Mission Nouvelle Terre, tome 1: Glow, d’Amy Kathleen Ryan

glow

Résumé: Alors qu’elle vient de fêter son 15ème anniversaire, Waverly n’a connu qu’un seul foyer, l’Empyrée, une navette spatiale à destination de la Nouvelle Terre. Sa mission: mettre au monde les enfants qui peupleront la planète. Tous la destinent à Kieran, son ami d’enfance et le futur capitaine du vaisseau. Pourtant Waverly aspire à une autre vie et les silences de son ami Seth l’attirent davantage que les exploits de Kieran. Lorsque le navire jumeau de l’expédition attaque l’Empyrée pour enlever toutes les jeunes filles, plus le temps de s’interroger. Waverly et ses amies doivent survivre dans un milieu hostile aux pratiques très différentes des leurs.

Mon avis: Je n’avais pas d’attente particulière quand je me suis lancée dans cette lecture, j’espérais seulement passer un bon moment. Effectivement j’ai passé un bon moment, mais ça s’arrête là. J’avoue que j’ai du mal de comprendre l’engouement de certains pour ce roman, car je le rangerais plutôt dans la catégorie « aussi tôt lu, aussitôt oublié »…

La planète Terre est devenue invivable. Pour tenter de sauver l’espèce humaine, deux vaisseaux sont envoyés dans l’espace dans le but de repeupler la Nouvelle Terre. Le voyage sera très long, (près d’un siècle si je ne me trompe pas) et le but de chaque équipage est de mettre au monde des enfants pour que ceux-ci deviennent les nouveaux habitants de la nouvelle planète. Waverly fait partie de ces enfants là, et à l’âge de 15 ans elle n’a connu que l’Empyrée, son vaisseau. Mais lorsque le Nouvel Horizon, l’autre navette spatiale décide d’attaquer la leur, tout va changer pour Waverly et ses amis. En effet le Nouvel Horizon décide d’enlever toutes les jeunes filles et laisse leur famille et les garçons à bord d’un vaisseau en catastrophe…

Le roman est découpé en plusieurs parties qui alternent le point de vue des jeunes filles à bord du Nouvel Horizon et celui des garçons restés sur l’Empyrée. C’est plutôt sympa d’avoir deux points différents, mais mon intérêt s’est rapidement tourné vers Waverly et ses amies que vers les garçons qui m’ont passablement agacée tout du long…

Waverly est un personnage que j’ai apprécié, fort et courageux à la fois. Cependant j’ai trouvé que les filles qui l’accompagnaient manquaient de profondeur et par conséquent je ne me suis pas attachée à elles. J’aurais souhaiter donc plus de développement dans les personnages secondaires, qui en deviennent presque figurants… La vie sur le Nouvel Horizon m’a un peu choquée, à croire qu’ils n’ont aucune moral. C’est un bon point, mais j’aurais aimé que l’auteure développe d’avantage leur action (je ne peux rien révéler sans spoiler un minimum ;)) et le thème de la religion très présente sur ce vaisseau. Quand on parle d’un thème, on ne fait pas que le survoler, on l’exploite au maximum! Et c’est ce qui m’a manquée…

Du côté des garçons, hum hum… Ils m’ont énervée avec leurs combats de coqs! Trop de rivalités entre Kieran et Seth (tout deux amoureux de Waverly, bien sûr) qui ont un peu engourdis l’histoire… Et j’ai été un peu décontenancée par la manière dont l’auteure mène ses deux personnages là. Au début je m’attache à Seth, puis je me rends compte que je préfère Kieran, puis finalement je me dis que Seth à de meilleurs côtés que Kieran, donc je le préfère de nouveau. Bref A.K. Ryan a un peu trop joué avec ses personnages, qui par conséquent, font des actes qui m’ont étonnée et qui correspondent peu à l’image qu’ils donnaient d’eux au départ…

L’écriture est un peu simpliste et pas trop recherchée. J’avais vu dans certaines chroniques que la science restait très survolée, voire carrément enfantine. Et je rejoins ces avis, je ne suis pas une as en science, loin de là croyez moi, mais je ne suis pas idiote au point de gober certaines grossièretés de l’auteure… Je dirais donc que le roman s’adresse à un public plutôt jeunesse (12-13 ans) au final à cause du style et de la science plus qu’accessible, mais en même temps les thèmes abordés, bien que pas très fouillés, s’adressent plus à un public young adult.

Bilan: une lecture sympa, mais des personnages auxquels on arrive pas à s’attacher et un style trop simpliste pour moi.

Note: 6.5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s