Hors Limites, de Katie McGarry.

Résumé:  Echo. Noah. Chacun a vécu un drame. Chacun y survit à sa façon. Echo s’efforce de revenir à la vie « normale ». Noah, au contraire, ne fait plus confiance au « système » et accumule les provocations. Ils pourraient se haïr, tant ils sont différents. Pourtant, le hasard va les rapprocher. Les obliger à chercher qui ils sont vraiment. Ils vont s’aimer. Des sentiments si purs qu’ils les réconcilieront avec les autres. Et surtout avec eux-mêmes.

Mon avis:    La couverture m’a tout de suite attirée. Non pas parce qu’elle est belle, loin de là, mais elle est plutôt originale, il faut le reconnaître. Je me suis même dit: « Qui voudrait d’un livre à la couverture aussi laide? » . Le résumé m’a carrément donnée envie de le lire, sans parler des avis des blogueurs. Alors voilà je me suis lancée dans cette lecture et je n’ai pas été déçue…

Dans ce livre, on suit Echo, une jeune lycéenne qui a subit non pas un mais deux drames familiaux, le second la laissant totalement anéantie et brisée. Elle a perdu toute confiance en elle (elle refuse de sortir les bras découverts et sort toujours avec des vêtements cachants entièrement ses cicatrices), toute joie de vivre et ne supporte plus le regard des autres qui la prennent généralement pour « une folle ». On suit également Noah, un jeune homme qui fume joint sur joint, profite des filles et dont le langage et les fréquentations laissent à désirer.

Tous deux essaient de surmonter leurs épreuves à l’aide de la psychologue du lycée, Mme Collins. Echo cherche à découvrir d’où proviennent ses cauchemars et ses cicatrices. Noah, lui, essaie de faire le deuil de ses parents et cherche comment obtenir la garde de ses deux petits frères placés en famille d’acceuil.

Ils vont d’abord se détester, s’apprivoiser, puis s’allier pour découvrir la vérité, aussi cruelle puisse-t’elle être, et bien sûr s’aimer.

Au début, ma première réaction que je suis faite c’est: « Il y a un arrière goût de Simone Elkeles! » (je précise que j’adore cette auteure!), et normalement je déteste lorsque un livre ressemble à un autre! Mais par la suite cette impression s’est envolée comme par magie! L’histoire n’avait en réalité rien à voir avec les romans de S. Elkeles.

J’avoue avoir été frappée par la force des sentiments qui ressortaient de ce livre. Comment ne pas être touchée par la détresse de Noah et la souffrance d’Echo? C’est impossible tout simplement. Ils sont si attachants, touchants, courageux d’évoluer malgré les épreuves… J’ai perçu Echo comme une fille aussi fragile qu’un verre fissuré, mais pourtant si tenace face à certaines situations. Je me demandais d’où lui venait cette force. Au commencement du roman, je trouvais que « Echo » n’était pas un joli prénom, mais à la fin je me suis dit que je n’aurais pas vu un prénom ordinaire pour une fille si peu ordinaire! En plus la signification du prénom, expliquée dans le roman, est très belle. Le personnage de Noah est complexe. Ce n’est pas un bad boy, il se protège simplement derrière cette carapace. Au fil du livre, il évolue, mûrit, devient un homme. Echo et Noah vont tellement bien essemble, sont si attachants (je radote!), que j’ai espéré tout du long qu’ils trouvent les réponses à leurs questions et qu’ils souffrent le moins possible. Bien sûr je ne vous dis pas si le cas ou non 😉

Ce roman m’aura fait rire, angoissée, et même versée une petite larme! C’est un coup de coeur énorme.

Bilan: un roman d’une infinie beauté, deux personnages extraordinaires, bref, à lire, à relire et à rerelire!

Note: 10/10 évidemment!

Ce livre entre dans le challenge « Où sont les hommes? »:

Publicités

4 réflexions au sujet de « Hors Limites, de Katie McGarry. »

  1. J’ai vu ta chronique via le challenge Où sont les hommes, tu m’as convaincue,je l’ajoute à ma wish list,Merci!
    Ps:j’ai pris l’habitude de publier sur facebook,les chroniques qui font grossir ma wish-list… 😉

  2. Je suis tout à fait d’accord avec ton avis.

    C’est un livre très fort en émotion et à lire, re-lire et rere-lire

  3. Je l’ai acheté d’occasion hier, et je l’ai lu cette nuit! Eh oui très vite mais en même temps, c’était tellement fort en émotion! j’ai tout bonnement adoré comme toi! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s