Hopeless, de Colleen Hoover

Résumé: Sky, 17 ans, vit avec sa mère adoptive Karen. Après plusieurs années de scolarisation à domicile, elle débute sa dernière année de lycée dans un nouvel établissement où elle ne connaît quasiment personne. Peu importe, de toute façon, Sky ne ressent aucune émotion pour personne depuis son enfance. Alors quand elle croise Holder, le bad boy du lycée, elle est surprise de l’effet qu’il a sur elle. Sky comprend rapidement qu’Holder n’est pas celui que tout le monde croit et leur relation devient passionnée. Peu à peu, elle découvre grâce à lui la vérité sur son passé. Tous deux étaient amis et voisins dans leur enfance. Mais elle ne s’en souvient pas…

Mon avis: Cela faisait un moment que j’avais envie de lire Hopeless alors quelle joie de le découvrir sous le sapin à Noël! J’ai déjà lu quelques parutions des éditions Territoires et jusque là j’avais adoré, notamment Tes mots sur mes lèvres et Notre Secret. J’espérais donc que Hopeless remporterait lui aussi un franc succès! Le moins qu’on puisse dire c’est que je n’ai pas été déçue même si je n’ai pas éprouvé le même coup de cœur que beaucoup de lecteurs.

Sky a toujours vécu un peu à part de la société, comme dans une sorte de cocon protecteur créé par sa mère adoptive. Alors que la jeune fille s’étonne de son absence de sentiments dans chacune de ses relations amoureuses, elle va faire une rencontre étonnante: celle de Holder un adolescent rebelle à la réputation peu flatteuse. Il n’y aurait d’étonnant à cela si le jeune homme ne semblait pas lui cacher quelque chose…

Très rapidement j’ai aimé l’héroïne. Sky a une très grande sensibilité et je trouve que le résumé de la quatrième de couverture ne lui correspond pas du tout. En effet cette dernière évoque un personnage qui ne ressent aucune émotion alors que pour moi, elle en ressent énormément. L’amour qu’elle éprouve pour sa mère adoptive et sa meilleure amie Six en est d’ailleurs la preuve. C’est un personnage très fort qui m’a beaucoup touchée et émue par moment. J’ai aimé sa quête, son désespoir qui est poignant, sa personnalité sensible… En ce qui concerne Holder, j’ai été un peu déçue. On nous l’avait décrit comme un véritable bad boy, mais on se rend rapidement compte qu’il n’en est pas un. Ceci dit cela n’aurait pas été pour me déplaire si j’avais trouvé en lui quelque chose de touchant et de profond. Malheureusement j’ai trouvé qu’il faisait un peu pâle figure à côté du personnage fort de Sky.

La romance, comme je m’y attendais, prend beaucoup de place. Ceci n’aurait pas été un problème si elle n’avait pas été aussi rapide. Je n’ai pas toujours adhéré au duo, à cause de ce côté précipité dans leur relation et du peu de frissons que j’ai ressentis. Néanmoins la romance demeure agréable et sympathique à suivre.

Pour moi le véritable point fort du roman réside dans le mystère instauré très vite par l’auteure autour du personnage de Sky. Si la première partie est un peu engluée par la romance, la seconde est vraiment géniale et addictive. Les flash back de l’héroïne ont rapidement fait tilt dans ma tête, mais même si j’avais deviné une part du mystère avant la fin, les révélations restent révoltantes, poignantes… Le thème traité (que je ne peux pas révéler bien évidement) est délicat mais Colleen Hoover en parle avec finesse, c’est quelque chose que j’apprécie chez un auteur.

Si vous vous attendiez, comme moi, à des points de vue alternés sachez d’ors et déjà que ce ne sera pas le cas. En effet, l’auteure ne nous offre que le point de vue à la première personne de Sky. Au final, je ne suis pas déçue puisque cela permet d’abord d’entretenir le mystère avec le personnage d’Holder et ensuite on se rend vite compte que Sky est l’élément central du roman, la clé de l’intrigue. Le style d’écriture n’a rien de transcendant mais à le mérite de se laisser lire tout seul. Les mots simples et efficaces nous font quand même un certain effet, et au delà de la forme c’est le fond qui compte et qui nous touche.

Bilan: une agréable surprise! Je m’attendais effectivement à aimer, mais le roman s’est révélé bien différent de ce à quoi je m’attendais. Pas un coup de cœur mais une bonne lecture que je recommande pour son sujet sensible.

Note: 8.5/10

 

Publicités

6 réflexions au sujet de « Hopeless, de Colleen Hoover »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s