Le Cercle des Jeunes Élues, tome 1, de Sara Elfrgen & Mats Strandberg

le cercle des jeunes élues

Résumé: Engelsfors, une petite ville de Suède entourée de forêts immenses. À peine la rentrée des classes passée, un élève est retrouvé mort dans les toilettes du lycée. Tout le monde croit au suicide. Tout le monde, sauf elles. Une nuit où la pleine lune luit d’une étrange couleur rouge, six jeunes filles sont mystérieusement attirées, malgré elles, vers l’ancien parc d’attraction. Dans cet endroit depuis longtemps désaffecté, une prophétie leur est révélée : elles sont les Élues, un groupe de sorcières, liées les unes aux autres par un pouvoir capable de repousser le Mal. Ensemble, elles vont devoir maîtriser cette étrange force et lutter contre une vieille malédiction. Désormais, rester unies est leur seule chance de survie.

Mon avis: Voilà mon tout premier roman suédois ^^ et accessoirement un cadeau d’anniversaire! Je suis restée sceptique face à la couverture, entre nous je préfère largement l’anglaise, et face au résumé. On en sait vraiment peu et je ne savais pas dans quoi je m’embarquais, mais finalement j’ai beaucoup aimé.

J’avais un peu peur de me perdre parmi les six héroïnes, mais en fait j’ai vite pris mes marques. J’ai bien sûr des favorites parmi elles! Tout d’abord, le personnage de Minoo m’a intrigué. On ne sait pas ce qu’elle est sa place dans le Cercle mais on se doute vite qu’elle est extrêmement importante. C’est un personnage touchant, tout comme Linnéa, c’est jeune gothique, toxico et mal dans sa peau, qui se révèle être d’un grand courage. Vanessa m’a également séduite malgré son côté « populaire ». On s’en que sa vie n’a pas été facile, que la relation entre elle et son beau-père la fait souffrir et que son petit ami Wille (qui est un réel feignant!) la déçoit. Rebecka m’a touchée aussi. Elle est d’une extrême sensibilité et ses problèmes d’anorexie n’arrangent rien. Par contre j’ai eu plus de mal avec Anna-Karine. Certes elle a souffert dans sa vie de son embonpoint, des moqueries et des méchancetés de ses camarades mais je l’ai trouvée si égoïste et si inconsciente! Je l’ai détesté tout comme Ida, une lycéenne ultra populaire qui m’a laissée insensible. Il faut dire que son personnage n’est pas assez exploité, contrairement aux autres filles, qui sont bien approfondies.

L’histoire se met rapidement en place avec la mort suspecte d’Elias, un jeune lycéen. Puis les premières révélations sur le Cercle apparaissent, et on en apprend plus sur la direction que va prendre le livre. Je ne vais rien dévoiler bien sûr mais sachez que ces révélations m’ont enchantées 🙂 Ce n’est pas un livre bourré d’action mais le récit est très bien mené, on ne s’ennuie pas une seconde! J’avoue que la découverte de l’assassin m’a surprise, je ne m’y attendais du tout!

L’écriture est fluide, les chapitres courts et le roman est divisé en 5 parties mais j’avoue ne pas avoir l’utilité de ces dernières mais bon, peut-importe c’était très bien! Que dire de plus? ^^

Bilan: Un roman à quatre mains très bien mené, des personnages tout en finesse et en profondeur, une ambiance mystérieuse… J’attends la suite 😀

Note: 8/10

Ce livre entre dans les challenges:

challenge-destins-de-femmes

challenge-young-adult

Publicités

4 réflexions au sujet de « Le Cercle des Jeunes Élues, tome 1, de Sara Elfrgen & Mats Strandberg »

    1. Millenium traîne dans ma PAL depuis longtemps, et je compte bien le sortir durant ces vacances 😉 Et je confirme, Le Cercles des Jeunes Élues est vraiment bien, et je trouve dommage qu’on en parle pas assez d’ailleurs…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s