The Throne of Glass, book 3: Heir of Fire, by Sarah J. Maas

Attention! Spoilers sur les tomes précédents!

Résumé: (traduction de GilwenPerdue et brisée, Celaena Sardothien n’a qu’une idée en tête, venger la mort de sa plus chère amie: en tant qu’assassin royal d’Adarlan, elle est tenue de servir son tyran, mais il payera pour ce qu’il a fait. Tout espoir qu’a Celaena de détruire le roi repose dans les réponses qu’elle trouvera à Wendlyn. Sacrifiant son futur, Chaol, le capitaine de la garde royale d’Adarlan, a envoyé là-bas Celaena pour la protéger, mais de sombres démons s’y trouvent également. Si elle arrive à les vaincre, elle sera la plus grande menace d’Adarlan – et son ennemi le plus coriace. Pendant que Celaena fait face à sa destinée et que les yeux d’Erilea sont tournés vers Wendlyn, une force brutale et bestiale s’apprête à conquérir les cieux. Celeana trouvera-t-elle la force de non seulement gagner ses propres batailles, mais également mener une guerre qui pourrait opposer la loyauté qu’elle a pour son peuple et celle qu’elle a pour ceux qu’elle a appris à aimer?

Mon avis: Ma réaction avant de lire de commencer ce troisième tome: « Wouah! Je suis super excitée! ». Ma réaction quand je l’ai terminé: « Wouah! Je suis super excitée! » Vous l’aurez compris, ce tome 3 est bien loin de m’avoir déçue! Comme The Throne of Glass est l’une de mes sagas favorites et que la fin du tome précédent promettait beaucoup, j’avais donc placé la barre très haute. Le moins que l’on puisse dire c’est que Sarah J. Mass a tout pulvérisé! Je suis définitivement fan et amoureuse de cette saga…

Alors que Celaena quittait Rifthold en laissant derrière elle Chaol et Dorian, elle part à la recherche de réponses auprès de la Reine des Faes dans le but de tenir la promesse qu’elle avait faite à sa défunte amie, Nehemia. Mais le souvenir de cette dernière et le poids de son passé la hante. Tandis qu’elle lutte contre ses propres démons avec Rowan, un prince Fae chargé par la Reine Maeve de lui apprendre à maîtriser son don, Chaol est toujours tiraillé entre ses allégeances et Dorian éprouve vraiment des difficultés à garder sa magie secrète…

Retrouver ces personnages après toutes les émotions qu’ils m’avaient faites vivre fut un véritable plaisir. Si la fin du tome 2 m’avait littéralement brisée, la séparation entre les trois protagonistes principaux étaient certes difficile mais nécessaire. En effet, voir Celaena évoluer de son propre côté sans les deux garçons est à la fois délectable et cruel. On sent que la jeune femme en bave aussi bien à cause de son passé que des événements survenus peu de temps avant. On la voit souffrir, lutter contre ses démons… L’auteure ne l’aura vraiment pas épargnée dans ce tome! Celaena est incontestablement un personnage qui me fascine tant par sa force que par son extrême fragilité. En apprendre plus sur son mystérieux et sombre passé était un délice et voir ses nouvelles facettes m’a vraiment envoûtée. Celaena, je t’aime! ♡ En ce qui concerne les deux garçons, et bien un peu moins de changement de ce côté là, mais toujours le même intérêt. Si Dorian évolue quand même avec sa magie, je l’ai trouvé légérement en retrait dans ce troisième tome. Ceci dit la moindre de ses apparitions est passionnante! Chaol demeure véritablement empêtré entre deux camps, et j’ai adoré le fait que l’auteure le fasse stagner entre deux eaux puisqu’au final, on en vient presque le détester de ne pas se décider! J’avoue que je n’ai jamais eu autant envie de le baffer (mais gentillement, quand même, parce que je l’adore…)

