Frozen, tome 1, de Melissa de la Cruz & Michael Johnston

Résumé: La couverture de Nat est grillée. Bientôt, tout le monde saura qu’elle fait partie des « marqués ». Le casino, où elle officie comme croupière, va découvrir qu’elle a volé des jetons… Sans aucun scrupule, elle fait accuser quelqu’un d’autre à sa place : un dénommé Wes qui a beau être joli garçon, n’en demeure pas moins arrogant. Nat, elle, a déjà détourné le regard : elle a assez d’argent pour quitter cet infâme New Vegas plongé dans l’ère glaciaire, et rejoindre le Bleu, là où l’air est pur et la mer azure. Là où des renégats comme elle peuvent vivre en paix. Il suffit juste de payer grassement un mercenaire. Mais le passeur, ô surprise, n’est autre que Wes… Après tout, se dit Wes, un voyage dangereux en compagnie d’une jolie fille ne se refuse pas…

Mon avis: J’ai tout de suite été attirée par Frozen. Sa couverture (oui je sais c’est mal, on ne juge pas un roman par son esthétique) m’a immédiatement séduite et le résumé m’a intriguée. Pourtant les avis qui tombaient étaient plutôt mitigés… Cependant je n’ai pas résister bien longtemps avant de me faire mon propre avis! Et finalement, c’est assez paradoxal, voyez par vous même…

Alors que la Terre est plongée depuis plusieurs décennies dans une terrible ère glacière, d’étranges « spécimens » ont commencé à voir le jour, et notamment les Marqués, dotés de pouvoirs qui effraient les populations et les gouvernements. Nat fait partie d’entre eux, et alors qu’elle est traquée sans relâche comme les autres de son espèce, elle trouve refuge à New Vegas dans un casino où elle officie comme croupière. Mais le danger est de plus en plus grand et la jeune femme ne voit plus qu’une seule solution: faire confiance à un groupe de mercenaires menés par l’arrogant Wes pour l’escorter vers le Bleu, cette terre miraculée mais dont l’existence demeure incertaine…

Les personnages ont réussi très rapidement à me plaire. Nat est une jeune femme vraiment particulière. J’ai aimé son côté manipulateur, mais dans le fond elle éprouve quelques légers remords face à ses actes et son comportement. C’est un personnage plus profond que ce qu’on pourrait penser au départ, et son passé qui nous est dévoilé petit à petit nous fait voir Nat sous un tout autre angle. Wes est lui aussi un personnage vraiment sympathique à suivre. Son côté taquin, éternel dragueur et même un peu hautain est vraiment comique mais on se rend vite compte que quelque chose se cache sous cette solide carapace. Ceci dit, pour des personnages principaux on pourrait regretter leur manque d’approfondissement. Mais c’est justement ça qui fait tout le paradoxe du roman: leur personnalité n’est pas exploitée jusqu’au bout, on est frustré et dans un sens on pourrait ne pas s’attacher à eux en raison de touts ces défauts et ces inachevés mais je n’ai quand même pas pu m’empêcher que de les aimer!

Les personnages secondaires sont quant à eux encore moins exploités que les deux protagonistes récurrents mais ils restent malgré tout bien sympas, et je pense notamment à Shakes, le second de Wes qui est également comme un frère pour lui. Je pense qu’il y a moyen de faire quelque chose de vraiment bien avec toute cette belle brochette de personnages, j’attends de voir la suite!

En ce qui concerne la relation entre Wes et Nat, il y aurait de quoi s’arracher les cheveux par touffes entières. Beaucoup ont reproché le côté trop ambiguë de leur relation, leur lien vraiment… Hum frustrant, il n’y a pas d’autres mots. Pour ma part j’ai quand même succombé à toute cette tension, à ce véritable jeu du chat et de la souris. J’étais sans cesse frustrée mais en même temps, les auteurs mettent tant de piment entre eux!

Venons-en maintenant à l’univers, l’intrigue et toutes ces petites choses… Et bien l’univers est très complexe, j’entends par là qu’il est composé de beaucoup, mais vraiment beaucoup, d’éléments nouveaux pour nous. Malheureusement Melissa de la Cruz et son mari n’ont pas développé l’univers. Pour moi ils sont restés en surface, se contentant de nous exposer rapidement les faits et basta! Néanmoins, j’ai été happée par l’univers, il n’y a pas à dire. Les auteurs nous offrent un monde qui mêle dystopie et fantasy de façon véritablement fascinante. Bon j’ai très vite compris que je devrais me contenter du minimum, donc j’ai profité du peu qu’on m’offrait, et ce petit peu était vraiment succulent. J’espère donc que la suite développera tous ces petites choses qui ont été ici survolées.

Le livre se laisse lire tout seul, bien que je n’ai pas trouvé l’écriture transcendante. Elle est vraiment simpliste (je reconnais bien là le style de Melissa) mais elle va droit au but. Ce qui nous entraine dans une spirale d’addiction ce sont davantage les événements vraiment prenants et qui font vivre (un véritable enfer) hum hum périple à nos héros. La fin subit différents cliffhangers, vraiment impressionnants (mon petit cœur a failli lâcher prise lors d’un passage tès émouvant) et même si la fin est, n’ayons pas peur des mots, totalement « what the fuck?! », elle me donne très envie de découvrir la suite…

Bilan: De grosses imperfections, une écriture simpliste, un univers intéressant mais très peu développé… J’ai dû tomber sur la tête car malgré tout ça, j’ai adoré ma lecture du début à la fin!

Note: 8.5/10

Publicités

2 réflexions au sujet de « Frozen, tome 1, de Melissa de la Cruz & Michael Johnston »

  1. Je me mefie de cette auteure, je n’avais pas du tout accroché avec sa précédente saga (si c’est bien elle, Les vampires de Manathan il me semble…) Peut être devrais-je lui donner une deuxième chance avec ce livre, grâce à cette chronique !

    1. Oui c’est bien elle qui a écrit les Vampires de Manhattan! J’ai commencé cette saga et pour le moment j’ai beaucoup, mais c’est vrai qu’on retrouve un peu la même écriture dans Frozen et le côté « hype ». Mais bon ça ne dure qu’un temps après on tombe rapidement dans le récit 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s