Hunger Games, tome 1, de Suzanne Collins

hunger games

Résumé: Les Hunger Games ont commencé. Le vainqueur deviendra riche et célèbre. Les autres mourront… Dans un futur sombre, sur les ruines des Etats-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur. Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre télé-réalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l’arène : survivre, à tout prix. Quand sa petite sœur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n’hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. A seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature…

Mon avis: Un an et demi après mon immense coup de coeur (l’un de mes plus gros) pour cette trilogie, j’ai décidé de la relire avant la sortie au cinéma de l’Embrasement, à la fin de l’année. Et wouah! Certes l’effet de surprise n’est plus là mais peut importe, les mots m’ont emportée encore une fois dans une multitude d’émotions…

Je ne pense pas qu’il soit vraiment nécessaire que je fasse un résumé ^^ Je pense que tout le monde connait Hunger Games, de part le film au moins. J’avais lu Hunger Games, avant l’adaptation cinématographique et forcément, bien que cette dernière soit une réussite, certains points étaient passés à la trappe et les acteurs n’étaient pas franchement comme je me les étais imaginés. Sauf pour Jennifer Lawrence, parfaite en Katniss Everdeen! J’avais peur qu’après ce visionnage, j’ai la tête des acteurs lors de ma relecture. Par chance non, Peeta est resté mon Peeta d’origine, comme Gale, Cinna et les autres…

Ce qui fait d’Hunger Games ma saga favorite? Je dirais avant tout l’univers. Cruel, sans pitié, sombre, violent, sans espoir… Le fait que des enfants de 12 à 18 ans soient confrontés à eux même, et n’aient pour seul issue de donner la mort pour survivre, m’a bouleversée bien sûr! Mais aussi passionnée… Je pense qu’il n’y a pas de mots pour décrire ce que j’ai ressenti devant la misère du district 12, à l’extrême opposé de la richesse exagérée du Capitole. L’écriture de l’auteure, qui fait de Katniss la narratrice de son histoire, est simple et sans fioriture. On s’attarde d’avantage sur les faits de ce qu’est devenu notre monde. Un monde où la mort est un spectacle, où les rebelles sont éliminés, où le Capitole règne impitoyablement sur Panem.

Puis, ce qui m’a plu c’est les personnages. Fouillés et parfaitement développés, on s’attache très vite à eux. Katniss est l’un des personnages les plus forts et courageux que j’ai rarement vu, mais elle a aussi ses faiblesses et une volonté de vivre qui peut la pousser à faire des choses qu’elle ne désirerait pas forcement. Peeta est un personnage adorable, la façon dont Katniss le décrit le rend vraiment attachant, mais au cours de ce tome 1, on ne peut pas vraiment le cerner. Sauf peut être à la fin, où il se dévoile vraiment. Je l’ai naturellement plus apprécier que Gale, qui n’est présent uniquement que grâce aux souvenirs de Katniss pour le moment. Les personnages secondaires m’ont tout de suite plu (ou une nouvelle fois plu, puisqu’ils m’avaient déjà séduite lors de ma première lecture ;)). Je pense notamment à Haymitch, le mentor de nos deux tributs du 12, alcoolique mais qui se bat tout de même pour leur victoire, Cinna, le styliste de Katniss qui m’a paru vraiment sincère et différent des autres habitants du Capitole, mais aussi à Rue, cette petite fille de 12 ans dont la présence dans les jeux est bien la preuve de l’injustice et de la cruauté des Hunger Games.

J’avoue ne pas être contente de ma chronique. Je n’ai pas réussi à dire le centième de ce que ce roman m’a fait éprouver, de ce que ces personnages m’ont touchée,… Je pense que parfois il n’y a pas de mots pour décrire cela. On lit, on vibre, on pleure et on rit, mais que dire? C’est beau, tout simplement.

Bilan: Un roman (et toute la trilogie d’ailleurs) vraiment époustouflant, addictif, magnifique… C’est un immense coup de coeur, une fois de plus… Une vraie claque.

Note: 12/10?

images

Ce livre entre dans le challenge:

Challenge des 170 idées idée 126. un ou des oiseaux.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Hunger Games, tome 1, de Suzanne Collins »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s