Les Mondes d’Ewilan, tome 3: Les Tentacules du Mal, de Pierre Bottero

Attention ! Risque de spoilers sur le tome précédent !

Résumé : « Un frisson d’angoisse parcourut le dos d’Ewilan.-L’Appel Final mérite des jeux extraordinaires, peuple de Valingaï, pourquivit Baaldoub. Je t’ai donc concocté un programme éblouissant, un programme sanglant, un programme à ta mesure! »

 Mon avis : Après ma légère déception du tome 2, j’en attendais beaucoup et… J’ai été comblée!

Le groupe d’Ewilan poursuit son périple pour ramener le jeune Illian chez lui. Mais le danger est très présent puisqu’à Valigai une guerre fait rage, et sans compter Ahmour, la méduse…

Honnêtement c’est dur de parler de ce troisième et dernier tome sans spoiler ! En tout cas, je dois dire que Bottero fait preuve une fois de plus d’une imagination débordante et hallucinante ! Des nouveautés apparaissent dans ce dernier opus comme des paysages encore jamais décrits et aussi des peuples très originaux. Je me suis plongée dans son univers sans me poser de question et je dois reconnaître que je suis toujours assez émerveillée par ses descriptions fantastiques.

Du côté des personnages, on a encore une grande évolution. Certains gagnent en maturité et ils apportent tous leur petit grain de sable à l’édifice. Donc même les personnages secondaires sont importants, et malgré le fait que ce soit très jeunesse on a le droit à des personnages approfondis et captivants. Et je reconnais que Bottero ne ménage pas nos héros ! Pour parler de notre héroïne au départ prétentieuse et arrogante, le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle a perdu sa grosse tête et a énormément changé. Et en bien 😉 On la découvre plus humaine et j’ai enfin pu apprécier pleinement le personnage d’Ewilan ! Ellana et Edwin restent quant à eux mon duo favori et j’ai hâte de les retrouver par la suite. Salim, Bjorn et Maniel montrent une fois de plus qu’ils sont des personnages plein de ressources et je les ai tous les trois adorés !

L’écriture de Bottero reste l’un des points forts des romans d’Ewilan. Elle nous envoûte et nous emporte très loin dans son monde. C’est fabuleux, malgré les quelques facilités éprouvées dans les tomes précédents dues au public ciblé. Mais c’est vite oublié par l’imagination de génie de l’auteur qui arrive à créer avec des mots des univers si riches et si bien construits. Sa poésie est si ensorcelante, et on se met même à rêver d’y vivre en Gwendalavir 😉

Dans ce tout dernier tome, il y a beaucoup plus d’action, de rebondissements mais aussi de révélations tant attendues ! En tout cas tout s’emboîte à merveille, tout nous est expliqué et on comprend enfin certains détails. Et en dépit d’une fin légèrement survolée, vite effacée par la qualité du reste, ce tome est très très riche en émotion, joie et tristesse mêlées. Car oui, il y a tout de même des pertes, et alors que pour une fois on aurait souhaité un tout petit peu de facilité sur ce point, l’auteur ne les épargne pas…

Bilan : Une très bonne conclusion à deux trilogies captivantes et réussies dans leur ensemble.

Note : 9/10

Les avis des participantes à la LC:…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s