Les Royaumes Invisibles, tome 4: Le Prince Exilé, de Julie Kagawa

prince exiléRésumé: Mon nom est Ash. Je suis le dernier fils de Mab, le reine de la Cour d’Hiver, mais je suis mort à ses yeux le jour où j’ai transgressé ses lois pour l’amour de Meghan, la fille du roi d’Été. Aujourd’hui, exilé, j’erre seul à la recherche de Meghan et ma quête n’aura de fin que lorsque je l’aurai retrouvée. mais, pour réussir, il me faudra d’abord conquérir ce qui manque à ceux de mon espèce : une âme humaine …

Mon avis: (Attention! Spoilers sur les tomes précédents!) Et voilà, encore une saga que j’appréciais beaucoup qui prend fin! C’est pourquoi j’ai décidé de lire petit à petit pour mieux savourer ce dernier rendez vous que nous offre Julie Kagawa avec nos héros…

Dans ce tome, le changement majeur est, comme l’on pouvait s’y attendre d’après le résumé, le changement de narrateur. En effet, ici c’est Ash qui s’exprime et non Meghan, comme dans les 3 tomes précédents. Au début j’ai donc été un peu perturbée, mais je me suis rapidement plu dans l’univers d’Ash, notre prince de l’hiver. Ses pensées sont plus sombres, violentes et ultra intéressantes car on connait enfin son point de vue sur Puck et sur tout un tas d’autres choses! Donc, là, c’est vraiment un bon choix de l’auteure d’avoir voulu mettre en avant ce personnage.

On avait quitté Ash dévasté par le fait de devoir laisser Meghan, désormais devenue la Reine de Fer, dans son royaume, qui lui est inaccessible à cause de son intolérance au fer. Toute fois il lui avait promis de trouver une solution qui lui permettrait de retourner à ses côtés. Va alors commencer pour lui une véritable quête, accompagné bien évidemment de Puck, de Grim et de deux nouveaux compagnons…

J’avoue ne pas être restée insensible au charme d’Ash, qui nous dévoile enfin son passé et ses faiblesses! Cependant mon coeur penche toujours pour Puck, ce fanfaron qui cache derrière son humour piquant une souffrance… Le lien qui unit les deux personnages est juste magique et j’ai été absolument subjuguée par le tournant que leur relation a pris et la fin que l’auteure lui a donnée. Grim est toujours égal à lui-même, c’est à dire toujours aussi mystique! Et je suis heureuse que l’auteure n’ait rien dévoilé sur ce personnage, le fait qu’il soit aussi mystérieux le rend vraiment attachant et intéressant, et révéler certaines choses auraient finalement gâchées le personnage… Dans les nouveaux personnages, il y a Le Grand Méchant Loup que j’ai vraiment plus qu’adorer pour son caractère et sa relation tendue avec Grim. Je ne peux cependant pas vous révéler l’identité de ce quatrième compagnon de voyage, car sa présence m’a beaucoup surprise. Tout ce que je peux dire, c’est que ce personnage m’a émue…

Pour en revenir à la quête d’Ash, je dirais qu’elle m’a vraiment passionnée du début à la fin. Cependant le dénouement de la saga me laisse un goût amère en bouche. En effet je l’ai trouvée un peu précipitée et trop facile. J’aurais souhaité d’avantage de difficultés et d’explications… Toutefois ça ne m’a pas empêcher de tomber amoureuse de cette saga, et de conclure par un coup de coeur! Et de regretter ces personnages, qui vont me manquer, comme Puck pour n’en citer qu’un 😉

Bilan: Un excellent dernier tome, mais je reste mitigée en ce qui concerne la fin. Je ne peux que vous conseiller cette saga, qui est pour moi, un incontournable de la fantasy!

Note: 8.5/10

Ce livre entre dans le challenge:

Challenge des 170 idées idée 60. une saison (hiver)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s