Un Jeu Interdit, de L.J. Smith

couv19917203

Résumé: Jenny a toujours mené une vie de rêve : des parents aimants, plein d’amis, et l’opportunité de faire tout ce qu’elle veut. Afin d’organiser la fête d’anniversaire la plus éblouissante de l’année pour son amoureux, elle décide d’offrir à ses invités une aventure dont ils se souviendront. Dans le nouveau magasin d’un quartier obscur, l’énigmatique vendeur aux yeux bleus la dirige immédiatement vers « le Jeu », une expérience unique… Alors qu’elle construit le plateau avec ses camarades, Jenny en comprend, trop tard, les véritables règles. Ils vont devoir franchir une par une les pièces d’une demeure maléfique, affrontant au cours de ce voyage infernal leurs pires cauchemars. S’ils n’y parviennent pas avant l’aube, ils resteront emprisonnés dans la maison pour toujours. Rester maître du jeu ou perdre la vie…

Mon avis: Tout d’abord je tiens à dire que j’ai abandonné cet intégrale. Je me suis arrêtée à la fin du premier tome, c’est-à-dire au bout de 220 pages. Il fallait absolument arrêter le massacre, et tout de suite!

Tout d’abord je dois dire que j’étais toute excitée à l’idée de commencer Un Jeu Interdit. En effet l’idée est plutôt séduisante. On a l’impression qu’on va vivre un espèce de jumanji. Mais, pas du tout! Ou alors c’est cruellement raté… Au départ j’ai presque réussi à entrer dans l’histoire, mais c’est après que les choses se gâtent…

Jenny est totalement catastrophée. C’est l’anniversaire de Tom, son petit ami, mais elle n’a encore rien organisé pour l’événement. Alors elle décide de se rendre en ville pour trouver un jeu qui pourrait les occuper, eux et ses amis durant une soirée de folie. Et par le plus heureux des hasards, elle se retrouve dans une étrange boutique où le vendeur, plus étrange encore, lui fait acheté le Jeu, qui n’est en apparence qu’une boîte blanche, mais qui va au final changer la vie de ses amis et la sienne à jamais…

Premièrement les personnages sont tellement fades et trop stéréotypés: Tom est le beau gosse sportif, Dee est la courageuse du groupe, Audrey, la fashion victime accro à la mode, Summer, la fragile, Mickael, le peureux et Zach, quant à lui est le barge de la bande.Mais Jenny? Elle est quoi elle? Ben justement on ne sait pas. Elle n’a aucune personnalité, c’est un personnage fantôme bien qu’il soit au centre de l’intrigue. Julian, le Maître de l’Ombre (le vendeur, le méchant, le psychopathe du roman) n’est guère plus intéressant. Son côté sombre est plus que raté, il n’est pas inquiétant pour un sou, bref c’est une fois de plus un échec.

Deuxièmement le but de l’histoire n’est qu’une bonne vieille blague. En effet, puisque le Jeu va devenir réel, les personnages vont se retrouver confronter à leurs pires peurs qu’ils vont devoir surmonter pour rester en vie. Sauf que je n’ai pas pu m’empêcher de rire pour TOUTES les peurs 😀 C’est tellement ridicule! Mais attention pas de trucs du genre: « j’ai peur des araignées » ou bien « j’ai peur du vide ». Non, c’est des angoisses tirées par les cheveux, ridicules comme je le disais, à se tordre de rire. Mais du coup l’histoire perd le peu de crédibilité qu’il lui restait…

Troisièmement tout est beaucoup trop rapide! Les peurs s’enchaînent si bien qu’on a pas le temps nous même de ressentir des émotions (bien que c’est impossible avec ce genre de « cauchemars » lol). Les chapitres sont assez courts, ce qui fait qu’on tourne les pages facilement mais dans le but uniquement de voir l’histoire s’améliorer. Mais ce point n’arrive malheureusement jamais et on attend plus que la fin de notre supplice. Cependant il y a des scènes tragiques, comme la mort d’un des protagonistes. Non, je rigole! Même la mort d’un des personnages m’a fait rire, tellement c’était grotesque! Heureusement les autres ne sont pas trop peinés par sa perte…

Quatrièmement, la romance est bidon et on y croit pas une seconde. Au bout de 3 chapitres Julian perd tout sa crédibilité de « méchant monsieur ». Et je n’ai jamais vu un triangle amoureux aussi… bancal et ennuyeux! Tom est éclipsé une bonne partie du tome 1, Julian est un méchant dont on comprend pas vraiment les motivations et Jenny est fade et sans personnalité.

Enfin, on peut dire que le dénouement est trop simpliste.

Bilan: De bonnes idées, gaspillées par trop peu d’explications, des personnages fades, des situations ridicules, une romance à laquelle on ne croit pas, etc… C’est une immense déception.

Note: 2/10

Ce livre entre dans les challenges:

Challenge des 170 idées idée 77. une ou des fleurs.

challenge-young-adult

Publicités

4 réflexions au sujet de « Un Jeu Interdit, de L.J. Smith »

    1. Je n’ai pas mis 2/20 mais 2/10, nuance! Non sans rire, je garde un très mauvais souvenir de cette lecture d’où cette note qui peut paraître sévère aux premiers abords. Mais j’explique tout dans ma chronique, et si tu l’a lu attentivement, tu as du constater les différents points qui m’avaient déçue, gênée, etc… Je n’ai donc pas donner cette note au hasard, mais elle est au contraire justifiée. Après personne ne peut avoir les mêmes goûts en matière de lectures, et je suis heureuse si tu as trouvé en ce livre ce que moi je n’ai pas trouvé. Moi aussi il m’arrive de voir que certaines personnes ont détesté un roman pour lequel j’avais eu un coup de cœur, mais je trouve ça bien d’avoir différents points de vue, c’est ce qui fait la beauté du partage 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s