Les Portes du Secret, tome 1: Le Poison Ecarlate, de Maria V. Snyder

Résumé: Enfermée dans les cachots du château d’Ixia et condamnée à mort pour le meurtre de l’homme qui l’a violée, Elena croit sa dernière heure venue. Mais c’est un étrange marché que lui propose Valek, le chef de la sécurité d’Ixia, qui vient de l’arracher à sa geôle : elle sera exécutée le jour même, ou deviendra goûteur du Commandant Ambroise, et risquera la mort à chaque plat qu’elle goûtera. Pour être certain qu’elle ne s’enfuie pas, Valek fait avaler à Elena une dose mortelle de Poussière de Papillon. Afin de rester en vie, Elena devra chaque jour prendre l’antidote dont seul Valek connaît la formule… Alors qu’autour d’elle complots et trahisons se multiplient, Elena reçoit l’aide de la mystérieuse Irys, qui lui révèle ses pouvoirs de magicienne. Des pouvoirs qui, tenus cachés, pourraient lui permettre de s’échapper d’Ixia, mais aussi de se soustraire à Valek, cet homme au charme vénéneux, et à la menace du poison écarlate…

Mon avis: J’avais envie de lire cette trilogie depuis longtemps, mais impossible de la trouver en librairie! Alors quand j’ai vu que Darkiss la rééditait en poche j’ai sauté dessus! Mais finalement ce n’est pas du tout ce que j’attendais, j’ai été plutôt surprise… mais en bien!

Elena est condamnée à la pendaison pour le meurtre du fils d’un homme haut placé. Mais alors qu’elle pense son heure arrivée, Valek, un homme mystérieux qui seconde le Commandant Ambroise, intervient et lui propose un étrange marché: elle accepte de devenir la goûteuse du Commandant au péril de sa vie ou alors sa condamnation à mort n’est pas levée. Et pour bien évidemment s’assurer qu’elle ne s’enfuit pas, il lui fait avaler une dose de poison mortelle dont seul lui connait l’antidote…

Le personnage d’Elena, qui nous raconte le récit, est vraiment intéressant et complexe. On la sent au départ très brisée par ce qu’elle a vécue, même si elle reste au final très floue sur son passé. Je me suis attachée à sa faiblesse mais en même temps elle ne se laisse pas faire, elle essaye de s’en sortir et fait tout pour devenir plus forte. Son évolution tout au long du roman est passionnante à suivre et sa métamorphose est plus que flagrante. Valek demeure très mystérieux et indéchiffrable jusque tard dans le roman. Il est froid et distant, mais se permet de lancer quelques piques amusantes. J’attendais beaucoup de ce personnage mais j’avoue que je n’ai pas trouvé l’homme ténébreux que j’espérais… Il est un peu en deçà des idées que je m’étais faites de lui mais bon…

L’autre point fort de ce roman réside dans les personnages secondaires tous formidablement bien travaillés. Ils sont tous importants à un moment ou à un autre, aucun n’est de trop. On s’attache à certains comme par exemple Janco et Ari, ce duo atypique ou bien encore Rand, le cuisinier, tout en détestant d’autres comme Maarg ou Brazell. En même temps, l’auteure nous surprend et ne reste pas dans les stéréotypes des gentils et des méchants. Elle fait de ses personnages secondaires des personnages complexes aux multiples facettes ce qui m’a surprise à certains moments!

Ce qui m’a aussi plu, c’est la tension qui règne durant tout le roman. L’ambiance est angoissante et on s’attend à tout! Surtout qu’à chaque fin de chapitre on avait un retournement de situation, ou une phrase qui nous surprend, qui nous force à continuer! Si bien que le roman passe très vite, sans qu’on s’en rende compte.

Par contre j’ai été perturbée car je ne savais pas quand l’histoire se déroulait. Etais-ce dans un monde fantasy classique, c’est à dire avec une ambiance plus « médiévale » ou bien dans le futur, mais avec une simple disparition d’outils technologiques? J’avoue chercher encore car on retrouve des éléments sur les deux… J’aurais donc voulu des explications claires et précises. J’ai été aussi un peu déçue côté romance, je m’étais attendue à quelque chose de plus fort et intense, mais d’un autre côté l’auteure privilégie l’intrigue, ce qui n’est pas pour me déplaire.

Bilan: un premier tome très prenant avec des personnages forts et une tension palpable constante. Quelques éléments brouillons, mais vite oubliés par la force de l’intrigue.

Note: 7.5/10

Publicités

4 réflexions au sujet de « Les Portes du Secret, tome 1: Le Poison Ecarlate, de Maria V. Snyder »

  1. Ah ça elle est forte l’auteure pour maintenir le suspens avec ses fins de chapitres. Je n’ai pas lu cette série, mais dans Le Pouvoir des Lys c’est un peu la même recette. Celle là me tente bien en tout cas.

    1. Au moins c’est un bon moteur pour faire avancer notre lecture plus vite lol Le Pouvoir des Lys me tente énormément, surtout qu’il n’y a pas beaucoup d’avis négatifs… A voir 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s