Le Noir est ma Couleur, tome 2: La Menace, d’Olivier Gay

Résumé: Alexandre a beau aimer se battre, il ne se souvient pas comment il s’est retrouvé sur ce lit d’hôpital, ni qui est cette Manon qui l’obsède. Effrayée par ses nouveaux pouvoirs, Manon ignore comment les cacher à ses parents, les apprivoiser… et éviter Alexandre. Quand les Ombres passent à l’attaque et qu’un nouvel élève arrive au lycée, la menace se précise. Manon et Alexandre se rapprocheront-ils ou s’éloigneront-ils ? Deux destins liés malgré les apparences…

Attention! Risque de spoilers sur les tomes précédents!

Mon avis: Après un tome 1 franchement bon et convaincant, il me tardait de découvrir le second tome du Noir est ma Couleur, qui est non pas une trilogie comme je l’avais annoncé dans ma précédente chronique mais une saga de 5 tomes si mes sources sont bonnes. Si j’avais été agréablement surprise par la maturité du premier opus, celui-ci m’a encore davantage étonnée et aïe aïe aïe! je commence à tomber sous le charme de cette saga…

Après la fin, hum légérement frustrante, que dis-je EXTREMEMENT frustrante du Pari, la vie de Manon a pris une tournure inattendue et dangereuse. Alors qu’elle possède maintenant en elle la Magie Noire, elle craint d’être découverte par sa famille, et notamment son père qui met un point d’honneur à chasser tous les mages noirs jusqu’au dernier. De plus Manon n’a plus personne à qui se confier depuis que les souvenirs d’Alexandre ont été effacés. Cependant, alors que Manon se croyait malgré tout à l’abri des dangers qui rôdaient précédemment, voilà qu’ils réapparaissent soudainement. Est-ce cette famille de mages qui vient de débarquer à Paris qui en est la cause? Où bien le fait que Manon ne semble pas prête à renoncer à Alexandre si facilement?

Comme je le disais dans mon avis sur Le Pari, les personnages sont bien plus développés que dans n’importe quel autre roman jeunesse, ce que je trouve vraiment étonnant et remarquable! Manon est une héroïne comme je les aime, elle ne se laisse pas faire mais pourtant on est bien loin des héroïnes badass qui nous lassent quand même un peu à la longue. J’aime cette fraîcheur en elle, et surtout le contraste entre le fait qu’elle soit une lycéenne modèle bien sous tout rapport et en même temps le fait qu’elle soit dotée de puissants pouvoirs. J’ai remarqué une certaine évolution chez Manon, elle s’affirme davantage, et j’ai vraiment hâte de voir ce que lui réserve la suite. Alexandre est quant à lui… hum fidèle à lui-même, à son humour mordant et décalé, à son charisme de rêve et à son physique d’Apollon. Bon vous aurez compris, je suis tombée dans les mailles du filet et je commence vraiment à adorer ce personnage qui mériterait une quantité de baffes assez conséquentes… Lui aussi connait une évolution tout au long de La Menace et rassurez-vous il y a autre chose derrière toute cette mascarade!

Les personnages secondaires, je suis fan! Même si certains sont peu présents, j’ai quand même réussi à m’attacher à eux comme notamment les amis d’Alexandre ou bien encore l’entourage de Manon. On sent bien qu’ils ont tous un rôle, même minime, à jouer dans tout ça sans qu’on sache réellement encore le quel. De nouveaux personnages apparaissent et éveillent ma curiosité! J’attends encore de lire la suite pour me faire un avis plus prononcé sur eux.

L’univers original est encore une fois très bien traité. J’aime le fait qu’on découvre les choses petit à petit, au rythme des personnages. Toute cette magie cache quelque chose, on en est évidemment certain, mais on reste quand même dans le flou comme Manon et Alexandre. J’aime cette progression assez lente qui nous fait mariner, nous fait supposer diverses hypothèses… Ce qui m’a de nouveau séduite, c’est également toute l’ambiance au lycée qui apporte, outre une dose de fraîcheur, une sensation que ce qui passe est réel. Et puis, je me demande toujours comment fait Olivier Gay pour réussir à faire quelque chose d’en apparence jeunesse qui se révèle au final tout public! Je suis loin d’être fan des romans axés jeunesse, je préfère davantage les Young Adult ou autre mais là ça passe tout seul, c’est dingue!

L’écriture d’Olivier Gay est toujours aussi fluide et agréable à lire. En même temps, j’ai rarement lu un livre parsemé de telles notes d’humour, toujours en subtilité. D’habitude, je ne suis pas trop amatrice d’humour dans un roman (je ne vois pas comment dire ça sans passer pour une fille qui fait toujours la gueule lol), disons que je peux rire franchement pour un passage plutôt comique, un quiproquo ou autre, mais là mon sourire s’étirait sans cesse sur mes lèvres. Ce roman est un vrai remède contre la déprime je vous dis! Il devrait être remboursé par la sécurité sociale, tiens! Ceci dit, attention! L’auteur nous offre aussi des moments très sérieux, d’angoisse et de suspense. En parlant de ça, est-ce sa spécialité de faire des fins aussi frustrantes?! Argh j’adore ça mais en même temps je déteste! Quel homme peut être aussi sadique pour nous imposer ça? 😥

Bilan: Un tome 2 encore meilleur et plus addictif!

Note: 9/10

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le Noir est ma Couleur, tome 2: La Menace, d’Olivier Gay »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s