Les Chemins de Poussière, tome 3: Etoile Rebelle, de Moira Young

Mon avis: J’attendais ce dernier tome avec une grande impatience car il me tardait vraiment de connaître la conclusion qu’allait donner l’auteure à cette merveilleuse trilogie qui m’a ravie dès le début. Et honnêtement, j’avais un peu peur d’être déçue car les premiers avis qui tombaient sur la blogo anglo-saxonne étaient franchement mitigés. Mais finalement, je suis bien loin d’être déçue! J’ai adoré cette conclusion ♥

Alors que tout le monde croit Jack mort, Saba sait quant à elle qu’il est toujours en vie puisqu’ils communiquent par messages et s’échangent des informations lors de leurs brèves rencontres. Alors que les Aigles Libres et le groupe des bandits ont été décimés par DeMalo et ses Tontons, le groupe de Saba est de plus en plus restreint. Néanmoins ils comptent bien tous tout faire pour faire tomber DeMalo et le Nouvel Eden avec. Mais ils ignorent tous à quel point Saba est impliquée dans toute cette histoire avec DeMalo…

Le style m’a encore une fois fait l’effet d’une claque. L’absence de ponctuation pour les dialogues et les phrases disloquées grammaticalement ne m’ont parue qu’encore plus justifiées. En effet, tout dans la tête de Saba est confu, perturbé et part complétement en vrille. J’ai adoré le fait que l’écriture soit le refet du monde dystopique à la dérive et de la personnalité ravagée de Saba. Le style d’écriture ne m’a absolument pas gênée dans ma lecture, et ce dès le premier tome. Je comprends que certains aient pû être déstabilisés au départ par l’absence de tiret pour les dialogues, le fait qu’ils se mélangent au récit mais vu que c’est Saba qui conte son histoire, ceci est entièrement approprié. Je suis sans cesse à la recherche d’originalité dans l’écriture quand je lis un livre et j’ai trouvé en Les Chemins de Poussière quelque chose que je n’avais encore jamais trouvé ailleurs. J’aime quand les auteurs nous rappellent qu’il n’y a pas que l’histoire qui peut nous faire vibrer mais que les mots ont un pouvoir tout aussi grand pour ça.

Maintenant venons-en aux personnages… Saba est encore une fois magistrale. Je suis fan de cette héroïne depuis le début. Il émane d’elle une telle force, une telle rage aussi parfois, avec elle possède une immense félure qui me touche. Ce personnage est davantage bourré de défauts que de qualités. Saba fait souvent les mauvais choix et j’ai véritablement adoré ce personnage imparfait. Les autres personnages sont eux aussi vraiment bien dépeints. Molly est extrêmement touchante, Lugh m’a davantage plû que dans le tome 2, Cendre et Creed sont un peu plus effacés mais ils apportent aussi leur pierre à l’édifice. Slim est toujours aussi improbable et attachant à la fois, Tommo qui me fait fondre royalement, Emmi me plait toujours autant même si je pense que l’auteure n’a pas été au bout de son personnage…

En ce qui concerne les deux protagonistes masculins principaux, Jack fait aussi partie des personnages qui sortent du lot. Je ne sais pas dans quel moule il a été fait tant sa personnalité est complexe, changeante… J’ai adoré ce personnage en demi-teinte qui m’en aura fait voir de toutes les couleurs, je ne suis pas prête de l’oublier. DeMalo est aussi un « méchant » différent de tous ceux qu’on a pu rencontrer. On sent que ses intentions sont louables et que c’est la manière dont il s’y prend qui n’est pas la bonne. Ceci dit il joue sur plusieurs tableaux et même à la fin il demeure un mystère pour moi. La romance, discrète et non centrale, m’a beaucoup plu pour différentes raisons que je préfère pas exposer ici sinon ce serait vous spoiler!

L’univers de Moira est vraiment subjuguant et je suis vraiment fan de tout ce qu’elle a réussi à créer autour du monde de Saba. Je l’ai trouvé vraiment très bien décrit et l’auteure nous fournit beaucoup d’éléments pour sa compréhension. Si certaines choses, notamment sur l’époque des Déstructeurs, restent floues, le reste est absolument exploité jusque dans les moindres détails.

Dans Etoile Rebelle, l’action est assez lente à venir. La première partie du roman est plutôt calme, on sent que l’auteure prépare la terrain pour un final explosif. C’est vrai que j’aurais aimé entrer dans le vif de l’action plus vite que cela, mais au final le rythme s’explique par la tactique adoptée par Saba. Ceci dit, plus les pages tournent, plus le suspense monte. On sait que le final va être grandiose et on l’attend avec impatience! Tout d’abord sur cette fin, je tire mon chapeau à l’auteure qui nous a bien bernés sur certaines révélations que je n’avais pas vu venir du tout! Enfin, je la remercie de nous offrir une fin qui sort des sentiers battus. Quel plaisir et quel délice! Si beaucoup regrettent cette conclusion, je la trouve quant à moi très appropriée au reste de la saga (même si j’ai pleuré à chaudes larmes, je l’avoue…)

Pour conclure de façon générale, je dirais que cette trilogie vaut vraiment le détour, notamment à cause de cette écriture unique et percutante, de la quasi anti-héroïne Saba qui est flamboyante et de l’univers dystopique original qui change de tout ce qu’on a pu lire. J’ai hâte de relire Moira Young!

Bilan: Un dernier tome qui clôt de façon parfaite une trilogie qui restera longtemps dans ma mémoire…

Note: 9/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s