est vraiment dépaysant, bref on ne se prend pas la tête et on passe un bon moment.

Ce qui m’a un peu troublée au départ, c’est le cruel manque d’action. Certes on ne se trouve pas nécessairement dans le bon registre pour en trouver, mais j’ai trouvé que la première partie manquait d’énergie… Il ne se passait pas grand chose… Après les choses se sont améliorées et j’ai pris vraiment plus de plaisir. Bon, je déplore aussi le manque de surprise dans les événements, puisque je m’attendais à un peu près tout et surtout à la fin, que j’ai vu venir très très tôt dans le roman… Cependant, malgré certains points négatifs, j’ai passé un assez bon moment en compagnie de Faith et j’ai trouvé la fin très bien ficelée malgré tout!

Bilan: Une bonne lecture dans l’ensemble avec un personnage principal sympathique à suivre. On regrette un peu le manque de surprise et le côté extrêmement prévisible de l’histoire, mais ce huit-clôt familial reste réussi et bien ficelé. A lire!

Note: 8/10

Publicités

Une réflexion au sujet de « Perdue et Retrouvée, de Cat Clarke »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s