La Trilogie des Gemmes, tome 2: Bleu Saphir, de Kerstin Gier

Résumé: Longtemps, Gwendolyn pensa être une lycéenne comme les autres. Bon, d’accord, elle voyait des fantômes dans les couloirs de son lycée ; mais d’abord elle n’en voyait qu’un, et puis personne n’est parfait. Pour le reste, rien à dire. Jusqu’au jour où Gwendolyn comprit : elle n’était pas une lycéenne comme les autres. Marquée du sceau des Veilleurs du temps, elle doit désormais voyager à travers les âges, fermer un Cercle auquel elle ne comprend rien, partir à la recherche d’autres Veilleurs dans le passé, et affronter un comte du XVIIIe siècle, soi-disant immortel. Et puis quoi encore ? Tout ce qu’elle voudrait, elle, c’est que son (beau) Gideon l’embrasse pour de bon. Est-ce vraiment trop demander ? Elle est le rubis, la douzième, l’ultime voyageuse. Avec elle, le Cercle est refermé, le secret révélé. Un secret qui remonte à la nuit des temps.

Attention! Risque de spoilers sur les tomes précédents!

Mon avis: Après une lecture plus qu’enthousiasmante de Rouge Rubis, j’avais extrêmement hâte de retrouver Gwendolyn et l’univers du voyage dans le temps. Et comme je l’espérais secrètement, ce tome 2 est un petit coup de cœur!

Ayant échappés de peu à Lucy et Paul, « les traîtres », Gideon et Gwendolyn reviennent dans le temps présent avec bien plus de questions que de réponses. Alors que beaucoup soupçonne la jeune fille de s’être rangée du côté des deux fuyards, elle-même commence à douter. Qui est réellement mauvais dans l’histoire? Que cache ce mystérieux Comte de Saint-Germain? Et puis pourquoi Gideon semble-t-il toujours vouloir souffler le chaud et le froid avec elle?

On reprend le cours de l’histoire exactement là où on l’avait laissé, ce qui est un peu perturbant, puisqu’on a comme l’impression d’avoir été coupé en plein milieu d’un chapitre! Mais après on replonge dans le récit comme si on ne l’avait pas quitté…

Cela m’a fait très plaisir de retrouver ces personnages, alors que cela faisait quand même peu de temps que je les avais quittés. Gwen s’affirme plus dans Bleu Saphir pour mon plus grand plaisir. Si on la sent toujours un peu fragile, par moment elle est assez surprenante et de nouvelles facettes de son personnages nous apparaissent. Gideon est toujours un mystère! Je ne sais pas trop sur quel pied danser avec lui, mais ce n’est pas pour autant désagréable. Cela rajoute plus de piment à l’histoire! Et, entre nous, j’ai trouvé sa relation avec Gwendolyn à la fois prenante, excitante et frustrante! Donc l’auteure ne nous livre pas une romance ado banale, et même si ce n’est pas un triangle amoureux, on a le droit à pas mal de retournements de situation et de suspense entre ces deux-là!

Du côté des personnages secondaires, Leslie, la meilleure amie de Gwen, est toujours en second plan mais pourtant bien présente! Elle apporte un brin de fraîcheur et reste quand même un lien vers le monde « normal ». Certains personnages restent toujours aussi détestables, comme Charlotte, d’autres toujours énigmatiques, comme le Comte ou bien encore Lucy et Paul et même la mère de l’héroïne. Néanmoins, Kerstin Gier a renouvelé sa belle brochette de personnages en y ajoutant Xémérius, une gargouille que seule Gwendolyn peut percevoir et qui ne manque pas de mordant, et Raphaël, le petit frère de Gideon.

Du côté de l’écriture, elle est toujours aussi fluide et agréable à lire. J’aime le style de l’auteure qui nous emporte assez facilement dans son univers et nous empêcherait presque de nous arrêter! Malgré tout, j’ai un petit souci temporel car il m’est arrivée d’être plus qu’étonné de voir qu’il ne s’était même pas passé une demi journée entre le dernier tiers du tome 1 et le premier et le second tiers du tome 2! Cela me paraît pas très crédible, même si après ce n’est qu’un détail…

L’action est toute aussi prenante que dans le premier opus, et de nouveaux enjeux s’ajoutent même aux anciens. Si par moment on a le droit à de beaux passages humoristiques, le tout n’en reste pas moins très sérieux. Les mystères s’accumulent (en même temps que toutes les questions qu’on se pose!) et très peu, voire pas du tout, de réponses nous sont données dans ce tome 2. Cependant, ça me plait de me torturer l’esprit et cela ne pourra rendre que la lecture de Vert Émeraude encore plus captivante! En plus la mythologie de l’auteure est encore plus approfondie ici (bien que très mystérieuse également) et je confirme une chose: j’aime les voyages dans le temps!

Bilan: Un duo ambiguë et captivant, un thème très travaillé et intéressant, un suspense qui n’en finit pas… Bref un coup de cœur!

Note: 9/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s