En ce qui concerne les autres personnages, il faudrait vraiment m’expliquer comme fait Sarah J. Maas pour nous faire autant aimer de nouveaux personnages si rapidement! Cette auteure a vraiment un don fantastique… Parlons un peu des petits nouveaux, maintenant… Rowan est celui qui prend le plus de place parmi eux puisqu’en effet il sera présent tout au long du roman. Je suis très vite tombée sous le charme de ce « jeune » homme psychorigide, cynique, dont le duo formé avec Celaena ne pouvait être qu’explosif! Je suis aussi tombée sous le charme de l’étrange relation qu’ils nouent et j’ai vraiment hâte de voir ce que cela va donner pour la suite… (Rowan, épouse-moi!! ♥) Aedion, le cousin de Celaena et le Général du Roi d’Adarlan, m’a lui aussi séduite grâce à sa personnalité atypique mais aussi tout ce qui se cache derrière. Je suis curieuse de savoir ce que lui réserve le tome 4. Sorcha, une jeune guérisseuse, est un peu plus effacée mais son personnage doux et tendre m’a intriguée. Enfin, j’émets un petit bémol pour Manon dont la personnalité m’a horriblement déplue et dont l’histoire m’a un peu moins palpitée en dépit de son importance flagrante.

Le style d’écriture est vraiment superbe! Plus je lis en VO, plus je sais apprécier le style d’origine et là je dois dire que les mots de Sarah J. Maas m’ont ensorcelée. Les chapitres, ni courts ni longs, se sont lus à une vitesse vertigineuse et je reconnais que ce qui m’a surprise dès la réception du roman c’est sa taille! En effet ce gros bébé fait 600 pages et j’avais un peu peur de mettre plusieurs semaines à le lire sachant que mon rythme de lecture en VO est assez (beaucoup) lent. Mais, ô surprise! Il s’est laissé lire tout seul et en 5 petits jours, je l’avais terminé!

Si le tome 1 était plus centré sur Celaena et la compétition pour devenir Champion du Roi, le tome 2 ouvrait déjà bien plus de perspectives. Mais dans ce troisième opus, l’auteure complexifie encore son univers. Tous les nouveaux éléments complètent ce puzzle infernal et fascinant, j’ai adoré les révélations, les nouveaux mystères… Je crois qu’elle a prévu six romans à the Throne of Glass mais en même temps lorsque l’on voit tous les enjeux mis en place ce n’est pas étonnant et au final il n’y aura rien de trop je pense.

Ce tome 3 est extrêmement différent des autres comme je le disais plus haut, tout d’abord parce que les trois personnages principaux sont séparés tout du long, mais aussi parce que l’atmosphère est différente. Je l’ai sentie plus pesante, plus sérieuse (bien que cela ait toujours été sérieux!), ce qui est sans doute dû aux enjeux de plus en plus importants et au changement de rythme dans l’histoire. Si le début est légérement plus lent, on rentre malgré tout tout de suite dans le roman pour ne plus pouvoir en ressortir. L’émotion, le suspense et les surprises sont bien bien présents ce qui fait de Heir of Fire un énième gros coup de coeur! Même si je rumine que la suite ne sorte que début septembre!

Bilan:  Que dire? Fantastique tout simplement! 😀 3 livres, 3 coups de coeur… mais jusqu’où va aller Sarah?

Note:  10/10

Publicités

6 réflexions au sujet de « The Throne of Glass, book 3: Heir of Fire, by Sarah J. Maas »

  1. J’ai lu les deux premiers tomes et je suis sous le charme! J’adore tellement que je vais peut être me lancer dans le troisième tome en VO! Mon niveau n’est pas super élevé mais il reste correct. Tu crois que je comprendrais quand même? Ce n’est pas trop hardcore?

    1. Je ne connais pas ton niveau en anglais mais je l’ai trouvé assez abordable quand même ^^ et puis tu connais déjà les ficelles de l’histoire ce sera donc peut être plus facile pour toi de t’immerger dedans ^^

  2. Une saga coup de cœur pour moi ❤
    Ce que j’aimerais entendre les éditions dire qu’ils vont sortir les prochains tomes car la c’est une peu mort et je suis dégouté 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s