Les Éveilleurs, tome 1: Salicande, de Pauline Alphen

éveilleurs

Résumé: Claris a 12 ans et vit avec son père, Eben, et son frère jumeau, Jad, dans une vallée reculée et protégée par des montagnes d’accès difficile. Malgré la disparition précoce de leur mère et la mélancolie de leur père, malgré le handicap de son jumeau, Claris est une jeune fille enjouée, téméraire, qui rêve d’aventures. Des aventures comme celles qu’elle lit dans les livres de la tour interdite où s’est réfugié son père depuis la disparition de sa femme, des aventures comme celle que lui lisait sa mère, des aventures comme celles que son jumeau, handicapé, ne peut pas vivre. Mais Claris est persuadée que les aventures n’arrivent jamais aux filles. L’avenir va lui montrer qu’elle ne peut pas se tromper davantage…

Mon avis: Ce livre traînait dans ma PAL depuis des lustres… C’est pourquoi je remercie Galleane d’avoir organisé cette LC 😉 Mais malheureusement, je ne partage pas l’enthousiasme de beaucoup en ce qui concerne ce roman…

Tout d’abord l’histoire se déroule à Salicande, une contrée du futur (l’histoire se déroule en 2259). C’est d’ailleurs la première chose qui m’a étonnée! En effet Salicande n’a rien de futuriste, puisque tous les gadgets électroniques ont disparu pour faire place à une société « médiévale ». Le mélange des deux genres m’a donc un peu chamboulée, mais quelle originalité! C’est après que les choses se gâtent…

Dans notre récit on suit Claris, une jeune fille de 12 ans, un brin rebelle et 100% garçonne, et Jad, plus calme, mûr et réfléchi. Ce sont des enfants plein de joie, mais la mystérieuse disparition de leur mère des années plutôt les a profondément blessés, tout comme Eben, leur père qui est aussi le Duc de Salicande. Je n’ai malheureusement pas réussi à m’attacher aux personnages. Ni à Claris qui m’a souvent énervée, ni vraiment à Jad, ni à aucun autres personnages…

Le style d’écriture de Pauline Alphen est certes joli et poétique, mais il ne m’a guère enchanté. Je l’ai presque trouvé de trop dans cette histoire simpliste et, il faut le dire, cruellement ennuyante. Au départ, on découvre et on apprécie. Mais lorsqu’au bout de 250 pages il n’y a toujours pas un soupçon d’action, on s’ennuie et on décroche un peu de l’histoire, jusqu’à (j’ai un peu honte) se presser de terminer le roman… En plus je n’ai pas tout saisi dans les explications de l’auteure sur son univers. Certaines zones d’ombre se sont installées et ont commencé à s’accumuler, ce qui n’a fait que me perdre encore un peu plus dans ce monde où je ne me plaisais déjà pas…

Tout n’est pas négatif, bien sûr! Mais le charme n’a pas opéré avec moi c’est tout. Bien que j’ai adoré les clins d’œil à nos romans cultes tels que Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux, A la Croisée des Mondes, etc… Et j’ai trouvé certains passages très jolis et intéressants, qui sont une belle ode à l’écriture et à la lecture. Je ne vous conseille donc pas ce roman, qui m’a fort ennuyée car peut être un peu trop jeunesse à mon goût. Mais peut être plaira-t-il aux plus jeunes?

Bilan: Un bilan mitigé, qui tend plus vers la déception quand même. Un style d’écriture présent et certain, mais une intrigue brouillonne et un manque cruel d’action.

Note: 4,5/10

Les avis des autres participants: Galleane, …

Ce livre entre dans le challenge:

challenge-young-adult

Publicités

8 réflexions au sujet de « Les Éveilleurs, tome 1: Salicande, de Pauline Alphen »

  1. J’avais bien aimé l’univers et la culture des peuples que l’on découvre dans ce roman : ça peut paraître contradictoire par rapport à l’époque mais je pense qu’à force de vouloir le progrés, il se pourrait qu’on le tue… mais bref, c’est intéressant et original je trouve.
    Par contre, il est vrai que l’action arrive assez tard dans le roman : je voulais lire la suite pour connaitre les vrais buts de l’auteure mais je ne l’ai toujours pas fait…

  2. C’est vrai que le récit est jeunesse, mais la plume pas du tout, un décalage délicat vu le public visé, moi-même le style parfois m’a perdu. Nos avis se rejoignent sur de nombreux points, j’ai été charmée au début mais les choses se sont gâtées.

  3. Pour moi aussi, le début était plaisant mais à mesure que j’avançais dans le récit, j’avais l’impression de stagner. C’est redevenu intéressant à la fin mais je ne pense pas lire la suite.

    1. Il y a vraiment beaucoup qui ont apprécié cette lecture, voire même pour qui c’est un coup de cœur! Mais j’avoue que ça n’a pas fonctionné avec moi, et c’est sympa de voir qu’on est pas seule 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s