La Maison de la Nuit, tome 8: Libérée, de P.C & Kristin Cast

libérée

Résumé: Enfin libre ! Zoey a trouvé refuge sur l’île de Skye, auprès de la reine Sgiach. Là-bas, elle semble en sécurité… Mais le danger n’est jamais loin : disculpée par le Conseil Supérieur, Neferet a repris sa fonction de Grande Prêtresse de la Maison de la Nuit. Déçue par Kalona, elle invoque les Ténèbres… et décide de se venger elle-même de Zoey. Si elle ne peut pas la tuer, pourquoi ne pas s’en prendre à l’un de ses proches ?

Mon avis: Jusqu’à la moitié du roman je me suis demandée si finalement la série ne s’essoufflait pas un peu. Il est vrai qu’au bout de 8 tomes, il est un peu dur de tenir le lecteur en haleine comme au tout début! Mais après l’histoire a connu un nouveau coup de boost, je me suis bien remise dedans! Et je reste toujours accro 😉

On a la chance, côté personnage, de voir Zoey grandir (ou du moins c’est en progrès!) et quel plaisir de voir ses gamineries et ses éternels problèmes de coeur ralentir! Je veux bien reconnaître que c’est amusant mais un peu lassant quand on a un suspens et une histoire si intéressante à côté… Avant je n’aimais pas le personnage de Stark. Mais dans ce tome-ci, il est plus mûr et plus réfléchi, et c’est très bien comme ça! Bien sûr le personnage de Lucie reste mon favori. Il me semble que c’est le plus intéressant pour le moment. On ne sait pas si elle est du côté de la Lumière ou bien de celui de l’Obscurité, et c’est ce qui fait toute la complexité du personnage. Neferet et Kalona sont toujours fidèles à eux-mêmes, mais des rebondissements s’annoncent!

Le résumé m’avait fait trembler de peur quand j’ai vu qu’il parlait de la mort d’un ami de Zoey. Pourtant je n’ai pas pleuré à la mort de ce personnage (non, je ne dirais pas qui c’est ^^) car j’ai trouvé le passage un peu étrange, comme s’il avait été bâclé.  C’est la seul point faible regrettable de ce tome. Et puis le fait que la mort de ce personnage rende les autres si indifférents m’a totalement choqué! Je me souviens notamment d’une conversation qui se résumait à un peu près ça: « Mon dieu c’est trop horrible! ***** est mort! Je suis trop triste! Et à par ça, tu files le parfait amour avec Stark? »

En tout cas une révélation à la fin m’a fait frissonner d’envie! J’ai tellement hâte de lire le tome 9, qui promet beaucoup! Quelle frustration de devoir patienter jusqu’en octobre!

Bilan: Un bon roman, bien en deçà des autres de la série, mais qui la relance à la fin pour nous offrir une suite qui promet d’être explosive!

Note: 6.5/10

Ce livre entre dans les challenges:

challenge-destins-de-femmes

challenge-young-adult

Publicités

2 réflexions au sujet de « La Maison de la Nuit, tome 8: Libérée, de P.C & Kristin Cast »

  1. Je suis aussi d’accord que la mort du personnage n’a pas suffisamment été mis en valeur. Trop de chose se passe, il aurait peut-être mieux valu se centrer sur ça pour faire ressortir les émotions. D’autant que c’est un personnage important qui a toucher les lecteurs. Par contre, la mort du second personnage (en fin de tome), totalement inattendu est bouleversante. A ce moment-là j’ai versé ma larme, un très beau passage. J’ai hâte de lire le prochain tome. J’adore cette saga. J’ai bien aimé ce tome, aussi, où Zoey est plus mature et donc en prend conscience que ses pouvoirs sont plus grands (et que le reste a venir va promettre). J’ai eu un coup coeur pour Sgiach. ^^

    1. C’est vrai que la mort du deuxième personnage est émouvante, et je suis curieuse de voir comment Zoey va réagir face à cela 🙂 La suite promet en action et en émotion! Je sens qu’il va falloir sortir les mouchoirs!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s