L’Ere des Miracles, tome 1: L’Echiquier des Dieux, de Richelle Mead

dieux10

Résumé: Combattante invincible à la beauté surnaturelle et entièrement dévouée à la République, Mae Koskinen a commis une grave erreur et elle est prête à tout pour racheter sa faute. Elle accepte de servir de garde du corps à l’arrogant Justin March, enquêteur de génie exilé depuis des années et rappelé afin d’élucider une série de meurtres rituels. Mais alors que leur enquête progresse, ils comprennent que leurs découvertes les exposent à un terrible danger… et que leurs destins sont liés. Car dans l’ombre, de mystérieux ennemis se regroupent, prêts à reprendre le contrôle de ce monde dans lequel les humains ne sont que des pions sur un échiquier.

Mon avis: Autant j’avais été un peu déçue par le premier tome de Vampire Academy, autant là je suis comblée! Bon ok, ça n’a rien à voir, donc difficile de comparer! En effet, si Vampire Academy était très ciblé jeunesse, L’Échiquier des Dieux fait preuve d’une grande maturité, aussi bien au niveau de l’écriture que des personnages, et même de l’univers…

Après qu’un virus ait contaminé une bonne partie de la population, la RUNA (ni plus ni moins l’association des USA et du Canada) a encouragé la mixité génétique pour que ce gène déficient se perde avec les générations. Toutefois quelques castes telles que les castes celtiques ou encore nordiques subsistent. Pour parfaire le régime, la RUNA a décidé d’éliminer tout ce qui était d’ordre religieux. En effet elle juge la religion dangereuse, et par conséquent seulement très peu de cultes sont autorisés. Exilé au Panama, Justin March, dont le job était de démanteler toute sorte de sectes avant qu’il ne soit viré,  se la coule douce entre jolies femmes, alcool et drogue. Pourtant sa vie va être rapidement perturbée lorsqu’une jeune femme répondant au nom de Mae lui annonce que la RUNA le rappelle à son service pour résoudre une étrange énigme de sacrifices…

Tout d’abord ce qui m’a plu, ce sont les personnages. Plusieurs chroniqueurs comparent Justin à un espèce de Sherlock Holmes, et je suis tout à fait d’accord, à moins qu’il ne soit encore plus exécrable! Enquêteur de génie et doté d’une intelligence qui dépasse la norme, il n’en est pas moins arrogant, égoïste, accro à toute sorte d’addiction (sexe, drogue, alcool, jeu et j’en passe…). Il a tout de l’anti-héros mais pourtant, j’ai tellement adoré ce personnage! Il est complet, l’auteure l’a travaillé en profondeur et on sent qu’il n’est pas seulement une tête à claques arrogante et prétentieuse! En ce qui concerne Mae, j’ai adoré sa force tranquille et son caractère froid et sec. Elle n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, elle a du répondant et donc le duo qu’elle forme avec Justin n’en est que plus explosif!

En ce qui concerne les personnages secondaires, j’ai grandement apprécié la jeune Tessa, cette Panaméenne qui a toujours vécue écartée de la grande technologie et qui découvre donc un monde nouveau. J’ai également bien aimé les amis de Mae, Val et Dag qui apportent un peu de fraîcheur au roman.

Venons en à l’univers… Si au début on nous balance des termes complexes et nouveaux à la figure (rassurez vous, il y a un lexique tout à la fin!), je n’ai pas été effrayée pour autant. Je me suis accrochée, et au bout de quelques chapitres j’ai vite compris et je me suis enfin plongée pleinement dans cet univers complexe et original. L’écriture de Richelle Mead change énormément par rapport à Vampire Academy. Elle est plus adulte et mature, on a droit à de belles descriptions et des dialogues captivants (surtout entre Mae et Justin 😛 ) Les pages se tournent donc très vite, et on pardonne rapidement les quelques petites longueurs du roman dues à l’univers particulièrement difficile à exposer et à mettre en place.

Le genre du roman est assez… bizarre. Il jongle entre science-fiction, polar et ésotérisme. Toutefois l’auteure marrie ces trois genre avec brio et j’avoue que la partie ésotérique m’a passionnée, tellement elle est bien ficelée et magnifiquement racontée. J’ai donc globalement tout aimé dans ce roman, surtout la fin, qui nous promet pas mal de rebondissements pour la suite! Vivement qu’elle soit traduite!

Bilan: une grosse surprise, qui passe pas loin du coup de cœur. Les personnages m’ont fait vibrer, et l’intrigue m’a charmée! Pitié, vite le tome 2!

Note: 8,5/10

Publicités

7 réflexions au sujet de « L’Ere des Miracles, tome 1: L’Echiquier des Dieux, de Richelle Mead »

  1. Yuhuuuu, j’ai beaucoup aimé aussi. Pour les mêmes raisons que toi d’ailleurs. L’univers très complet surtout, et les personnages. Je ne les ai pas trouvé spécialement attachants, mais bon sang qu’est ce qu’ils sont intéressants. Et sinon l’intrigue, là avec les derniers éléments avancés, ben j’ai trop envie de connaître la suite !

    1. Merci ^^ Je suis contente de t’avoir donnée envie de lire ce roman. Je pense en effet que Richelle Mead mérite d’être connue aussi pour ses autres romans 🙂

  2. Je suis assez curieuse de le lire, j’avais pas vraiment accroché à 2 de ses autres séries (dont j’ai lu les 1ers tomes) mais celui-ci à l’air assez différent pour me plaire 🙂

    1. Ce roman est assez différent de ce qu’elle fait d’habitude (bien que je n’ai lu que VA) et je pense que la qualité est bien meilleur. Je te le recommande donc ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s