La Trilogie du Mal, tome 1: L’Âme du Mal, de Maxime Chattam

âme du mal

Résumé: Pas plus que sa jeune acolyte, le profileur Brolin ne pense que les serial killers reviennent d’outre-tombe. Fût-il le bourreau de Portland qui étouffait et vitriolait ses victimes avant de les découper. Mais le bourreau est mort et le carnage se poursuit. Le nouveau tueur agit-il seul ou fait-il partie d’une secte? Pure sauvagerie ou magie noire?Brolin a peur. Cette affaire dépasse tout ce qu’on lui a enseigné. S’immerger complètement dans la psychologie d’un monstre, le comprendre afin de prévoir ses crimes, devenir son double, tels sont les moindres risques de son métier. Peut-on impunément prêter son âme au mal?

Mon avis: Voilà un roman qu’on m’avait recommandé à plusieurs reprises et qui me tentait énormément. C’est donc avec plaisir que je me le suis offert, et aussitôt acheté, aussitôt lu! Une chose est désormais sûre: je relirai du Chattam!

Joshua Brolin, profileur à la police de Portland, vient de mettre hors de nuire Le Bourreau de Portland, un tueur en série qui vitriolait et découpait ses victimes, tout en sauvant la jeune Juliette d’une mort certaine. Cependant un an après, les meurtres recommencent, plus sauvages encore. S’agit-il d’un copycat ou bien le tueur est revenu d’entre les morts? Brolin et ses coéquipiers sont dépassés par les événements plus qu’étranges…

J’ai immédiatement adhéré au style de l’auteur. Je ne suis pas une grande spécialiste des thrillers, mais j’ai trouvé que celui-ci était d’une grande qualité. Tout d’abord, l’écriture de Maxime Chattam nous offre suffisamment de détails pour nous laisser imaginer la scène, mais elle nous livre aussi des analyses pertinentes et scientifiques qui ne font que nous rendre le récit encore plus réaliste! Je n’ai pas vraiment eu peur (si ce n’est vers la fin du roman) mais ça ne m’a pas empêchée d’être horrifiée par les atrocités des meurtres et d’être impatiente de connaître le dénouement de l’intrigue.

Côté personnages, Maxime Chattam fait un sans faute. J’ai tout de suite accroché au personnage de Joshua Brolin, attachant jeune flic qui sait se mettre dans la peau des tueurs en série, mais également au personnage de Juliette, la dernière victime rescapée du Bourreau de Portland. Je l’ai trouvée fragile, mais courageuse aussi. Elle se bat pour passer à autre chose, cependant ça ne va l’empêcher de mettre la main à la pâte dans l’enquête. Les autres personnages sont moins développés mais tout aussi attachants, sauf peut être Cotland, ce fils à papa qui va plutôt être un boulet dans cette enquête 😛

J’ai donc pleinement apprécier cette lecture très réaliste, mais je regrette tout de même la fin un peu précipitée qui contraste fortement avec tout le reste du bouquin qui est ultra détaillé et développé. Et entre nous, heureusement que le résumé et les avis m’ont convaincue de lire ce livre car la couverture ne donne vraiment pas envie!

Bilan: Une enquête passionnante des plus réalistes, des personnages attachants et fouillés, des meurtres horribles et un excellent dénouement bien qu’un peu bâclé. Je lirai la suite avec plaisir!

Note: 8/10

Ce livre entre dans le challenge:

Challenge des 170 idéesidée 71. quelque chose dont on peut être phobique.

Publicités

3 réflexions au sujet de « La Trilogie du Mal, tome 1: L’Âme du Mal, de Maxime Chattam »

    1. Le résumé du tome 2 me donne très envie mais il est vrai que ce doit être dur d’égaler le niveau du 1, puisque Chattam a placé la barre très haute… Mais je me ferais tout de même un plaisir de les lire 😉

  1. J’avais trouvé l’aspect polar plus présent que le thriller, mais j’avais tout de même adoré. Je te conseille de lire rapidement In Tenebris, qui est mon préféré 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s