La Mort en Tête, de Sire Cédric

la mort en tête

Résumé: Le duo d’enquêteurs Eva Svärta / Alexandre Vauvert est en bien mauvaise posture… Ils traquent sans relâche les tueurs psychopathes, mais cette fois ce sont eux les proies d’un criminel sadique. Le suspense est à couper le souffle, le lecteur n’aura pas une seconde de répit. Tout commence en banlieue parisienne, la séance d’exorcisme d’un enfant de huit ans a tourné au drame. Eva Svärta, policière à la Brigade criminelle, enceinte de quatre mois, se rend sur les lieux. Est-ce un accident ? Comment est vraiment mort cet enfant ? Sur place, la policière rencontre Dorian Barbarossa. Un journaliste à sensation qui vit depuis des années avec une balle de calibre 22 dans le crâne. Eva Svärta ne se doute pas encore de la descente aux enfers qui l’attend…

Mon avis: J’attendais ce roman depuis fort longtemps, c’est à dire dès l’instant où j’ai refermé Le Premier Sang! Et une fois de plus, Sire Cédric ne m’a pas déçue, bien au contraire, il a su me faire vibrer comme dans ces précédents romans…

On retrouve nos deux acolytes, mais plus seuls pour longtemps… En effet Eva Svärta, notre jeune flic, est enceinte d’Alexandre Vauvert, flic lui aussi. Alors qu’ils vivent plutôt bien la distance qui les sépare la semaine, ils vont chacun de leur côté tomber sur une enquête qui va les occuper plus que prévue… Et pour cause, Eva doit enquêter sur la mort tragique d’un enfant, qui aurait succombé à une séance d’exorcisme des plus étranges, filmée par un jeune et célèbre journaliste, Dorian Barbarossa. Vauvert, quant à lui, doit enquêter sur le décès d’une droguée, à qui il manque deux organes…

L’intrigue démarre lentement. Et j’ai apprécié cette tranquillité, puisqu’elle nous permet de nous replonger entièrement dans l’ambiance et de nous préparer à ce qui va suivre. Mais c’est bien ça le problème. Jamais je n’aurais pu me préparer à ce qui a suivi! J’ai été totalement surprise par tous ces rebondissements, ces mystères, ces révélations… Dans La Mort en Tête, Sire Cédric a, une fois de plus, frappé très fort. Le récit m’a happée, bouleversée et m’a vraiment frémir jusqu’au bout! Je n’ai pu qu’admirer encore une fois les talents d’écriture de l’auteur, qui arrive par les mots à nous transmettre mille et un sentiments, et surtout à nous faire croire qu’on est dans le roman! Je m’explique: Sire Cédric possède une style très visuel, et j’ai réussi sans peine à m’imaginer exactement tout ce qui se passait. On a vraiment l’impression d’être plus qu’un simple spectateur de l’intrigue, d’en faire carrément parti. Et c’est d’autant plus flippant dans certains passages!

Du côté des personnages, j’ai toujours un éternel coup de cœur pour le duo formé par Eva et Vauvert. Eva est tellement courageuse, intelligente mais aussi très spéciale…Il faut dire qu’avec tout ce qu’elle a vécu dans les deux romans qui précèdent… Vauvert reste quant à lui fidèle à lui même, c’est à dire un peu bourru mais terriblement attachant! Bref encore une fois, on a droit à un duo explosif. Dorian Barbarossa m’aura finalement intriguée jusqu’au bout. Quand on pense enfin le saisir, il nous échappe, nous montre une autre facette de lui, plus sombre encore que la précédente… Un personnage haut en couleurs, qui m’aura à la fois plu et déplu, fascinée et écœurée.

Les chapitres sont relativement courts, ils ne laissent donc pas de répits au lecteur, qui n’a guère le choix de tourner les pages pour connaître le fin mot de l’intrigue! Les thrillers de Sire Cédric sont toujours mêlés à du fantastique, et évidement ce roman ne déroge pas à la règle! La dimension surnaturelle est très bien dosée et ajoute du piquant! Bref un excellent moment à passer avec La Mort en Tête (d’ailleurs, j’ai fait le rapprochement entre l’intrigue et le titre seulement vers le milieu du roman, c’est dire si je suis lente lol) Mais par contre, j’ai détesté le dernier paragraphe. C’est vrai, c’est quoi cette manie de torturer vos pauvres lecteurs, monsieur Sire Cédric? Aaaargh, je vous en veux de jouer avec mes nerfs comme ça!!! 😛

Bilan: Un excellent roman, à la hauteur des autres avec une intrigue détonante, des rebondissements auxquels on ne s’attendait pas (mais vraiment pas, croyez moi!) un duo de flics attachant et passionnant et Dorian Barbarossa, qui vaut vraiment le détour. A lire le soir sous la couette pour tout ceux qui veulent frissonner de peur… et de plaisir!

Note: 9/10

Ce livre entre dans le challenge:

caméléonCouleur: NOIR

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s